Les Black Shark 3 et Black Shark 3 Pro officialisés : quoi de neuf pour ces smartphones gaming ?

Pierre Crochart
Spécialiste smartphone & gaming
04 mars 2020 à 09h15
0
Black Shark 3 Pro
© Black Shark

La filiale de Xiaomi toute de néons vêtue a présenté dans la nuit ses Black Shark 3 et Black Shark 3 Pro. Deux smartphones gaming, dont l'attractivité devrait inquiéter ASUS et Razer.

Le marché du smartphone gaming tend à se polariser entre trois acteurs majeurs : ASUS, Razer, et le présent Black Shark qui, chaque année, pousse les curseurs techniques un peu plus loin.

En témoigne le nouveau fer de lance de la filiale, le Black Shark 3 Pro qui associe à merveille déchaînement de puissance et fourchette tarifaire raisonnable.

Black Shark 3 Pro : le nec plus ultra du gaming sur smartphone

Black Shark n'a misé que sur le meilleur pour son flagship. Si son design évolue peu par rapport à la précédente génération (toujours trop inspiré des PC gaming tout en RGB), sa fiche technique, elle, s'envole.

Le Black Shark est composé d'un gigantesque écran OLED QHD+ 90 Hz (échantillonnage tactile de 270 Hz) de 7,1 pouces, d'un SoC Snapdragon 865 (et donc compatible 5G), de 8 à 12 Go de mémoire vive LPDDR5, de 256 Go de stockage interne (UFS 3.0) et d'une batterie maousse de 5 000 mAh. Un port jack est également de la partie.

Intéressant : cette dernière peut être rechargée à 65 W (soit un peu moins de 40 minutes pour une charge complète), ou jusqu'à 18 W via un chargeur magnétique qui vient se greffer au dos de l'appareil. Moins rapide, mais pratique pour recharger tranquillement pendant une partie.

Black Shark 3 Pro
© Black Shark

Le Black Shark 3 Pro s'équipe également d'un nouveau système de refroidissement que le constructeur promet deux fois plus efficace que sur le précédent modèle. Aussi, à l'instar de l'excellent Asus ROG Phone II, le Black Shark 3 Pro affiche deux gâchettes sur la tranche. Particulièrement utiles sur les FPS en accordant un retour plus agréable en visée et tir. Mais à la différence du ROG Phone, Black Shark opte ici pour des boutons physiques, et non pas virtuels. De quoi améliorer encore les sensations de l'utilisateur.

Enfin, bien qu'on n'attende absolument pas Black Shark là-dessus, le modèle Premium se dote d'un trio d'appareils photo décliné comme suit : 64 + 13 + 5 mégapixels, et un capteur 20 mégapixels à l'avant.

Le Black Shark 3 Pro sera disponible en Chine le 17 mars à partir de 4 699 yuans (environ 673 $) pour la version 8+256 Go. Le modèle 12+256 Go se négociera autour de 4 ;999 yuans, soit 716 $. La sortie européenne du smartphone n'est pas encore confirmée.

Black Shark 3 : inférieur, mais pas inintéressant

Difficile de passer derrière le Black Shark 3 Pro. Néanmoins, l'entrée de gamme du constructeur reprend certains des atouts de son grand frère avec panache.

Black Shark 3
© Black Shark

On passe ici sur un écran OLED FHD+ 90 Hz de 6,67 pouces. Côté specs, on reste évidemment sur un Snapdragon 865, mais le Black Shark 3 se déclinera dans plus de configurations : 8+128, 12+128 et 12+256 Go. La batterie subit quant à elle une petite coupe et passe à 4 720 mAh.

La plus grosse perte sur ce modèle est bien celle des gâchettes physiques dont nous parlions plus haut. Un point qui ne gênera pas celles et ceux qui prévoient de faire l'usage du smartphone via une manette externe, mais qui pourrait bien chagriner les joueurs qui souhaitaient un appareil gaming tout-en-un.

Black Shark 3
© Black Shark

Également disponible à compter du 17 mars en Chine, le Black Shark 3 s'échangera à partir de 3 499 yuans (501 $) et jusqu'à 3 ;999 yuans (573 $) pour le modèle 12+256 Go.

Via : Android Authority
Modifié le 04/03/2020 à 10h49
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

La planète est confinée ! Le ralentissement est visible depuis l'espace.
L'union sacrée des télécoms européens, qui vont partager leurs données pour lutter contre le coronavirus
La dernière mise à jour de Windows 10 provoque une fois de plus pannes et ralentissements
Confinement : la nouvelle attestation de déplacement dérogatoire est disponible en téléchargement
L'empreinte carbone issue de la consommation des Français a chuté de deux-tiers avec le confinement
Coronavirus : le traçage numérique
Comment choisir la bonne diagonale pour son téléviseur ?
Elon Musk fait un don de 50 000 masques et 1200 respirateurs... pour se racheter ?
Confinement : le gouvernement durcit les restrictions
Coup dur chez HPE : des SSD destinés aux entreprises pourraient se briquer après 40 000 heures
scroll top