HP chercherait à revendre les brevets de WebOS

Par
Le 24 octobre 2013
 0
Le constructeur HP chercherait actuellement à vendre son portefolio brevets décrivant diverses technologies mobiles et notamment celles liées au système WebOS.

00dc000005383297-photo-webos-3-0.jpg
Hewlett Packard avait tenté sa chance sur le marché du mobile avant de vite déchanter. Après avoir racheté Palm pour 1,2 milliard de dollars en 2010, le HP Pre 3 ainsi que la tablette TouchPad n'ont pas su s'imposer face à la concurrence d'Apple et de Google. Finalement le groupe a mis fin a ces activités en publiant le code source du système puis en le revendant à LG pour ses TV connectées au mois de février.

Dans le cadre de cette revente, le magazine Bloomberg rapporte d'une source que le groupe aurait approché plusieurs sociétés tierces. Afin d'augmenter la valeur de ces brevets, HP aurait d'ailleurs levé certaines restrictions, une initiative visant par la même occasion à coller davantage aux besoins des acheteurs potentiels.

En septembre 2012, au cours d'un entretien recueilli par Fox News, la PDG Meg Whitman expliquait que HP reviendrait sur le marché des smartphones. Elle ajoutait qu'après les déboires de WebOS il leur fallait « faire les choses bien ». Ces propos furent confirmés au mois de juillet à l'Indian Express par Yam Su Yin, la responsable de la branche PC et tablettes en Asie-Pacifique. Selon cette dernière, il n'est « pas trop tard pour HP, qui proposera une autre expérience ».

Le marché du PC reculant, HP n'a d'autres choix que d'investir sur le marché de la mobilité. Au mois de juillet plusieurs rumeurs spéculaient sur un prochain appareil équipé d'Android et baptisé HP Brave, avant d'être démenties par la société.

Pour aller plus loin
Modifié le 01/06/2018 à 15h36

Les dernières actualités Système d'exploitation (OS)

scroll top