Moto X 2014 : le smartphone personnalisable de Motorola

Stéphane Ruscher
Spécialiste informatique
20 novembre 2014 à 19h13
0
6
Le Moto X est sorti l'an dernier pour redorer le blason de Motorola. Le smartphone milieu de gamme a connu un succès d'estime qui conduit Motorola à lui donner un successeur à la configuration plus musclée. Toujours personnalisable via le site MotoMaker, le nouveau Moto X est visiblement une des bonnes surprises de cette fin d'année.

Un design réussi et personnalisable[/anchor]

Si Motorola ne brille pas par l'originalité de ses designs, le constructeur nous a souvent agréablement surpris, ces dernières années, sur la qualité de fabrication de ses appareils. Le Moto X version 2014 fait tout de suite excellente impression sur ce point. Bordure en métal, verre aux bords incurvés en façade, dos bombé et ergonomique, finition et robustesse apparemment au top : on est en présence d'un appareil bien conçu



On peste souvent contre les choix des matériaux ou des couleurs pour tel ou tel smartphone. Certains constructeurs comme Nokia ont déjà proposé des coques interchangeables, et c'est d'ailleurs l'approche de Motorola sur son smartphone « low cost », le Moto G. Avec le Moto X, la firme de Chicago va encore plus loin et permet de personnaliser le smartphone à l'achat. Le site MotoMaker vous laisse le choix de la couleur de la façade (noir ou blanc) et surtout du dos parmi une multitude de coloris en plastique « soft touch », à moins que vous ne préfériez une des finitions bois (déjà disponible sur le premier Moto X aux Etats Unis) ou cuir.



C'est cette dernière que nous avons reçue en test, et il faut admettre que ça ne plaira pas à tout le monde, mais c'est l'intérêt d'une option : si vous voulez que votre smartphone ressemble à un perfecto, vous avez cette possibilité, facturée 20 euros comme la finition bois. On a pu voir les autres modèles lors de la présentation du Moto X et les déclinaisons plastique et bois semblaient de toute aussi bonne qualité.

On apprécie également les petits détails qui améliorent la prise en main : le renfoncement du logo Motorola tombe sous le doigt, le bouton de verrouillage est texturé, ce qui permet de le différencier facilement des touches de volume. En un mot comme en cent, c'est un des smartphones les mieux finis qu'on ait vu ces derniers mois.

Les mêmes composants qu'en face[/anchor]

La fiche technique du Moto X version 2014 ne surprend pas : elle est semblable à nombre de smartphones qu'on a vus défiler cette année : processeur Snapdragon 801, écran 5,2 pouces Full HD, 2 Go de mémoire vive, et 16 ou 32 Go de stockage interne. Attention : la version 32 Go n'est pas disponible en magasin, et réservée à la commande sur le site MotoMaker. Il vous en coûtera 50 euros supplémentaires, un tarif qui reste correct, et qui compense l'absence de slot Micro SD que certains utilisateurs regretteront.

00FA000007766657-photo-moto-x-2014-capture.jpg
00FA000007766659-photo-moto-x-2014-capture.jpg


Motorola a opté pour le Super AMOLED pour sa dalle, avec les qualités et défauts de la technologie : d'un côté des noirs infinis, de l'autre des couleurs qui pourront paraître trop saturées. On note également une légère teinte jaune, mais des angles de vision très larges.

Pas non plus de surprise sur les réseaux gérés : la 4G+ (LTE Cat 6) n'est pas au programme (mais le Wi-Fi ac l'est). La batterie a l'air un peu sous dimensionnée : avec des spécifications techniques semblables à celles d'un Sony Xperia Z3, les 2300 mAh évoquent plutôt un smartphone milieu de gamme comme le Samsung Galaxy Alpha.

Un Android « stock » ou presque[/anchor]

Même si Motorola Mobility a changé de main, passant de Google à Lenovo, le Moto X 2014 conserve encore des liens étroits avec la firme de Mountain View. Les derniers smartphones de Motorola peuvent presque être considérés comme des Nexus. Leur interface est livrée sans personnalisations visibles, et leur cycle de mise à jour est assez serré par rapport à celui de Google, en tous cas beaucoup plus que la plupart des constructeurs tiers. Le Moto X 2014 bénéficie ainsi déjà d'Android Lollipop... Mais uniquement aux États-Unis pour l'instant. Les versions internationales devraient être servies d'ici la fin de l'année.

