KDDI : le téléphone qu'on entendait... sans haut-parleur !

05 octobre 2011 à 02h36
0
Au Ceatec, KDDI surprend avec un prototype de téléphone bien audible, alors qu'il est purement et simplement dépourvu de haut-parleur. Le son émis par l'appareil n'emprunte pas la voie des airs, mais votre corps, pour aller directement s'adresser à votre oreille interne, selon le principe de la transmission osseuse.

La démonstration a quelque chose de surréaliste : une jolie opératrice place sur ses oreilles un casque anti-bruit tel qu'on en trouve sur les chantiers, avant de s'emparer de son téléphone et de tranquillement faire la conversation à son correspondant. Pour ce faire, elle utilise un étonnant prototype sorti des laboratoires de recherche et de développement de Kyocera. Nulle sorcellerie ici : le son sort bien du terminal, mais il ne passe pas par la voie des airs. Il emprunte en réalité le corps de l'utilisateur, via le mécanisme déjà bien connu de la conduction osseuse du son.

01CC000004632226-photo-kddi-t-l-phone-sans-haut-parleur-ceatec-2011.jpg

Pour en comprendre le fonctionnement, il convient de rappeler que le son est avant tout une vibration. Si vous pincez les cordes d'une guitare, c'est le déplacement de l'air généré par son mouvement qui portera les notes jusqu'à votre oreille. Le téléphone mis au point par KDDI et Kyocera émet également des vibrations, mais celles-ci ne sont pas conçues pour passer par les airs. Elles sont en réalité situées à une fréquence qui leur permet de se propager directement par le corps qui tient l'appareil. Quand elles parviennent à l'intérieur du crâne, elles font vibrer la partie de l'oreille située derrière le tympan, et le cerveau perçoit le son.

On trouve depuis plusieurs années sur le marché (notamment au Japon) des boitiers permettant de convertir le son normalement émis par un téléphone en vibrations susceptibles d'emprunter le corps pour circuler jusqu'à l'oreille interne. Certains se présentent par exemple sous la forme d'un bracelet qu'on porte au poignet. Plusieurs fabricants, comme le coréen Pantech, ont également entrepris de mettre au point des téléphones compatibles. Ici, KDDI intègre directement cette technologie au sein d'un smartphone Android, laissant entendre qu'elle pourrait aisément se démocratiser. Celui-ci permet alors d'entendre son interlocuteur quelle que soit la façon dont il est tenu, dès lors qu'un contact physique entre la tête et le téléphone est maintenu.

01CC000004632224-photo-kddi-t-l-phone-sans-haut-parleur-ceatec-2011.jpg

Testé par nos soins, le dispositif se révèle parfaitement fonctionnel. La voix de notre correspondant nous est parvenu claire et parfaitement audible, même si le volume de la transmission aurait gagné à être intensifié. Outre son casque anti-bruit, KDDI proposait d'expérimenter la conduction osseuse avec dans les oreilles un banal casque de baladeur. On entend alors aussi bien la musique de l'appareil que la voix émanant du téléphone, effet d'ailleurs un brin troublant.

Selon KDDI, l'intégration de la conduction osseuse au sein d'un téléphone permettrait donc d'utiliser celui-ci de façon confortable dans un environnement bruyant où le casque anti-bruit est requis. Le procédé pourrait également servir à tous ceux qui souffrent de problèmes d'audition. L'opérateur dit toutefois ne pas chercher à commercialiser cette technologie dans l'immédiat.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Voiture neuves : l’entourloupe de la fausse baisse des émissions de CO2
Windows 7 : il existe un hack pour obtenir les mise à jour de sécurité malgré la fin du support
Sony : la PS5 sera remplacée plus rapidement que la PS4, une version Pro prévue pour 2023
Au cas où vous auriez 11 000€ en trop, le Mac Pro et son écran XDR seront disponibles le 10 décembre
Depuis la démocratisation des smartphones les gens ont plus d'accident dus à leur téléphone #SansDec
L'arrivée du « premier contraceptif masculin » en 2020 ?
L'iPhone 11 vous localise régulièrement, Apple s'en explique
L'Union européenne débloque 3 milliards pour la recherche sur les batteries électriques
ProCreate 5 est enfin disponible sur iPad ! On fait le tour des nouveautés principales
La Chine va retirer les PC et logiciels étrangers de son administration d'ici trois ans

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

Discussions sur le même sujet

scroll top