MegaUpload : Kim Schmitz "Dotcom" est libéré sous caution

22 février 2012 à 08h57
0
La justice vient d'accorder au fondateur de MegaUpload le droit de séjourner hors de prison. Kim Schmitz (« Dotcom ») est donc libéré sous caution mais est assigné à résidence et portera un bracelet électronique. Quant à son procès, il reste maintenu.

00FA000004971812-photo-06df3-2960386.jpg
L'Allemand de 38 ans, fondateur de MegaUpload a obtenu de la justice néo-zélandaise d'être libéré sous caution. Le tribunal a considéré que le dirigeant ne quittera pas le pays sans y être autorisé et se tiendra à la disposition de la Cour. Les accusations prononcées à l'encontre de Kim Schmitz n'ont pas été levées mais il pourra désormais séjourner dans sa résidence, auprès de sa famille. Par contre, le montant de la caution n'a pas été dévoilé.

Le juge Nevin Dawson a assorti cette libération de plusieurs conditions. Kim Schmitz sera assigné à résidence dans sa propriété (interdiction de s'éloigner de plus de 80 km) et ne devra pas consulter Internet ni réserver de vols par hélicoptère (sauf en cas d'urgence médicale). Il portera également un bracelet électronique qui justifiera de sa présence sur le territoire.

Kim Schmitz s'est déclaré soulagé de cette décision et a salué la décision du tribunal. Toutefois, les charges contre lui ne sont pas abandonnées et les Etats-Unis demandent toujours à ce que le fondateur de MegaUpload soit extradé. Selon l'AFP, cette demande devrait d'ailleurs être étudiée par la justice néo-zélandaise aux alentours du 20 août prochain.

Pour rappel, la Cour de Virginie (Etats-Unis) reproche à l'ensemble des responsables des sites de la galaxie Mega d'avoir permis de consulter illégalement des contenus protégés par le droit d'auteur. Selon les chefs d'accusation, la justice a qualifié les faits en racket, violation du droit d'auteur, blanchiment d'argent et utilisation d'un réseau informatique de distribution de contenus sous copyright sans autorisation. S'il est reconnu coupable de ces faits, Kim Schmitz encours une peine pouvant aller jusqu'à 20 ans de prison.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Arrivée de Free Mobile : Orange dit avoir perdu 201 000 abonnés
Du smartphone au PC : Canonical présente Ubuntu pour Android
AMD prépare trois nouveaux processeurs FX Bulldozer
Etude : les messageries
Googlighting : Microsoft se moque de Google Apps en vidéo
Twitter suspend plusieurs comptes non-officiels sur Nicolas Sarkozy (màj)
Nvidia publie les pilotes 295.73 WHQL, et promet +45% sur Skyrim
Une coalition d'ayants droit obtient le blocage de Grooveshark au Danemark
Synology DS1812+ : un NAS haut de gamme à 8 baies grimpant à 200 Mo/s
Bethesda publie une application Skyrim pour iOS et exploite l'achat in-app
Haut de page