Des scientifiques tentent de mettre de l'énergie solaire en bouteille

05 novembre 2018 à 20h35
3
soleil

Une équipe de chercheurs suédois a réussi à mettre au point un fluide capable de capturer l'énergie solaire et de la redistribuer sur demande.

Ce n'est un secret pour personne : notre salut passera par le développement des énergies dites propres, ou renouvelables. De nombreuses équipes scientifiques étudient tous les moyens possibles pour développer ces énergies alternatives. C'est le cas d'une équipe suédoise, qui s'est intéressée à l'énergie solaire et à la possibilité de la transformer en carburant conservable.

Un prototype de test

Tout commence sur le toit du bâtiment de physique de l'Université Chalmers en Suède, où se situe un prototype de système destiné à tester les nouveaux combustibles.

Alors qu'une pompe fait circuler le fluide qu'ont mis au point les scientifiques, la lumière du soleil « excite » les molécules qui s'y trouvent et modifie les liaisons entre les atomes de carbone, d'hydrogène et d'azote dans le carburant, convertissant ainsi un composé connu sous le nom de « norbornadiène » en un autre appelé « quadricyclane ».

Du fait que cette énergie soit piégée grâce à de puissantes liaisons chimiques, le quadricyclane réussit à retenir l'énergie solaire, même lorsqu'elle refroidit. Le système se charge ensuite de faire passer le combustible sur un catalyseur à base de cobalt où il se transforme en produisant de grandes quantités de chaleur (63° C), et donc d'énergie.

D'après Jeffrey Grossman, directeur d'un laboratoire du MIT travaillant sur ce sujet, cette énergie pourrait être utilisée « pour votre chauffe-eau, votre lave-vaisselle ou votre sèche-linge ».

Des années de recherche supplémentaires sont nécessaires

Selon Moth-Poulsen, membre de l'équipe ayant mis au point le procédé, ce nouveau carburant pourrait être capable de stocker jusqu'à 250 wattheures d'énergie par kilogramme dans sa meilleure version, soit le double de la capacité des batteries Tesla souvent utilisées afin de conserver l'énergie solaire.

Il ajoute cependant qu'en dépit des nombreux progrès réalisés par les chercheurs, il s'attend à devoir poursuivre les recherches pendant encore des années.

En effet, bien que le progrès réalisé ici soit un exploit, ce système ne permet à l'heure actuelle que de capter 5 % de l'énergie solaire disponible. De nombreuses entreprises ont d'ores et déjà contacté les chercheurs afin de leur faire part de leur intérêt pour ce nouveau système.
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
3
0
Badulesia
Bonjour<br /> Vous faites de nombreuses approximations de langage et confusions dans les concepts d’énergie et de ses transformations, qui sont pourtant abordés dès le collège, approfondis au lycée, et que tout étudiant en sciences doit maîtriser.<br /> “… à l’énergie solaire et à la possibilité de la transformer en carburant conservable.”<br /> On ne transforme pas une énergie en matière, sauf à utiliser E=mc2 !<br /> Ici on transforme l’énergie solaire en énergie chimique lors d’une réaction chimique en fabricant une nouvelle molécule.<br /> “… des batteries Tesla souvent utilisées afin de conserver l’énergie solaire.”<br /> Une batterie stocke de l’énergie chimique. La phrase d’origine fait un raccourci visant à indiquer la source d’énergie, pas le moyen de stockage.<br /> Quelques recherches amènent à des publications sur le sujet qui ont déja plus de 30 ans. Ces “chercheurs suédois”, dont vous ne citez ni les noms, ni leur publication, ne sont pas les premiers à travailler sur le sujet.<br /> Dubonosov, A. D; Bren, V. A; Chernoivanov, V. A. “Norbornadiene – quadricyclane as an abiotic system for the storage of solar energy.” Russian Chemical Reviews 71 (2002): 917–927.<br /> http://www.uspkhim.ru/php/getFT.phtml?jrnid=rc&amp;paperid=745&amp;year_id=2002<br /> un joli pdf … en russe !<br /> Philippopoulos, Constantine; Economou, Dimitrios; Economou, Constantine; Marangozis, John (1983). “Norbornadiene-quadricyclane system in the photochemical conversion and storage of solar energy”. Industrial &amp; Engineering Chemistry Product Research and Development. 22 (4): 627.<br /> pubs.acs.org<br /> Norbornadiene-quadricyclane system in the photochemical conversion and storage...<br /> Norbornadiene-quadricyclane system in the photochemical conversion and storage of solar energy<br />
Al_Jardine
+1 :<br /> Plutôt que de vous livrer comme certains intervenants à des attaques personnelles envers les journalistes de clubic ou de les insulter, vous vous êtes contenté de relever sereinement les lacunes de l’article… et de vous montrer constructif en les complétant par des liens permettant au lecteur curieux d’en savoir plus. Ça méritait d’être souligné.
masaku
Article intéressant pour ceux qui ne connaissaient pas ce procédé de stockage “Chimique” de l’énergie solaire.<br /> En réaction au commentaire ci-dessus. Oui il ne faut pas tomber dans l’insulte contre les journalistes de clubic. Pour autant les “approximations” sont tout de même fréquentes sur certains sujets spécifiques et le boulot d’un journaliste c’est de vérifier ses sources. Sinon c’est que le travail à été baclé. Le souligner n’est pas insultant, et devrait leur servir à améliorer leurs articles à l’avenir.
Voir tous les messages sur le forum

Actualités du moment

La finale du championnat du monde League of Legends 2019 aura lieu à Paris
Vous tenez à la planète ? Revendez vos Bitcoins !
L'iPhone 5G ne devrait pas arriver sur le marché avant 2020
Tesla pourrait lancer... un vélo électrique !
La version Switch de Civilization VI fait l'impasse sur le multijoueurs en ligne
Comment régler les couleurs de son écran PC ?
4 techniques simples pour nettoyer son PC
Alimentation de 850 W pour le multi-GPU chez Corsair
USB Type-C : tout savoir sur la nouvelle norme USB
De Facebook... à Sexebook, réseau social coquin ?
Haut de page