MegaRetrieval : l'EFF aide les utilisateurs US de Megaupload a récupérer leurs fichiers

01 février 2012 à 13h49
0
00FA000003871548-photo-logo-megaupload.jpg
L' Electronic Frontier Foundation (EFF) annonce aujourd'hui la mise en place d'un plan de récupération de données hébergées sur certains serveurs de Megaupload. Baptisé MegaRetrieval, ce programme est mis en place avec le soutien de Carpathia Hosting, l'un des hébergeurs chargé de stocker les fichiers de Megaupload. Un service malheureusement limité aux Américains.

« Lorsque le gouvernement des Etats-Unis a fait fermer l'accès à Megaupload, de multitudes d'utilisateurs innocents qui y stockaient des fichiers légitimes ont perdu tout moyen d'accéder à leurs données » explique le site du projet monté par l'EFF. « si vous êtes l'un d'entre eux, basé aux Etats-Unis, et que vous cherchez une aide juridique pour récupérer vos données, contactez-nous ».

L'Electronic Frontier Foundation explique d'office qu'elle ne pourrait pas répondre à toutes les demandes qui lui seront adressées, par manque de moyens logistiques - il s'agit d'un organisme à but non lucratif - mais indique qu'elle « passera en revue les requêtes et, si possible, essayera de résoudre les problèmes ».

Le projet est soutenu par Carpathia Hosting, l'une des entreprises de stockage avec lesquelles Megaupload sous-traitait. La société rappelle encore une fois qu'elle « n'a pas, et n'a jamais eu accès au contenu des serveurs de Megaupload » et qu'il est donc inutile de la contacter directement pour espérer récupérer ses données. Elle « espère que la création de MegaRetrieval sensibilisera les utilisateurs de Megaupload quant à la possibilité de demander une assistance juridique pour récupérer leurs données ». Carpathia, tout comme Cogent Communication, ont indiqué lundi soir que les fichiers hébergés pour le compte de Megaupload ne seraient pas effacés dans l'immédiat, au moins jusqu'à mi-février.

Si elle est limitée aux USA, l'initiative de l'EFF pourrait éventuellement donner des idées à d'autres organismes dans d'autres pays.

Audrey Oeillet

Journaliste mais geekette avant tout, je m'intéresse aussi bien à la dernière tablette innovante qu'aux réseaux sociaux, aux offres mobiles, aux périphériques gamers ou encore aux livres électroniques...

Lire d'autres articles

Journaliste mais geekette avant tout, je m'intéresse aussi bien à la dernière tablette innovante qu'aux réseaux sociaux, aux offres mobiles, aux périphériques gamers ou encore aux livres électroniques, sans oublier les gadgets et autres actualités insolites liées à l'univers du hi-tech. Et comme il n'y a pas que les z'Internets dans la vie, j'aime aussi les jeux vidéo, les comics, la littérature SF, les séries télé et les chats. Et les poneys, évidemment.

Lire d'autres articles
Avertissement :

Bien que le téléchargement (direct ou en P2P) ne soit pas illégal en soi, il est interdit de télécharger des œuvres protégées par le droit d'auteur ou d’autres droits de propriété intellectuelle sans l’autorisation des titulaires de ces droits. Clubic recommande expressément aux utilisateurs de son site et aux tiers de respecter scrupuleusement ces droits ; étant rappelé qu’en France la violation des droits d’auteurs est constitutive du délit de contrefaçon puni d’une peine de 300 000 euros d’amende et de 3 ans d'emprisonnement (art. L. 335-2 s. CPI) et qu’il existe également des sanctions spécifiques en cas de contournement de mesures techniques de protection (art. L. 335-3-1 et L.335-3-2 CPI). En outre, le titulaire de l’abonnement à internet doit veiller à l’usage licite de sa connexion, sauf à s’exposer au risque de contravention de négligence caractérisée sanctionnée par une peine d’amende de 1 500 € pour les personnes physiques. En cas d’utilisation d’un logiciel P2P pour télécharger ou mettre à disposition des œuvres protégées par le droit d’auteur, sans autorisation, le titulaire de la connexion à internet pourra être destinataire de recommandations de l’Arcom et, en cas de constats répétés, être poursuivi sur le fondement de la contravention de négligence caractérisée. Plus d'informations sur le téléchargement illégal
Vous êtes un utilisateur de Google Actualités ou de WhatsApp ? Suivez-nous pour ne rien rater de l'actu tech !
google-news

A découvrir en vidéo

Rejoignez la communauté Clubic S'inscrire

Rejoignez la communauté des passionnés de nouvelles technologies. Venez partager votre passion et débattre de l’actualité avec nos membres qui s’entraident et partagent leur expertise quotidiennement.

S'inscrire

Commentaires

Haut de page