En attendant, on doit se contenter de KitKat : on n'en meurt pas même si Android paraît désormais un peu austère sans les animations de l'interface Material Design.

00FA000007766623-photo-moto-x-2014-capture.jpg
00FA000007766627-photo-moto-x-2014-capture.jpg


En revanche, si Motorola ne change pas un pixel à l'interface d'Android version Google, le constructeur intègre quelques personnalisations, mais essentiellement des fonctionnalités liées aux gestes où à la voix.

Le Moto X « ancienne génération » a été le premier smartphone Android à reconnaître la commande « OK Google » pour accéder au contrôle vocal. Pour différencier à nouveau son smartphone de la concurrence, Motorola permet désormais de personnaliser cette annonce. Vous pourrez l'appeler par le petit nom de votre choix, le seul critère est d'utiliser une phrase suffisamment longue, sans quoi elle est rejetée. Une bonne idée, mais l'avertissement sur la nécessité d'enregistrer sa phrase dans un environnement peu bruyant n'est pas vaine : nous avons été incapable de mener à bien la configuration dans à peu près tous les endroits de nos locaux.

00FA000007766645-photo-moto-x-2014-capture.jpg
00FA000007766651-photo-moto-x-2014-capture.jpg


D'autres personnalisations peuvent déclencher des actions selon l'heure où le lieu détecté. Un mode voiture passe les notifications en synthèse vocale, le mode nuit met le téléphone en veilleuse pendant une plage horaire nocturne, et le mode Réunion passe le téléphone en « ne pas déranger » pendant un rendez-vous de l'agenda. On trouve aussi quelques gestes dont on peine toujours à saisir l'intérêt et la pertinence : secouer le téléphone pour lancer l'appareil photo, passer la main devant l'écran pour activer « l'écran Moto », sorte d'affichage basse consommation des notifications... Ces interactions à la main ne paraissent jamais naturelles et leur réussite parfois aléatoire.

00FA000007766619-photo-moto-x-2014-capture.jpg
00FA000007766655-photo-moto-x-2014-capture.jpg


Heureusement, dans tous les cas, les « customisations » de Motorola sont suffisamment discrètes pour qu'on les ignore, et on dispose alors d'une expérience utilisateur très proche d'un Nexus : pas d'application doublon, pas d'app promotionnelle... La fluidité est absolument impeccable, dans l'interface comme dans la navigation web, et on a vraiment hâte que Lollipop soit proposé en mise à jour pour profiter pleinement de ces performances.

Photo et vidéo[/anchor]

Le Moto X version 2014 voit son capteur photo évoluer, en passant de 10 à 13 mégapixels. En pratique, il s'avère tout de même assez loin des meilleurs smartphones sur son segment, et trahit un peu le tableau jusqu'ici presque sans faute.

0258000007766885-photo-moto-x-2014-photo-exterieur.jpg

012C000007766887-photo-moto-x-2014-photo-exterieur-detail-1.jpg
012C000007766889-photo-moto-x-2014-photo-exterieur-detail-2.jpg


Les photos sont relativement homogènes, mais un peu trop accentuées et légèrement bruitées. Mais surtout, la balance des blancs semble avoir des ratés, et la surexposition fréquente.

0258000007766891-photo-moto-x-2014-photo-scene.jpg

012C000007766893-photo-moto-x-2014-photo-scene-detail-1.jpg
012C000007766897-photo-moto-x-2014-photo-scene-detail-2.jpg


En faible luminosité, le bruit devient beaucoup trop présent, et la plupart des détails disparaissent.

012C000007766895-photo-moto-x-2014-photo-scene-detail-1-lo.jpg
012C000007766899-photo-moto-x-2014-photo-scene-detail-2-lo.jpg


Les vidéos sont fluides, mais l'exposition semble avoir du mal à suivre, et on constate là encore un peu de bruit et des rouges trop saturés. L'autofocus nous a également paru manquer un peu de réactivité.

