En Californie, Apple lutte pour conserver la main-mise sur la réparation des iPhone

Nathan Le Gohlisse Contributeur
03 mai 2019 à 08h50
0
Batterie Apple iPhone
Crédit : Kevin Khoo / Shutterstock

En Californie, Apple s'est opposée cette semaine à un projet de loi visant notamment à laisser les utilisateurs réparer eux-mêmes leurs iPhone. Le principal argument de la firme ? Les consommateurs pourraient se blesser. Une posture déjà adoptée à plusieurs reprise par Apple ces dernières années... et qui a une nouvelle fois porté ces fruits.

C'est par l'intermédiaire d'un porte-parole, lobbyiste pour le compte de l'organisme CompTIA, qu'Apple a fait valoir son point de vue auprès des juristes californiens chargés de porter un projet de législation relatif au droit des consommateurs quant à la réparation d'appareils électroniques. Étaient tout particulièrement ciblés les iPhone, qu'Apple souhaite préserver de toute intervention externe à ses services.

Un iPhone sacrifié pour le bien d'Apple


Pour prouver le danger potentiel que représenterait le démontage et la réparation d'iPhone par des utilisateurs lambda, le porte-parole d'Apple s'est prêté à une démonstration, nous dit Motherboard (via 9to5Mac). Selon les sources du média américain, l'intéressé se serait présenté devant les législateurs avec un iPhone et aurait démontré la dangerosité de certaines réparations en présentant les composants les plus sensibles une fois l'appareil ouvert.

Plusieurs scénarios « à risque » auraient par ailleurs été mis en évidence, comme la crevaison d'une batterie au lithium-ion... et ses conséquences potentielles pour les réparateurs les moins chevronnés.



Une démonstration qui "sème le doute" : le projet de loi reporté


Cette démonstration semble avoir été probante aux yeux des législateurs, autant que la pression exercée par les lobbys concernés par ce projet de loi, reporté à l'année prochaine note Motherboard. Le média, qui a mis à jour son article pour refléter ce report, rapporte les propos de Susan Talamantes-Eggman, principale porteuse du projet, tenus dans un communiqué publié ce 30 avril.

« Aujourd'hui, j'ai décidé de repousser la présentation du texte avec pour objectif de le représenter en janvier l'année prochaine. Ce n'était pas une décision facile à prendre, mais il est devenu évident que le projet n'aurait pas été correctement appuyé, et que les fabricants avaient semé suffisamment de doutes à l'aide de vagues thèses portant sur la sécurité et la vie privée ».

L'élue démocrate promet de retravailler le texte afin de le consolider d'ici janvier prochain et paraît résolue à le faire adopter pour de bon en Californie. Selon toute vraisemblance, ce n'est donc que partie remise pour Apple, qui avait déjà usé du même argument pour bloquer l'adoption d'un projet de loi similaire en 2017, cette fois dans le Nebraska.

Modifié le 03/05/2019 à 09h44
9 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Normandie : la plus grande route solaire du monde est un échec
Windows Defender obtient 3 fois le score maximum aux tests AV-Test
Sur Reddit, les développeurs d'Apex Legends dérapent et insultent leur communauté
Matrix 4 officiellement annoncé, avec Keanu Reeves et Carrie-Ann Moss
Minecraft s'offre un boost graphique... réservé aux possesseurs de cartes NVIDIA RTX
PS5 : la fuite d'un brevet révèle un design plutôt original
L'astéroïde Apophis qui frôlera la Terre en 2029 est-il vraiment dangereux ?
Starman et sa Tesla Roadster viennent d'achever leur première orbite autour du Soleil
A peine lancée aux USA, Apple annonce que sa Card serait sensible au jean et au cuir
Un chercheur français a trouvé une faille critique dans le système de vote russe

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top