Après SFR, Free veut faire plier Orange sur la subvention des mobiles

Matthieu Legouge Contributeur
25 juin 2018 à 18h55
0
Fort de sa victoire en cours de cassation contre SFR en mars dernier, Free s'attaque maintenant à Orange, son principal concurrent sur le marché français des télécommunications.

Depuis le lancement de Free Mobile en 2012, Xavier Niel n'a cessé de dénoncer les pratiques commerciales douteuses de ses concurrents en les qualifiant de « concurrences déloyales ». La plainte déposée contre SFR en mai 2012 au sujet du subventionnement des smartphones par des forfaits mobiles a abouti à la victoire de Free en mars dernier, soit une bataille juridique longue de 6 ans.

free_mobile_2.jpg


Des crédits à la consommation, pas des subventions



La Cour de cassation a reconnu que ces subventions de mobiles pouvaient être considérées comme des crédits à la consommation. Dans ce cas, les opérateurs devront appliquer la même règlementation qu'une banque en matière de crédit, à savoir vérifier la solvabilité du client, mettre en place un droit de rétractation de 14 jours, laisser la possibilité de résilier sans frais, indiquer clairement le prix final du smartphone ainsi que le montant des mensualités, etc.

Toutefois, le combat n'est pas encore terminé puisque la Cour d'appel de renvoi doit encore se prononcer et confirmer, ou non, la décision de la Cour de cassation. Cette décision pourrait se faire attendre pendant encore plusieurs mois et être lourde de conséquences, puisqu'elle ferait office de jurisprudence.

logo-orange.png


Free attaque Orange devant le Tribunal du Commerce



Sur les mêmes termes de « concurrence déloyale », Free s'attaque aujourd'hui à l'opérateur historique Orange, qu'il a assigné en référé devant le Tribunal du Commerce de Paris. Un feuilleton juridique qui n'est pas près de prendre fin puisque la procédure contre SFR n'est pas encore terminée et que le juge des référés n'a pas retenu le caractère urgent de la plainte contre Orange et a renvoyé l'affaire devant une chambre spécialisée qui ne statuera pas sur ce cas avant septembre.

Rappelons que les offres avec smartphones subventionnés, qui rendent accessible un mobile pour un faible montant, mais où le forfait mensuel affiche un prix plus fort que la normale, sont une pratique courante chez tous les opérateurs, excepté chez Free.

La fin des mobiles subventionnés pourrait donc ouvrir à Free un marché de plus de 17 millions de consommateurs qui sont pour le moment engagés avec l'un de ces forfaits.

0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Normandie : la plus grande route solaire du monde est un échec
Windows Defender obtient 3 fois le score maximum aux tests AV-Test
Matrix 4 officiellement annoncé, avec Keanu Reeves et Carrie-Ann Moss
PS5 : la fuite d'un brevet révèle un design plutôt original
L'astéroïde Apophis qui frôlera la Terre en 2029 est-il vraiment dangereux ?
A peine lancée aux USA, Apple annonce que sa Card serait sensible au jean et au cuir
Un chercheur français a trouvé une faille critique dans le système de vote russe
Xiaomi Mi Mix 4 : un monstre de puissance doté d'un capteur photo 108 mégapixels
Surprise : les GAFA jugent la taxe GAFA
Drako GTE : la nouvelle hypercar électrique aux 1200 chevaux a été dévoilée

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top