"La révolution du mobile" : Numericable dément lancer un "forfait mobile illimité à 49 euros"

le 09 mai 2011 à 10h34
0
00FA000004245616-photo-r-volution-du-mobile.jpg
Alors que de nombreux indices laissent entendre que Numericable se cache derrière la mystérieuse opération buzz « La révolution du mobile », le FAI a démenti ce week-end vouloir lancer un « forfait mobile illimité à 49 euros ». Démenti catégorique ou habile maîtrise du langage ?

« Le groupe Numericable dément catégoriquement et officiellement lancer un forfait mobile illimité à 49 euros » : c'est en ces termes que le fournisseur d'accès à Internet a répondu ce week-end au quotidien Les Echos, concernant les rumeurs faisant de lui l'instigateur de la campagne « La révolution du mobile », lancée en début de semaine dernière.

Depuis jeudi dernier, la Toile mène l'enquête pour déterminer quel opérateur compte lancer, mercredi 11 mai, « le mobile illimité à moins de 50 euros par mois ». De Whois en annuaire inversé, en passant par le décorticage du code javascript et d'autres démarches effectuées par la presse - mais également par nos lecteurs ! - le nom de Numericable est finalement apparu comme une évidence... Jusqu'à ce que le FAI sorte de son mutisme.

Sous la barre des 35 euros

Néanmoins, la phrase diffusée par l'opérateur est ambigüe, en particulier depuis ce matin : si Numericable dément vouloir lancer « un forfait mobile illimité à 49 euros », il ne dément pas, dans ces termes, être à l'origine de la campagne au cœur du débat. Ce matin, le groupe Facebook destiné à entretenir le buzz jusqu'à mercredi prochain annonce « La révolution du mobile c'est du mobile illimité à moins de 35 euros par mois ! » : nous sommes donc loin des 49 euros...

De fait, Numericable pourrait bel et bien se cacher derrière cette opération et annoncer, mercredi, une offre à un tarif avantageux - 34 euros ? 29 euros ? Une situation qui coïncide avec l'annonce, vendredi par l'Arcep, de la baisse des tarifs de « terminaison d'appel », c'est-à-dire le montant de ce que se facturent les opérateurs entre eux lorsqu'ils acheminent des appels vers un concurrent. D'ici à 2013, les tarifs seront divisés par 4, passant de 3 ou 3,4 centimes aujourd'hui à 0,8 centimes.

Rendez-vous mercredi matin pour en savoir plus.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.

Les dernières actualités

RGPD : Google (enfin) ciblé par une enquête européenne
Comparatif 2019 : Quel est le meilleur tapis de souris gamer ?
⚡ Bon plan : AUKEY Hub USB 3.0 4 Ports à 8,99€ au lieu de 14,99€
18 nouvelles exoplanètes découvertes, dont une qui pourrait héberger de l'eau liquide
Un ordinateur infesté de virus aux enchères pour plus d’un million de dollars
BMW va lancer sa trottinette électrique E-Scooter à l'automne 2019
Huawei en discussion avec Aptoide pour remplacer le Google Play Store
Fujifilm dévoile le GFX 100, un appareil photo embarquant un capteur de 102 Mpx
Apple développe un système de tracking publicitaire respectueux de la vie privée
DJI va équiper ses drones de capteurs d'avions et d'hélicoptères dès l'an prochain
scroll top