Xiaomi amorce son expansion internationale et installe des datacenters hors de Chine

La société amorce son expansion à l'international avec le déploiement de nouveaux centres de données pour une plus grande sécurité et des services Web plus performants.

0096000007671691-photo-xiaomi-logo-svg.jpg
Hugo Barra, anciennement vice-président de la division Android chez Google et désormais vice-président chez Xiaomi, explique que la société est en train de déployer une nouvelle infrastructure avec la mise en place de divers centres de données en dehors des frontières chinoises.

Plus précisément, les données des utilisateurs localisés en dehors de Chine seront hébergées soit à Singapour, soit en Californie, soit en Oregon. M. Barra explique qu'à la fin du mois d'octobre la plateforme e-commerce de la société devrait être beaucoup plus rapide d'accès, en particulier dans les pays d'Asie.

Cette internationalisation devrait par ailleurs optimiser les performances des services MIUI, avec des synchronisations de photos 2 à 3 fois plus rapides. Pour Xiaomi, il s'agit également de renforcer la vie privée des utilisateurs, notamment au lendemain des attaques de type man-in-the-middle récemment observées sur les comptes iCloud. Cette phase sera achevée à la fin de l'année.

L'année prochaine XIaomi étendra davantage ses activités sur les gros marchés, ainsi qu'au Brésil et en Inde.

Article repris et corrigé a posteriori

Contenu relatif :

Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Photomath : l'application qui savait résoudre les équations
VMware garde la forme au troisième trimestre
Apple lance Maps Connect et tente d'attirer les commerces
Google intègre Songza au sein de Play Music aux Etats-Unis
Intel Core M : du rififi dans le TDP !
Vertu et Bentley concrétisent avec un smartphone à 12500 euros
Groupon lance Pages pour concurrencer Yelp, Google+ et Facebook
La SNCF lance son application NFC de billets TER en Basse-Normandie
Intel se fait une place en Chine dans l'Internet des objets
Google Bigtop : une prochaine alternative à Gmail ?
Haut de page