Avec SmartLink, Ford rendra connectée votre vieille voiture

le 27 janvier 2017
 0
Ford a dévoilé cette semaine le SmartLink, un dispositif qui permet d'apporter de la connectivité aux anciens modèles de voitures. Le SmartLink apparaîtra dans un premier temps aux Etats-Unis.

La connectivité, le Mondial de l'Auto de Paris 2016 et le CES 2017 à Las Vegas l'ont bien montré, est l'un des arguments majeurs de l'industrie automobile et l'un de ses nouveaux leviers de croissance. Entre haut débit, wifi ou encore services connectés, les constructeurs ne cessent d'innover. Pour en bénéficier, une solution : changer de voiture pour une plus récente et avec plus d'options. Le constructeur Ford présente pourtant un dispositif qui pourrait résoudre le problème pour bon nombre de ses clients.

Avoir une vieille Ford connectée c'est possible



Le constructeur américain Ford a présenté, le 26 janvier 2017, sa toute dernière nouveauté. Pas un modèle de voiture, mais un petit objet appelé « SmartLink ». Une nouveauté qui ravira les propriétaires, d'abord américains, de vieilles voitures Ford. Pas trop vieilles, toutefois : le « SmartLink » sera compatible avec les modèles Ford vendus entre 2010 et 2016. Il va apporter, tout simplement, la « connectivité ».

Le « SmartLink », que Ford compte mettre en vente durant l'été 2017, se branche sur le port ODB II disponible sur les voitures (sous le volant), des modèles Ford et Lincoln. Une fois branché, il permettra d'ajouter des fonctionnalités typiques de la voiture connectée aux modèles qui ne disposent pas de cette technologie. Une manière, pour Ford, d'offrir les dernières technologies à celles et ceux qui ne peuvent (ou ne veulent) pas changer de voiture dans l'immédiat.

08643766-photo-ford-smartlink.jpg


Le « SmartLink » apporte 4G, Wi-fi et autres services



Ford annonce que son « SmartLink », une fois branché sur le port ODT II, va permettre à l'utilisateur d'avoir la 4G-LTE dans sa voiture. Le « SmartLink » peut fonctionner comme un modem offrant une connexion Wi-fi à 8 appareils au maximum. Mais ce n'est pas tout.

Le « SmartLink » permet d'utiliser l'ouverture, la fermeture et même le démarrage à distance et donne des informations de sécurité sur le véhicule directement sur le smartphone du propriétaire via une application dédiée. L'application peut également être utilisée pour surveiller la voiture, lorsqu'on la prête, par exemple à ses enfants : elle peut être paramétrée pour indiquer la géolocalisation du véhicule et pour recevoir des alertes en cas de dépassement des limitations de vitesse.

Toutefois, si Ford a annoncé que son « SmartLink » serait disponible aux Etats-Unis après une phase de test, le groupe n'a pas fait de déclarations quant à une mise en vente en Europe.

Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.

Dernières actualités

Un ancien cadre de Mozilla accuse Google d’avoir sciemment saboté Firefox
Facebook travaille sur son propre assistant vocal, pour concurrencer Alexa et Siri
Face aux géants comme Alibaba, Amazon ferme sa marketplace en Chine
Pinterest pèse 12,7 milliards de dollars et fait une entrée réussie en Bourse
Une association porte plainte contre Xiaomi en raison des DAS trop élevés de ses smartphones
L'UE vote en faveur d'une nouvelle limite d'émission de CO2 pour les camions
Test LIFX Beam : l’éclairage connecté au service du design d’intérieur
Oups : Facebook a
Programmation : quels langages sont les plus recherchés et rémunérateurs ?
Google et Amazon font la paix : Chromecast va désormais supporter Amazon Prime Video
Finalement, Pepsi abandonne son idée de mettre de la publicité en orbite
MSI annonce que les cartes mères en chipset AMD 300 supporteront bien les Ryzen 3000
Mi 9 SE, trottinette électrique : Xiaomi signe une distribution exclusive avec Fnac Darty
Notre-Dame de Paris : Drones, robots... La technologie de plus en plus sollicitée par les secours
Les GAFAM désarment un projet de loi protégeant les données personnelles des utilisateurs
scroll top