Les contrôleurs SNCF seront désormais équipés de smartphones Crosscall

16 octobre 2019 à 11h37
0
Crosscall Trekker X4

La SNCF a choisi le constructeur français Crosscall pour équiper ses contrôleurs de smartphones.

Samsung ? Nokia ? Sony ? Non ! C'est l'entreprise française Crosscall, spécialisée dans la conception de mobiles résistants pour les sportifs et les professionnels, qui a remporté le dernier appel d'offres de la SNCF. 21 000 contrôleurs de TGV, Intercités et TER vont ainsi être équipés d'un smartphone de la marque.

Un smartphone super résistant

Les smartphones qui se retrouveront dans les mains des employés du groupe de transport sont les Trekker-X4, un modèle haut gamme dont le prix pour le grand public est fixé à 699 euros l'unité.

Avec sa batterie de 4 400 mAh pour un « petit » écran de 5,5 pouces avec définition FHD+, l'autonomie est le point fort de cet appareil, au-delà de son design lui permettant de résister aux chutes, aux chocs, à l'eau et à la poussière. Le Trekker-X4 est équipé d'un SoC Snapdragon 660 couplé à 4 Go de RAM et 64 Go d'espace de stockage ; il tourne (seulement) sous Android 8.1 Oreo.

Selon Le Figaro, Crosscall a signé un contrat de trois ans à hauteur de huit millions d'euros avec la SNCF, qui devient l'un de ses principaux clients. Avec ce partenariat, la société va désormais réaliser plus de la moitié de ses recettes grâce aux entreprises (Vinci et Eiffage font aussi partie de ses clients), elle qui visait auparavant plutôt les particuliers.

Un petit acteur qui monte

« Pour se démarquer des géants de la téléphonie, Crosscall capitalise sur son ADN et sa capacité d'innovation, en concevant différents produits capables de correspondre durablement à tous les corps de métier et à toutes les utilisations », explique le groupe, qui se targue aussi d'avoir un « taux de retour SAV ne dépassant pas les 3,4 % », un chiffre relativement bas.

Créée en 2009 à Aix-en-Provence, Crosscall est en pleine forme : du 1er avril 2018 au 31 mars 2019, la marque a écoulé 500 000 smartphones pour un chiffre d'affaire de 71,6 millions d'euros et une croissance de 40 % par rapport à l'année précédente. Présent surtout en Europe, Crosscall a désormais pour ambition de s'imposer en Afrique, où il n'est présent qu'au Maroc et en Tunisie pour l'instant.

Source : Le Figaro
Modifié le 16/10/2019 à 11h37
12
11
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

La justice allemande demande à Tesla de mettre en pause la construction de sa Gigafactory
Une taxe sur chaque connexion aux réseaux sociaux, pour remplacer la redevance TV ?
La centrale nucléaire de Fessenheim va être arrêtée ce samedi en vue de son démantèlement
L'éolien a, en 2019, fourni 15% de l'électricité consommée en Europe
Uber ferme son bureau de Los Angeles, écarte des dizaines de salariés et délocalise aux Philippines
La France et l'Allemagne s'associent pour travailler sur le successeur du Rafale et de l'Eurofighter
Airbus : les USA augmentent nettement les taxes douanières sur les avions européens
Il y a maintenant 300 satellites Starlink au-dessus de nos têtes
L'Arctique révèle deux millions de points chauds de méthane, selon un rapport de la NASA
Galaxy Z Flip : notre prise en main vidéo du nouveau smartphone à écran pliable de Samsung

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top