Google dévoile Bristlecone, un processeur quantique de 72 Qubits

Alexandre PAULSON
06 mars 2018 à 14h02
0
Google vient d'annoncer avoir réussi à mettre au point un ordinateur quantique d'une puissance encore jamais atteinte de 72 Qubits, dépassant les performances des supercalculateurs les plus puissants du moment.

Serait donc venu, selon Google, le moment de la suprématie quantique, au-delà duquel aucune machine classique ne peut reproduire les performances d'un calculateur quantique.

RAM doublée pour chaque Qubit



C'est peut-être une annonce qui fera date dans l'histoire de l'informatique. Lundi 5 mars 2018, à l'occasion d'un meeting à Los Angeles de l'American physical society, Google a annoncé avoir mis au point un processeur quantique de 72 Qubits, capable de réaliser des calculs plus vite que le plus puissant des supercalculateurs actuels.

La machine intégrant ce nouveau processeur a été baptisée Bristlecone. Google affirme qu'elle sera la première à atteindre la « suprématie quantique ». Autrement dit, aucun superordinateur conventionnel ne sera jamais capable d'égaler ses performances. A l'heure actuelle, les supercalculateurs les plus puissants sont capables de simuler 46 Qubits de puissance. Pour chaque qubit supplémentaire, il faut doubler la mémoire RAM. Avec 72 Qubits, Bristlecone serait, de fait, impossible à rattraper.

Ordinateur quantique Google


L'autre paramètre : la marge d'erreur de calcul



Les tests de Bristlecone viennent à peine de commencer et la démonstration de sa « suprématie quantique » pourrait prendre quelques mois. Le succès n'est cependant pas garanti, car la puissance n'est pas tout : encore faut-il contenir le taux d'erreur de calcul en-dessous d'un certain seuil. D'après Google, le taux d'erreur maximum est de 1% pour une puissance de 100 Qubits. A 72 Qubits, la marge acceptable se situerait entre 0,5 et 1%.

On est encore loin, cependant, de la machine quantique idéale, selon Google : celle-ci devrait développer au moins 100 millions de Qubits de puissance de calcul, avec un taux d'erreur inférieur à 0,01%. Une machine qui pourrait n'être créée que dans plusieurs décennies. Mais nul doute que Bristlecone marquera tout de même son époque, s'il atteint déjà ses modestes objectifs.

Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Sommée de cesser de diffuser les chaines d'Altice, Free opérerait la coupure dès vendredi
Les poids-lourds électriques eCascadia de Daimler prêts à prendre la route
Des scientifiques ont découvert le plus grand trou noir jamais observé à ce jour
La Chine ouvre la plus grande station-service d'hydrogène au monde
Salto, la réponse des chaînes TV françaises à Molotov et Netflix sera lancée début 2020
Déjà plus de 45 000 précommandes pour la Mini Cooper SE électrique
Biocarburant : les vols long-courriers bientôt tous concernés ?
Un faux câble de charge iPhone permet de pirater le PC ou le Mac qui s'y connecte
La PS5 et la Scarlett pourraient offrir des graphismes photoréalistes selon le boss de Take-Two
Nintendo va lancer une manette Switch inspirée de la Super Nintendo

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top