Le Pentagone a conçu un laser qui identifie un individu grâce aux battements de son cœur

29 juin 2019 à 11h45
0
coeur battement sinusoïde monitoring

L'identification biométrique se démocratise, que ce soit sur nos passeports ou simplement pour déverrouiller nos smartphones, par empreinte digitale ou par reconnaissance faciale. La Chine, particulièrement friande de cette technologie, testait même il y a peu le paiement du ticket de métro par reconnaissance faciale ! Mais un autre moyen d'identification pourrait faire son apparition : les battements de votre cœur.

Selon le MIT Technology Review, le Pentagone aurait développé un laser capable d'identifier les gens d'après les battements de leur cœur. Cette technologie, baptisée Jetson, utiliserait la vibrométrie à l'aide d'un laser pour identifier les mouvements générés par les battements du cœur à la surface de la peau, et ce même à 200 mètres de distance, voire plus ! « Je ne dis pas qu'on pourrait le faire depuis l'espace », précise Stewart Remaly, du bureau technique anti-terroriste du Pentagone, « mais de plus grandes distances devraient être possibles ».

Une méthode infalsifiable (mais contraignante)

L'intérêt vient du fait que la signature cardiaque de chaque individu est unique, mais que contrairement au visage ou aux empreintes digitales, elle parait infalsifiable. Néanmoins, ce système dépend aussi des conditions au moment de l'identification : Jetson fonctionne à travers un vêtement simple, comme une chemise ou un t-shirt, mais est incapable de traverser les vêtements plus épais avec une doublure.

Il faut aussi environ 30 secondes pour collecter les informations nécessaires, ce qui implique pour le moment que la personne soit immobile. Et bien entendu, sans la base de données contenant les signatures cardiaques à identifier, impossible de mener la moindre identification. Néanmoins, il faut noter que le système dépasse les 95 % de précision, d'après les tests effectués.

Un outil utile dans le secteur militaire comme médical

Il y a donc peu à craindre quant à l'idée de vous faire identifier et ficher alors que vous êtes en train de faire un jogging dans le parc du coin. Néanmoins, on peut facilement imaginer des applications militaires, pour ajouter un élément d'identification aux lieux ou documents sensibles, mais aussi des applications médicales. En effet, on peut imaginer qu'avec ce genre de procédés, on puisse permettre un monitoring sans-fil des patients, que ce soit dans une chambre d'hôpital ou à domicile.

Sources : Engadget, MIT Technology Review
10
0
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

Freebox Pop: retrouvez toutes les annonces présentées ce mardi !
La 5G, une technologie pour
L’ONU tire le signal d’alarme sur la production massive de batteries de voitures électriques
Emmanuel Macron débarque sur... TikTok, pour féliciter les lauréats du bac 2020
Tesla continue de faire dans la pseudo-disruption et commercialise désormais des shorts...
5G : à Singapour, Ericsson et Nokia sont préférés à Huawei, encore...
YouTube : préparez-vous à voir davantage de publicités
Les États-Unis songent à interdire TikTok
NVIDIA : les spécifications des RTX 3070 et 3070 Ti en fuite, la RTX 2080 SUPER battue ?
scroll top