L'avenir du stockage : des datacenters plus verts, ultra-rapides et économes en énergie

Sylvain Nawrocki Contributeur
22 mai 2019 à 08h28
0
Récupération données, DATABACK, Extraction du bloc de têtes de lecture défectueux

Une nouvelle méthode utilise l'impact de la lumière sur des champs magnétiques pour enregistrer les données, résolvant la difficulté de créer un système de stockage plus rapide, avec une faible consommation d'énergie.

À l'heure actuelle, les serveurs des data center consomment environ 2% à 5% de l'ensemble de l'énergie produite, et génèrent beaucoup de chaleur. À tel point que des entreprises comme Microsoft ont disposé des centaines de leurs serveurs sous l'océan, afin de les refroidir à moindres frais. Cela pourrait devenir de l'histoire ancienne, grâce à cette nouvelle technique.

La lumière pour influer sur le champ magnétique


La plupart des données sont à ce jour encodées de façon binaire sur des disques durs magnétiques. Une tête d'écriture/lecture vient se positionner sur chaque emplacement pour indiquer s'il s'agit d'un 1 ou d'un 0, en faisant varier le champ magnétique d'un endroit précis grâce à un courant électrique. Malheureusement, cela consomme une quantité considérable d'énergie, et produit beaucoup de chaleur. Une équipe de chercheurs vient de publier dans la revue Nature un nouveau procédé qui remplace ce courant électrique par une brève émission de lumière (de l'ordre d'un billionième de seconde), concentré par des antennes sur la surface d'un aimant.

En plus d'être extrêmement rapide, cette nouvelle méthode s'avère particulièrement économe en énergie, et ne fait pas varier la température de l'aimant. Elle a été mise au point en utilisant des fréquences éloignées du spectre infrarouge (se mesurant en térahertz), mais dans leurs premières tentatives, impossible de changer la polarisation du champ magnétique, ou spin. Ils ont donc mis au point une antenne, permettant de concentrer mécaniquement le faisceau lumineux, et sont alors parvenus au résultat escompté. Il est à présent possible de faire varier le spin en n'utilisant qu'un seul photon !



« Ce record de déperdition d'énergie minimal est très prometteur » a déclaré le docteur Mikhaylovskiy, membre de l'équipe. « Les futurs dispositifs de stockage pourraient aussi exploiter l'économie d'espace offerte par cette technologie, permettant d'atteindre à la fois de grandes vitesses, et une grande économie d'énergie. »

De prochaines recherches sont d'ores et déjà prévues à l'Université de Lancaster, en partenariat avec les accélérateurs du Cockroft Institute, afin de déterminer les limites pratiques et fondamentales de l'enregistrement sur support magnétique.

Source : Science Daily
Modifié le 22/05/2019 à 10h38
4 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Normandie : la plus grande route solaire du monde est un échec
L'Angleterre envisage l'interdiction du smartphone en conduisant, même en main libre
Windows Defender obtient 3 fois le score maximum aux tests AV-Test
Sur Reddit, les développeurs d'Apex Legends dérapent et insultent leur communauté
Matrix 4 officiellement annoncé, avec Keanu Reeves et Carrie-Ann Moss
Minecraft s'offre un boost graphique... réservé aux possesseurs de cartes NVIDIA RTX
WoW Classic : Blizzard dit s’attendre à des files d’attente monstrueuses à l’ouverture
Des scientifiques réinventent l'air conditionné grâce au froid de l'espace
Starman et sa Tesla Roadster viennent d'achever leur première orbite autour du Soleil
Selon Google, 1,5% des mots de passe seraient compromis

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top