Performances[/anchor]

Le suspense était inexistant, mais la fluidité du Moto X se perçoit également dans les jeux 3D qui s'exécutent généralement sans accroc. Certains comme Dead Trigger 2 nous ont même paru ne pas souffrir des micro saccades rencontrées sur d'autres smartphones en Snapdragon 801 et Full HD, comme le Sony Xperia Z3. Les différences sont de l'ordre du détail, mais dans tous les cas, le Moto X 2014 est un bon smartphone pour jouer.

01F4000007766633-photo-moto-x-2014-capture.jpg


Autonomie[/anchor]

Les craintes concernant la batterie du Moto X 2014 se confirment : sans être ridicule ou anormalement basse, l'autonomie du smartphone n'a clairement rien d'exceptionnel. On peut espérer atteindre un jour et demi sans recharge, mais certainement pas 2 jours, et un usage intensif du processeur et de l'écran achève la batterie en un peu plus de 7h. La bonne nouvelle, c'est que la recharge est potentiellement rapide : comme sur le Nexus 6, également créé par Motorola, vous pouvez utiliser le TurboCharger optionnel de Motorola, intégrant la technologie Qualcomm QuickCharge, qui permet, selon le constructeur, de regagner jusqu'à 8h d'autonomie en 15 minutes.

Notre avis[/anchor]

0000007805507331-photo-award-coup-de-coeur.jpg
Avec un design très bien fini, un écran confortable, des performances au top et la promesse de mises à jour rapides d'Android sans trop de modifications apportées par le constructeur, le Moto X a tout pour plaire, d'autant plus que Google ne semble pas pressé de donner un « vrai » successeur au Nexus 5.

La démarche de personnalisation du design à l'achat est également bien vue et permet d'acheter un smartphone taillé pour ses besoins, et il y en a pour tous les goûts, qu'on soit plutôt cuir, bois ou plastique coloré ou non. On apprécie en fait surtout la possibilité d'opter pour une version 32 Go avec un surcoût modéré, là où trop de fabricants sous Android ne proposent qu'une capacité unique. C'est d'ailleurs le cas si vous achetez un Moto X en magasin.

012C000007688663-photo-t-l-phone-portable-motorola-moto-x-2-me-g-n-ration-bamboo.jpg


Il manque tout de même quelques détails pour que le tableau soit parfait : l'écran Super AMOLED, certes très lisible, est trop saturé, sans proposer de réglages alternatifs comme le fait Samsung. Et pour les amateurs de photo, l'APN du Moto X version 2014 est correct, mais pas digne de ses autres composants. Enfin, ne cherchez pas le Nexus 5 de l'année niveau prix : il se trouve aux alentours de 500 euros, ou à partir de 539 euros sur le site Moto Maker, ce qui est moins cher qu'un Sony Xperia Z3 aux caractéristiques équivalentes, mais demeure malgré tout un investissement, sachant que la déclinaison 32 Go, comme sur le Nexus 5, est quasi indispensable.

Motorola Moto X : trouvez le prix le plus bas pour ce modèle sur notre comparateur de prix !

Motorola Moto X (2014)

6

Les plus

  • Design personnalisable
  • Finition de qualité
  • Android Lollipop déjà imminent
  • Bonnes performances 3D

Les moins

  • Appareil photo en retrait
  • Batterie un peu juste ?
  • Ecran trop saturé

Finition9

Ergonomie9

Autonomie7

Puissance8

Interface9



Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

La capitalisation boursière d'Apple dépasse celle de toutes les entreprises du CAC40 réunies
Découvrez la 2CV R-Fit 100% électrique, conçue en rétrofit
Une usine de production de cellule de batteries pour véhicules électriques bientôt en France ?
La Lucid Air surpasse la Tesla Model S avec une autonomie annoncée supérieure à 800 km
Des experts en sécurité inquiets à l'approche de la présentation du premier prototype Neuralink d'Elon Musk
Le processeur Kunpeng 920 d'Huawei rattraperait le Core i9-9900K d'Intel
Horizon Zero Dawn : le portage PC critiqué pour ses nombreux bugs
Xiaomi Mi 10 Ultra : une édition anniversaire qui veut
Delage dévoile un hypercar hybride à 2,3 millions de dollars
Elon Musk envisage la construction d'un Cybertruck plus petit pour l'Europe
scroll top