Microsoft Research planche sur la géo-localisation d'intérieur

27 juin 2014 à 10h47
0
A leur tour, les ingénieurs de Microsoft Research entendent proposer une solution de navigation d'intérieur afin de repousser les limites actuelles des GPS.

Quelques chercheurs chez Microsoft, épaulés par des scientifiques de l'université de Virginie, entendent démentir un constat de base : les GPS et leurs connexions aux satellites ne fonctionnent pas à l'intérieur des bâtiments. Selon eux, cette hypothèse est fausse. Ils ont alors mis au point un système permettant de constituer une cartographie d'intérieur sans passer par les traditionnels points d'accès Wi-Fi.

01F4000007460161-photo-ms-research-navigation.jpg


« Si l'environnement extérieur de la planète a été cartographié de manière intensive, la géo-localisation d'intérieur, pour les centres commerciaux ou les boutiques, reste un rêve insaisissable », affirme Rob Knies sur l'un des blogs officiels de Microsoft. Pourtant, le chercheur Jie Liu rappelle que les gens passent 80% de leur temps entre quatre murs. De fait. « la géo-localisation est une information contextuelle clé pour les appareils intelligent tels que Cortana », affirme-t-il.

Selon les chercheurs, la cartographie des bâtiments ne peut reposer sur l'indexation des signatures des points de connexion Wi-Fi puisqu'il s'agirait d'un processus interminable. Le nombre de hot spots ainsi que leurs emplacements changeraient perpétuellement. Microsoft souhaite davantage reposer sur le GPS conventionnel en y greffant une antenne directionnelle sur le récepteur.

Pour l'heure le dispositif utilisé est constitué d'un boitier carré de 25 cm de large accueillant 16 antennes disposées en rangées. Toutefois, les technologies évoluant, les chercheurs estiment que cet ensemble pourra être miniaturisé. Les chercheurs ont testé leur appareil dans 31 bâtiments, qu'il s'agisse d'entrepôts ou de magasins. Ils affirment avoir réussi à obtenir la cartographie complète de 20 d'entre eux avec une marge d'erreur de moins de 10 mètres.Toutefois, M. Liu rappelle que le gouvernement américain entend lancer le satellite GPS III, lequel aurait un signal bien plus puissant.

Bien entendu Microsoft n'est pas la seule société à travailler sur le sujet. En mars 2011, la filiale de Nokia Navteq levait le voile sur Destination Maps en s'intéressant aux structures intérieures des bâtiments publics. La cartographie d'intérieur s'était invitée au sein de Google Maps sur Android et en 2012, Google avait mis à disposition l'application Google Maps Floor Plan Marker en invitant les mobinautes à effectuer eux-mêmes la cartographie avec leur smartphone. De son côté, Apple aurait racheté la société spécialisée Wifislam en mars 2013
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Découvrez la 2CV R-Fit 100% électrique, conçue en rétrofit
La Lucid Air surpasse la Tesla Model S avec une autonomie annoncée supérieure à 800 km
Delage dévoile un hypercar hybride à 2,3 millions de dollars
Des experts en sécurité inquiets à l'approche de la présentation du premier prototype Neuralink d'Elon Musk
Le processeur Kunpeng 920 d'Huawei rattraperait le Core i9-9900K d'Intel
Microsoft lancera son smartphone Surface Duo le 10 septembre à 1 399 $
Horizon Zero Dawn : le portage PC critiqué pour ses nombreux bugs
Hyperion dévoile une supercar à hydrogène dotée d'une autonomie de 1 600 km
Xiaomi Mi 10 Ultra : une édition anniversaire qui veut
L'inquiétude monte à l'international vis-à-vis d'hypothétiques
scroll top