Moto G 4G : haut débit et qualité à moins de 200 euros

10 juillet 2014 à 18h06
0
Le Moto G a fait sensation fin 2013, en offrant un smartphone bien équipé, bien fini et avec une interface « stock Android » à moins de 200 euros. Quelques mois plus tard, un modèle 4G vient corriger ses quelques défauts. Et ça pourrait bien être la bonne affaire de l'été côté Android !

000000FA07438645-photo-t-l-phone-portable-motorola-moto-g-8go-clone.jpg
Motorola Moto G 4G
Caractéristiques principales
Système d'exploitationAndroid 4.4
Processeur / FréquenceCPU : Snapdragon 400 à 1,2 GHz
GPU : Adreno 305
Mémoire / StockageMémoire interne de 8 Go / Slot Micro SD
Mémoire vive de 1 Go
Technologie d'écran et définitionEcran 4,5" LCD IPS de 1280x720 pixels
Appareil photo5 mégapixels autofocus et flash LED
GPSOui
Radio FMOui
Batterie2070 mAh non amovible
Dimensions 129,9 x 65,9 x 11,6 mm
Poids143 g



Un smartphone sans surprise mais bien réalisé



Pas de surprise lors du premier contact : le Moto G 4G est absolument identique au modèle sorti fin 2013. On retrouve donc le design le moins original du monde : dos légèrement bombé, revêtement soft touch et bordure en plastique brillant. Complètement ennuyeux, donc, mais bien fini. Les plastiques semblent de bonne qualité, le smartphone est dense (presque trop lourd), les boutons répondent bien, on ne ressent pas de jeu ni de craquements, c'est du bon travail, efficace et bien réalisé.



On apprécie d'ailleurs l'ergonomie renforcée par le dos bombé et le petit renfoncement autour du logo Motorola, qui tombe sous l'index. La coque arrière peut être retirée, mais si la batterie est visible, elle n'est pas amovible. On trouve néanmoins un slot Micro SD, qui manquait au Moto G original. Pourquoi retirer le dos, alors ? Parce que Motorola commercialise, comme Nokia, plusieurs coques de rechange, avec ou sans rabat, pour ceux qui trouveraient le noir ou le blanc trop triste.

Des composants dignes d'un grand



Pour un smartphone vendu sous la barre des 200 euros, l'écran du Moto G se situe un bon cran au dessus de ses concurrents : la dalle LCD IPS 4,5 pouces est presque exempte de défauts, tant sur la colorimétrie que sur les contrastes ou les angles de vision. L'écran n'a rien à envier à celui d'un HTC One Mini 2 qui joue dans la gamme de prix supérieure.

Le processeur demeure un Snapdragon 400 de Qualcomm, dans sa version quadri-cœurs cadencée à 1,2 GHz. Là encore, c'est un bon choix pour le prix, qu'on s'attend plutôt à voir dans du milieu de gamme. La mémoire vive ne bouge pas (1 Go), tout comme la capacité de stockage interne, de 8 ou 16 Go, que l'on peut donc désormais étendre via le slot Micro SD. Attention cependant : les SDXC de 64 Go ne sont pas prises en charge. Au passage, nous avons testé la version 8 Go du smartphone, et c'est la seule disponible pour l'instant.

00FA000007490051-photo-moto-g-4g-captures.jpg
00FA000007490053-photo-moto-g-4g-captures.jpg


L'autre nouveauté du Moto G 4G, pas la peine de vous faire un dessin, c'est son modem qui gère désormais le haut débit mobile, jusqu'en en Cat 4 (150 mbps). Sur notre connexion (Orange), on obtient 25 Mbps en réception et 6,5 en émission. Pas grand-chose d'autre à signaler : la puce GPS ne rencontre pas de problème de fix sur nos tests, le Wi-Fi est compatible n (mais pas ac), et le Bluetooth en version 4.0.

Un Nexus d'entrée de gamme ?



La gamme Moto se caractérise par une expérience très proche des Nexus de Google : un Android « stock », des mises à jour relativement rapides, et surtout un smartphone livré avec très peu de fioritures : à l'exception de quelques assistants, on ne trouve aucune app supplémentaire, et encore moins de doublon (agenda, lecteur audio ou vidéo tiers...).

