Ultra HD Voice : vers des appels plus vrais que nature

23 février 2016 à 08h36
0
Bonne nouvelle pour tous les réfractaires aux appels téléphoniques : ils n'auront bientôt plus à subir la qualité déplorable du son. Les acteurs de la téléphonie mobile préparent effectivement l'« Ultra HD Voice ».

Un jour il ne sera plus nécessaire de hausser le ton ou d'articuler outre mesure pour se faire comprendre, sans se faire reprendre, par téléphone. On l'expérimente tous les jours, puisqu'à ce jour en France les appels entre deux opérateurs distincts exploitent le plus souvent un niveau de qualité préhistorique, qui n'a pas évolué depuis... plus de dix ans ! On parle plus précisément de l'AMR narrow band, qui ne transmet qu'une bande étroite du spectre, de 200 à 3400 Hz.

Depuis l'avènement de la 3G, si on appelle un abonné du même opérateur, on bénéficie parfois de l'AMR wide band, avec lequel on élimine beaucoup moins de fréquences (les sons de 50 à 6400 Hz sont conservés), et avec lequel la voix s'éclaircit nettement.

Dans un an ou deux, les appels passeront enfin en 4G, ce qu'on appelle la VoLTE (Voice over LTE), le débit d'encodage sera doublé et le spectre encore étendu jusqu'à 7000 Hz.

0226000008355026-photo-ultra-hd-voice.jpg

Mais les acteurs de la téléphonie mobile iront encore plus loin. Ils préparent la voix ultra haute définition, ou Ultra HD Voice. Ils s'appuieront pour ce faire sur le codec EVS, pour Enhanced Voice Services (services vocaux améliorés), un nouveau standard de l'industrie, qui apportera notamment la prise en charge du Super Wideband, c'est-à-dire d'un spectre super large, allant de 50 Hz à 16 kHz, soit presque le spectre de codecs dits « qualité CD ».

Seule une petite partie du spectre sera donc éliminée. Mais pour les besoins de la téléphonie, le débit d'encodage s'en tiendra à 12 ou 24 kb/s, très loin des 256 à 320 kb/s de la plupart des fichiers musicaux. L'efficacité accrue promet néanmoins d'offrir une bien meilleure fidélité qu'avec les débits équivalents pratiqués à ce jour avec le codec AMR wideband.

La démonstration que tient Qualcomm sur son stand du MWC est à ce titre parlante. Lorsqu'on se livre à une écoute comparative de l'AMR narrowband et de l'AMR wideband, déjà en vigueur, on constate un gain frappant et on considère que c'est suffisant. Mais on ressent finalement le même saut en passant de l'AMR wideband à l'EVS super wideband, qui rend instantanément le premier obsolète.

03E8000008355024-photo-ultra-hd-voice.jpg

Malheureusement, il reste du chemin avant qu'on ne profite de l'Ultra HD Voice sur les réseaux de téléphonie mobile. La VoLTE accumule déjà beaucoup de retard, elle ne sera lancée en France probablement que d'ici la fin de cette année ou même l'année prochaine, et cette évolution ne viendra que dans un second temps.

Contenus relatifs

Télécharger KB Piano pour Windows.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Vignette Crit'air : vers un durcissement des conditions d'obtention
Face à de très mauvais résultats financiers, EDF s'apprête à se serrer la ceinture
Barbara Pompili, ministre de la transition écologique, qualifie le réacteur EPR de
Pollution : un think tank britannique demande à interdire les publicités pour les SUV
Quand Elon Musk affirme que les pyramides ont été érigées par des aliens, l'Égypte l'invite sur place
Depuis 2011, Hadopi c'est 87 000 euros d'amende pour... des dizaines de millions d'euros de subventions !
L'électricité produite en Europe au premier semestre provenait majoritairement d'énergies renouvelables
Plus de 700 km d'autonomie annoncés pour la Mercedes EQS
La première station de recharge à hydrogène ferroviaire annoncée en Allemagne
Les employés de Blizzard font la lumière sur d'inquiétantes disparités salariales
scroll top