Vente liée : un vendeur sépare le prix de l'OS de celui de l'appareil

0
Signe que les choses avancent progressivement sur le terrain de la vente liée, des vendeurs font le pas. Ils proposent de séparer le prix de l'OS Windows de celui de l'ordinateur portable. Un bon point selon le collectif Non aux Racketiciels.

00A0000003361546-photo-hp-g62.jpg
Un site vendeur d'ordinateurs (LDLC) propose une gamme de 10 portables HP avec une promotion particulière. Il propose une réduction de 100 euros pour tout appareil acheté, assimilant cette somme au prix de l'OS Windows, qui serait alors fourni « gratuitement » selon le vendeur.

La proposition a déjà été commentée par le collectif Non aux Racketiciels : « nous nous réjouissons qu'une fois de plus, le véritable prix d'une licence Windows OEM soit affiché au grand jour. Nous saluons cette communication (la deuxième en quelques semaines) qui contribue à l'éducation du consommateur quant au prix de la licence Windows qui lui est habituellement soigneusement dissimulé ».

Cette initiative va donc dans le bon sens. Même la Cour de cassation a estimé très récemment qu'elle tendait à considérer les pratiques commerciales de vente liée comme déloyales. Il faut dire que les informations à destination des consommateurs restent encore parcellaires à ce jour. La rédaction avait néanmoins publié un dossier sur le sujet, indiquant notamment comment demander le remboursement pour un logiciel non-désiré.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Avast 6.0 est disponible en version finale
The Daily ne restera pas exclusif à l'iPad, et lorgne du côté d'Android
WP7 : Orange propose le report sur facture des achats Marketplace
Apple diviserait par deux le prix d'une campagne iAd
Wordpress 3.1 disponible au téléchargement
Apple coupe court aux rumeurs de retard et annonce un évènement le 2 mars (MAJ)
Goldman Sachs investit 70 millions de dollars dans un spécialiste de la virtualisation
Les utilisateurs de Facebook, plus sujets au click-jacking ?
Google supprime la synchronisation des contacts Facebook sur le Nexus S
Le CNN serait bien passé sous contrôle de l'Elysée
Haut de page