00FA000007490033-photo-moto-g-4g-captures.jpg
00FA000007490035-photo-moto-g-4g-captures.jpg


Cette simplicité s'accompagne d'une expérience utilisateur des plus agréables : fluidité impeccable de l'interface, navigation web réactive... Il ne manque peut être qu'un peu de mémoire vive pour accélérer le lancement des applications qui traine un peu parfois.

00FA000007490041-photo-moto-g-4g-captures.jpg
00FA000007490043-photo-moto-g-4g-captures.jpg


Les performances graphiques sont à la hauteur de ce que permet la puce : aucun problème pour les jeux « casual », et une fluidité acceptable dans les jeux plus exigeants, tant qu'on reste sur un niveau de détail moyen, qui est généralement détecté automatiquement.

01F4000007490045-photo-moto-g-4g-captures.jpg


Photo et vidéo



Le Moto G 4G ne fait donc pas beaucoup de sacrifices, mais comme il en faut bien un, c'est sur l'appareil photo que Motorola fait visiblement des économies, car le rendu du capteur 5 mégapixels est franchement moyen.

01F4000007498805-photo-photos-moto-g-4g.jpg

07498807-photo-photos-moto-g-4g.jpg
07498809-photo-photos-moto-g-4g.jpg

Outre la définition qui limite les possibilités de recadrage, on constate de nombreux défauts. L'image est à peu près nette au centre malgré un certain adoucissement, mais les détails sont carrément absents sur les bords. Comme si ça ne suffisait pas, les photos sont fréquemment sous-exposées.

01F4000007498815-photo-photos-moto-g-4g.jpg

07498813-photo-photos-moto-g-4g.jpg
07498811-photo-photos-moto-g-4g.jpg


Autonomie



Au bout de 5 heures d'utilisation un peu intensive (écran à 100% de sa luminosité, surf 4G et Wi-Fi, jeux 3D, utilisation de Google Maps et jeux 3D), la batterie du Moto G 4G tombe à 55% : c'est plus que ce qu'on avait obtenu dans des conditions similaires avec le Wiko Wax et à peu près autant que le HTC One Mini 2. Sans être exceptionnelle, l'autonomie n'est donc pas mauvaise pour autant.

Notre avis



000000AA05507335-photo-award-qualit-prix.jpg
Motorola confirme la bonne impression qu'avait suscité le Moto G. Il faut dire que la version 4G ne change pas grand-chose, à l'exception du haut débit et de l'ajout d'un slot Micro SD. Si vous utilisez déjà un Moto G premier du nom, à moins d'avoir envie de passer à la 4G ou de se sentir un peu à l'étroit, le bénéfice est presque inexistant.

En revanche, si vous n'avez pas encore succombé à l'offre séduisante de Motorola, soyons clair : le Moto G 4G est un bon choix, à condition de se satisfaire d'un appareil photo médiocre. On conseillera tout de même d'attendre la disponibilité du modèle 16 Go : même avec un slot Micro SD, 8 Go, c'est tout de même peu.

Smartphone 4G : découvrez des offres à bas prix sur notre comparateur de prix !

Motorola Moto G 4G

Les plus
+ Très bel écran
+ Performances / Fluidité
+ Android "stock" et à jour
Les moins
- Vivement la version 16 Go !
- Appareil photo médiocre
- Autonomie perfectible
Fonctionnalités
Finition
Ergonomie
Autonomie
Performances
3


Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

7 400 gigatonnes de neige seraient nécessaires pour enrayer la fonte des glaces
Bruno Le Maire prend officiellement position sur la cryptomonnaie Libra
Peugeot 3008 Hybrid : tout ce que l’on sait du futur SUV de la firme sochalienne
L'Anses confirme l'impact du trafic automobile sur la santé et invite à promouvoir l'électromobilité
Audi fait la promotion de son e-tron... aux stations de recharge Tesla
SFR dévoile sa Box 8, une box barre de son
Que se passerait-t-il si Stadia disparaissait ? Un ponte de Google répond
Le jeu de rôle anti-Brexit
Un timbre en édition limitée pour célébrer les 50 ans du premier pas sur la Lune
Pampers se lance dans les

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top