Pour booster le développement de médicaments grâce à l'IA, BioNTech (le fameux) avale InstaDeep

Alexandre Boero
Chargé de l'actualité de Clubic
11 janvier 2023 à 12h00
3
© Shutterstock
© Shutterstock

L'Allemand BioNTech a annoncé, mardi, un accord de rachat pour l'acquisition du Britannique InstaDeep, spécialisé dans la recherche de l'intelligence artificielle et de l'apprentissage automatique, pour près d'un demi-milliard d'euros.

Désormais connue pour avoir développé (en partenariat avec Pfizer) l'un des vaccins à ARN messager contre la Covid-19, l'entreprise BioNTech a fait parler ses liquidités pour annoncer, le 10 janvier, le rachat prochain de la société née en Afrique du Nord InstaDeep. Elle est considérée par le classement CB Insights comme l'une des 100 start-up les plus prometteuses de la planète, accessoirement spécialisée dans les systèmes d'IA décisionnels. Ce rachat, estimé à plus de 400 millions d'euros (sans compter les 225 millions d'euros supplémentaires que les actionnaires d'InstaDeep devraient toucher par la suite) fait suite à un premier investissement de BioNTech dans la start-up en janvier 2022, dans le cadre d'une levée de fonds de série B. Alors qu'est-ce que ce rachat implique ?

Un rachat qui répond aux ambitions de BioNTech sur le marché des médicaments

BioNTech ne cache pas son ambition : l'entreprise veut devenir un leader mondial dans la découverte de médicaments pilotés par l'IA, et le développement de vaccins et immunothérapies de nouvelle génération, dans le but de lutter contre les maladies dont les besoins médicaux pas encore satisfaits demeurent importants.

L'acquisition d'InstaDeep doit permettre à BioNTech de déployer de nouveaux modèles d'intelligence artificielle et d'apprentissage automatique au sein de ses plateformes, et de les connecter à une infrastructure de laboratoire automatisée, le tout via l'outil DeepChain d'InstaDeep. L'idée générale reste de développer puis de tester de nouvelles solutions médicamenteuses à très haut débit, basées sur l'IA et le machine learning.

« L'acquisition d'InstaDeep nous permet d'intégrer les capacités en constante évolution de l'IA dans nos technologies, nos recherches, nos découvertes de médicaments, ainsi que nos processus de fabrication et de déploiement. Notre objectif est de faire de BioNTech une entreprise technologique où l'IA est parfaitement intégrée à tous les aspects de notre travail », a commenté le président-directeur général et cofondateur de BioNTech, Ugur Sahin.

Vers la découverte, la conception et le développement de médicaments assistés par l'IA

Les deux sociétés ne sont pas des inconnues l'une pour l'autre. Elles travaillent ensemble depuis 2019 et avaient déjà annoncé, en novembre 2020, une collaboration stratégique pluriannuelle et un laboratoire commun d'innovation en IA autour du développement de nouveaux médicaments pour une gamme de cancers et de maladies infectieuses.

Dans le cadre de ce rachat, les effectifs d'InstaDeep (composés de 240 professionnels de l'IA, du machine learning, de science des données, de bioingénierie et de développement de logiciels) seront intégrés à ceux de BioNTech. La firme allemande développera, en parallèle, son réseau de collaborateurs de recherche internationaux. Elle prévoit d'étendre son implantation dans des pôles de talents majeurs du globe, en Europe, aux États-Unis, en Afrique et au Moyen-Orient.

Une fois la finalisation du rachat bouclée, InstaDeep « opèrera à l'international depuis son siège à Londres en tant que société du groupe BioNTech », indiquent les deux entreprises. L'opération, qui nécessitera comme toujours l'approbation des autorités compétentes, devrait être bouclée au cours du premier trimestre.

Alexandre Boero

Chargé de l'actualité de Clubic

Chargé de l'actualité de Clubic

Journaliste, chargé de l'actualité de CLUBIC. Reporter, vidéaste, animateur et même imitateur-chanteur, j'ai écrit mon premier article en 6ème. J'ai fait de cette vocation mon métier (diplômé de l'EJC...

Lire d'autres articles

Journaliste, chargé de l'actualité de CLUBIC. Reporter, vidéaste, animateur et même imitateur-chanteur, j'ai écrit mon premier article en 6ème. J'ai fait de cette vocation mon métier (diplômé de l'EJCAM), pour écrire, interroger, filmer, monter et produire au quotidien. Des atomes crochus avec la Tech, certes, mais aussi avec l'univers des médias, du sport et du voyage. Outre le journalisme, la prod' vidéo et l'animation, je possède une chaîne YouTube (à mon nom) qui devrait piquer votre curiosité si vous aimez les belles balades à travers le monde, les nouvelles technologies et Koh-Lanta :)

Lire d'autres articles
Vous êtes un utilisateur de Google Actualités ou de WhatsApp ? Suivez-nous pour ne rien rater de l'actu tech !
google-news

A découvrir en vidéo

Rejoignez la communauté Clubic S'inscrire

Rejoignez la communauté des passionnés de nouvelles technologies. Venez partager votre passion et débattre de l’actualité avec nos membres qui s’entraident et partagent leur expertise quotidiennement.

S'inscrire

Commentaires (3)

nicgrover
Chouette de nouveaux poisons en perspective mais plus intelligents…
madforger
Si cela peut leur éviter de nous sortir la même cochonnerie que pour le covid c’est une bonne chose.
Loposo
4 doses toujours pas de 5g, et toujours obligé d aimanter les papiers sur le tableau de ma cuisine, ne pouvant pas les aimanter sur moi<br /> En tout cas inquetiant pour pleins d emploies qui se pensaient sûre. Mais ça va permettre d énorme avancer rapidement.<br /> Il faudra juste toujours être rigoureux dans les phases de test
Voir tous les messages sur le forum
Haut de page

Sur le même sujet