Test du Huawei P9 Lite : allégé oui, mais surtout sur la photo

Stéphane Ruscher
Spécialiste informatique
01 juin 2016 à 17h30
0
0
Le Huawei P9 Lite nous refait le coup du P8 Lite l'an dernier : un modèle « cheap » sorti en catimini après son dernier haut de gamme, le surprenant P9. Ici, plus de double capteur réalisé en collaboration avec Leica. Toutefois, Huawei réalise un smartphone milieu de gamme assez réussi et élégant.


Design et ergonomie : moins Lite que son prédécesseur

Il est toujours dangereux de capitaliser sur le nom d'un smartphone haut de gamme pour une déclinaison plus modeste. LG, notamment, était coutumier du fait avec des résultats parfois hasardeux.

Au premier abord, le Huawei P9 Lite fait meilleure impression, par rapport à son modèle, que le P8 Lite face au P8. Alors que le Huawei P8 passait au tout plastique, le P9 Lite conserve tout de même une bordure métallique du meilleur effet, et si le dos est en plastique, il est bien fini et légèrement incurvé sur les bords, avec une transition quasi parfaite entre le plastique, l'aluminium et le verre qui recouvre l'appareil photo. Pas d'effet « 2,5 D » sur le verre mais les bords de l'écran ne sont pas tranchants pour autant.



Le P9 Lite est un peu plus fin que le P8 Lite, et prend quelques mm en hauteur, un peu moins en largeur, en raison du passage de 5 à 5,2 pouces. Comme sur le P9 (voir notre test du Huawei P9), la hauteur peut être un problème pour l'usage à une main. Les bordures en haut et en bas de l'écran sont un peu trop généreuses.

0320000008458984-photo-huawei-p9-lite-3.jpg
Le P9 Lite perd un peu de son élégance, mais demeure de très bonne qualité


Composants : des compromis sur le processeur, pas tant sur le reste

Le Huawei P9 Lite ne peut évidemment pas embarquer la crème des processeurs de HiSilicon : il se contente d'un Kirin 650, une puce aux performances nettement plus modestes, sur le papier, mais tout de même au dessus du Kirin 620 qui équipait le P8 Lite. Toujours octo-cœur, la puce est composée de 4 cœurs Cortex A53 à 2 GHz, et 4 cœurs à 1,7 GHz, tandis qu'un Mali T880MP2 assure le côté graphique.

0320000008458988-photo-huawei-p9-lite-5.jpg
Le dos est en plastique, et le deuxième appareil photo du P9 a disparu


L'écran conserve sa taille et sa résolution, mais pas sa technologie. D'un IPS-NEO, on passe à un simple iPS, et on ne voit pas franchement de différence majeure entre les deux. Là encore c'est un progrès par rapport au P8 Lite dont l'écran était en dessous de celui du P8. Rien de ça ici : la dalle affiche de beaux contrastes, des couleurs assez justes et des angles de vision impeccables.

0320000008458986-photo-huawei-p9-lite-4.jpg
Le capteur d'empreinte, en revanche, subsiste


Le stockage est des plus classiques. On trouve 16 Go en interne et un slot microSD pour étendre la capacité. Le téléphone embarque 3 Go de mémoire vive.

0320000008458982-photo-huawei-p9-lite-2.jpg
Un bel écran 5,2 pouces et Full HD


Comme son modèle, le P9 Lite est compatible 4G+ (LTE Cat 6), avec une prise en charge de toutes les bandes de fréquence utilisées en France. Tous les constructeurs chinois ne peuvent pas en dire autant.

Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Barbara Pompili, ministre de la transition écologique, qualifie le réacteur EPR de
Face à de très mauvais résultats financiers, EDF s'apprête à se serrer la ceinture
Pollution : un think tank britannique demande à interdire les publicités pour les SUV
Quand Elon Musk affirme que les pyramides ont été érigées par des aliens, l'Égypte l'invite sur place
Depuis 2011, Hadopi c'est 87 000 euros d'amende pour... des dizaines de millions d'euros de subventions !
AMD : fleuron de la future cuvée Zen 3, le Ryzen 9 4950X pourrait monter à 4,8 GHz
Donald Trump sanctionné par Twitter et Facebook, pour une vidéo qualifiée de
Projet ATTOL : Airbus fait rouler, décoller et atterrir un avion commercial de façon autonome
Les employés de Blizzard font la lumière sur d'inquiétantes disparités salariales
La Chine menace les Etats-Unis en cas de vente forcée de TikTok
scroll top