En Californie, Apple lutte pour conserver la main-mise sur la réparation des iPhone

Nathan Le Gohlisse
Spécialiste Hardware
03 mai 2019 à 08h50
9
Batterie Apple iPhone
Crédit : Kevin Khoo / Shutterstock

En Californie, Apple s'est opposée cette semaine à un projet de loi visant notamment à laisser les utilisateurs réparer eux-mêmes leurs iPhone. Le principal argument de la firme ? Les consommateurs pourraient se blesser. Une posture déjà adoptée à plusieurs reprise par Apple ces dernières années... et qui a une nouvelle fois porté ces fruits.

C'est par l'intermédiaire d'un porte-parole, lobbyiste pour le compte de l'organisme CompTIA, qu'Apple a fait valoir son point de vue auprès des juristes californiens chargés de porter un projet de législation relatif au droit des consommateurs quant à la réparation d'appareils électroniques. Étaient tout particulièrement ciblés les iPhone, qu'Apple souhaite préserver de toute intervention externe à ses services.

Un iPhone sacrifié pour le bien d'Apple

Pour prouver le danger potentiel que représenterait le démontage et la réparation d'iPhone par des utilisateurs lambda, le porte-parole d'Apple s'est prêté à une démonstration, nous dit Motherboard (via 9to5Mac). Selon les sources du média américain, l'intéressé se serait présenté devant les législateurs avec un iPhone et aurait démontré la dangerosité de certaines réparations en présentant les composants les plus sensibles une fois l'appareil ouvert.

Plusieurs scénarios « à risque » auraient par ailleurs été mis en évidence, comme la crevaison d'une batterie au lithium-ion... et ses conséquences potentielles pour les réparateurs les moins chevronnés.



Une démonstration qui "sème le doute" : le projet de loi reporté

Cette démonstration semble avoir été probante aux yeux des législateurs, autant que la pression exercée par les lobbys concernés par ce projet de loi, reporté à l'année prochaine note Motherboard. Le média, qui a mis à jour son article pour refléter ce report, rapporte les propos de Susan Talamantes-Eggman, principale porteuse du projet, tenus dans un communiqué publié ce 30 avril.

« Aujourd'hui, j'ai décidé de repousser la présentation du texte avec pour objectif de le représenter en janvier l'année prochaine. Ce n'était pas une décision facile à prendre, mais il est devenu évident que le projet n'aurait pas été correctement appuyé, et que les fabricants avaient semé suffisamment de doutes à l'aide de vagues thèses portant sur la sécurité et la vie privée ».

L'élue démocrate promet de retravailler le texte afin de le consolider d'ici janvier prochain et paraît résolue à le faire adopter pour de bon en Californie. Selon toute vraisemblance, ce n'est donc que partie remise pour Apple, qui avait déjà usé du même argument pour bloquer l'adoption d'un projet de loi similaire en 2017, cette fois dans le Nebraska.

Modifié le 03/05/2019 à 09h44
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
9
0
BetaGamma
Face à l’effondrement de leurs ventes, ils cherchent de nouveaux moyens de générer du cash …<br /> Abus de position dominante pour imposer leurs services<br /> Abus de position dominante dans les réparations
jedi1973
C’est pour ca d’ailleurs que Apple chute: manque de nouveauté ( dumoins pas assez pour mettre 1200€ tous les ans), batterie sous dimensionnée ( un membre de ma famille rechargeait un iphone 6 ( acheté neuf moins de 2ans avant) trois fois par jours jusqu’a qu’elle prenne un Mate 20 ou elle recharge tous les 2 jours) ,et reparation trop chere !!!
ares-team
Mais c’est quoi cette co**erie ?<br /> Et les autres portables sous Android et Windows, ils n’utilise pas les même genre de composants ?
xeno
MDR Apple fait la démonstration que la réparation de leurs matériel est dangereux, et cela ne choque personnes ???<br /> du coups soit Apple rend son matériel safe soit il ne vend pas, ont parle d’un matériel que l’on colle a son oreille, si c’est aussi dangereux que ça, la question se pose.
renard38
rhooooo le couple de trolleur…
Blues_Blanche
Ils ont qu’a faire une loi qui oblige à faire des appareils réparable et sans danger…<br /> En tous cas ça devrait être le cas chez nous !
Zourbon
en plus cela va à l’encontre du droit des citoyens US à la liberté d’agir tant que cela ne nuit pas à autrui.<br /> Apple pourri la vie des réparateurs tiers depuis des années
Jose_Kubiak
Que cette loi passe.elle doit passer.<br /> Apple qui a peur que les clients se blessent…de qui se moque t-on?<br /> Ils ont peur pour leurs profits plutot.<br /> Quelle entreprise méprisable
ioman_1999
s’ils ne veulent pas que l’iphone soit démonté, qu’ils y mettent des batteries interchangeables… Ce serait tellement + simple et économique…
Voir tous les messages sur le forum

Actualités du moment

Le fondateur de DuckDuckGo propose un projet de loi pour relancer la norme Do Not Track
Google Pixel 3a : un tarif compris entre 399€ et 479€
⚡ Smartagogo : les smartphones Apple, Huawei, Samsung et Xiaomi à prix cassés
Tesla poursuivi en justice pour un accident mortel supposément provoqué par l'Autopilot
Withings lance Steel HR Sapphire Signature et fait un pas de plus vers l'horlogerie
Razer dévoile ses écouteurs intra-auriculaires Hammerhead Duo à 60€
Build 2019  - Microsoft annonce ses nouveautés pour Azure
Etude, les responsables de la sécurité informatique croulent sous le stress et la pression
IoT : le Royaume-Uni veut légiférer pour optimiser la sécurité des objets connectés
La Russie valide un projet de loi pour créer un
Haut de page