Antenne iPhone 4 : la controverse prend de l'ampleur

Alexandre Laurent
13 juillet 2010 à 11h16
0
La controverse autour du supposé problème de réception de l'iPhone 4 a pris une nouvelle ampleur lundi avec la publication, par le fameux Consumer Reports, d'un avis défavorable. Edité par une association de consommateurs américaine, le magazine indique qu'en l'état actuel des choses, il ne saurait conseiller l'achat d'un iPhone 4 et invite les consommateurs attirés par les produits Apple à rester sur la précédente génération d'appareils (iPhone 3GS). Reprise en première page du prestigieux Wall Street Journal daté de mardi, l'information a fait l'objet de nombreux messages de mécontentement sur les forums d'Apple, rapidement nettoyés par les employés de la firme.

00C8000003331232-photo-apple-iphone-4-terminal-4.jpg
Le problème en question, mis en lumière dès la sortie de l'appareil, concerne pour mémoire ses capacités de réception, compromises dès lors que l'utilisateur recouvre avec sa main le coin inférieur gauche du téléphone, où se situent les antennes dédiées aux réseaux sans fil.

Dans un article accessible en ligne, Consumer Reports explique avoir testé trois exemplaires d'iPhone 4 dans une chambre hermétique aux interférences, pourvue d'une station capable d'émuler le comportement des bornes radio GSM standard, puis en conditions réelles, sur le réseau d'AT&T. Il indique par ailleurs avoir conduit la même batterie de tests sur un iPhone 3GS et sur un Palm Pre. Le verdict prononcé est sans appel : « C'est officiel. Les ingénieurs de Consumer Reports viennent de finir de tester l'iPhone 4 et ils confirment qu'il y'a bien un problème avec la réception », écrit le magazine.

Cette nouvelle assertion intervient après qu'Apple a soufflé le chaud et le froid, prétextant tout d'abord une erreur d'affichage au niveau logiciel puis reconnaissant à demi-mots la possibilité d'une défectuosité matérielle. Dans ces conditions, difficile pour le consommateur d'y voir clair, d'autant que beaucoup gardent en mémoire la très peu diplomate réponse apportée par Steve Jobs lorsque le problème a fait surface. En substance : tenez votre iPhone autrement.

Plus prosaïquement, Apple a aussi fait savoir que le fait d'utiliser une housse de protection ou d'apposer un isolant quelconque (scotch, caoutchouc) au niveau des antennes suffisait à ne plus ressentir les effets de ce problème, ce que confirment les tests de Consumer Reports.

Si certains internautes prennent la défense d'Apple et minimisent le problème en expliquant que dans bien des cas, il ne se traduit par aucun réel désagrément au quotidien, d'autres s'interrogent, voire s'indignent. Certains d'entre eux se sont donc tournés vers les forums officiels d'Apple, histoire d'obtenir quelques explications plus conséquentes. Sans succès, puisque la quasi totalité des sujets relatifs aux conclusions de Consumer Reports' ont été supprimés dans les heures suivant leur publication, comme le souligne TUAW.

La manoeuvre parait d'autant plus maladroite que l'affaire iPhone 4 est en train de prendre un nouveau tour aux Etats-Unis, où deux actions collectives ont été engagées par des clients mécontents. Incriminant Apple et AT&T, elles visent à obtenir réparation pour pratique commerciale déloyale, défaut de fabrication et tromperie intentionnelle. Sans pousser jusqu'à de telles extrémités, Consumer Reports sanctionne sévèrement la firme : « Apple doit trouver une solution permanente et gratuite avant que nous puissions recommander l'iPhone 4 », conclut le magazine, tout en précisant qu'il s'agissait pour le reste d'un des meilleurs téléphones qu'il lui ait été donné de tester.


Lasse, sans doute, de rebattre le sujet, la presse américaine commence à prendre le mors aux dents. Chez Cnet, on se demande en titre si Apple ne devrait pas tout simplement organiser un rappel, alors que chez PCWorld, on profite d'un blog pour épingler, en titre là encore, l'arrogance d'Apple et la débâcle que représente cette affaire. D'autres appellent à la tempérance, comme David Morgenstern qui sur son blog ZDnet, interpelle le chaland de la façon qui suit : « Les mecs, installez un Bumper sur votre iPhone 4 et passez à autre chose ». Pas dénué de bon sens, à ceci près que le bumper en question, housse proposée par Apple, n'est pas offert, mais facturé 29 euros...

Reste à savoir si la polémique finira par se ressentir sur les ventes de l'iPhone 4 ? Avec huit millions d'abonnés outre Atlantique, Consumer Reports est une publication respectée, dont les propos ont été repris par tous les grands titres de la presse généraliste. D'un autre côté, l'iPhone 4 a d'ores et déjà réalisé un démarrage exceptionnel, avec 1,7 million d'appareils vendus dans cinq pays en trois jours et l'attrait pour le dernier né de la famille iPhone semble ne guère se démentir si l'on en croit la difficulté des opérateurs français à maintenir des stocks.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

La Lucid Air surpasse la Tesla Model S avec une autonomie annoncée supérieure à 800 km
Nvidia : la RTX 3080 déclinée en trois modèles se confirme et arriverait dès septembre
Delage dévoile un hypercar hybride à 2,3 millions de dollars
Hyperion dévoile une supercar à hydrogène dotée d'une autonomie de 1 600 km
Le processeur Kunpeng 920 d'Huawei rattraperait le Core i9-9900K d'Intel
Microsoft lancera son smartphone Surface Duo le 10 septembre à 1 399 $
En Allemagne, les ventes de véhicules électriques ont explosé en juillet
La Hyundai Kona passe la barre des 1 000 km d'autonomie
Google rejoint Apple et bannit Fortnite du Play Store Android
Horizon Zero Dawn : le portage PC critiqué pour ses nombreux bugs
scroll top