Le Fire Phone d'Amazon ne convainc pas les Américains

16 octobre 2014 à 13h19
0
Officialisé en juin dernier après des années de rumeurs, le smartphone Fire Phone d'Amazon peine à trouver son public. Selon une nouvelle étude, ce serait même un flop conséquent.

00FA000007445373-photo-amazon-fire-phone.jpg
Totalement centré sur les services proposés par Amazon, à l'instar des liseuses Kindle et des tablettes Fire, le Fire Phone du cybermarchand basé à Seattle ne séduit pas, à en croire les analystes. En août dernier, les agences Chikita et ComScore estimaient à 35 000 le nombre de terminaux écoulés aux Etats-Unis, « dans le meilleur des cas ».

Le groupe Consumer Intelligence Research Partners (CIRP) vient de publier une nouvelle étude qui semble confirmer la situation. Le CIRP a questionné 500 consommateurs disposant d'un compte Amazon Premium pour déterminer le pourcentage de ces derniers dotés d'un Fire Phone. Le calcul a été rapide à réaliser, puisqu'aucun des Américains interrogés n'a indiqué avoir fait l'acquisition du smartphone.

La méthodologie peut apparaître comme légère et, effectivement, il est difficile de démontrer le flop du Fire Phone sur la base d'un échantillon de 500 personnes. Mais le CIRP insiste cependant sur un point : « environ un quart des clients américains d'Amazon dispose d'une tablette Fire ou d'une liseuse Kindle, voire des deux, tandis qu'environ 5% possèdent une box Fire TV. » Un constat qui met en avant le fait que la plupart des appareils vendus par Amazon intéressent au moins une partie de sa clientèle, mais le Fire Phone, lui, ne fait pas d'émules.

Des tarifs peu engageants

Amazon avait pourtant mis les petits plats dans les grands pour présenter son terminal, à l'occasion d'une conférence de presse pilotée par Jeff Bezos. Mais il y a fort à parier que le prix de 649 dollars nu annoncé pour l'occasion a refroidi les ardeurs des acheteurs potentiels. Les tarifs évoqués pour les versions subventionnées par l'opération AT&T, à savoir 199 et 299 dollars, n'étaient pas non plus particulièrement attractifs, bien loin de la politique de prix agressifs affichée par Amazon jusque-là. En septembre, le prix du Fire Phone a chuté de 200 dollars aux USA, passant à 449 dollars, tandis que la version 16 Go subventionnée est passée de 199 dollars à 99 cents.

Malgré les fonctionnalités originales du terminal, notamment son interface en 3D, il semble évident qu'Amazon a fait preuve d'un excès de confiance. En vendant un terminal totalement fermé sur son offre au même prix que ceux de constructeurs expérimentés comme Samsung, LG ou Apple, il n'a pas su convaincre les consommateurs américains. Une situation d'autant plus pénalisante pour l'entreprise, du fait qu'elle ne gagne pas d'argent sur la vente de ses appareils et compte sur les achats de contenu dématérialisé pour rentabiliser l'investissement.

Pour le moment, le Fire Phone est exclusif au marché américain. Amazon, qui a lancé en Europe de nouvelles tablettes et liseuses en septembre dernier, n'a pas évoqué l'arrivée potentielle de son smartphone sur le vieux continent.

+ Pour aller plus loin : Amazon Fire Phone : l'appareil de consommation ultime ?

Debug : le Fire Phone d'Amazon trouvera-t-il sa place ?
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

L'Angleterre envisage l'interdiction du smartphone en conduisant, même en main libre
Déjà plus de 45 000 précommandes pour la Mini Cooper SE électrique
L'Audi e-tron devient la voiture électrique la plus sûre du monde
Piratées, les enceintes connectées pourraient être une menace pour leurs utilisateurs
Une étude montre que les cyclistes
Selon Google, 1,5% des mots de passe seraient compromis
Des scientifiques réinventent l'air conditionné grâce au froid de l'espace
Suite à un accident mortel, la marine américaine ne veut plus d'écrans tactiles
Un restaurant de burgers cuisinés par des robots ? Une start-up l’a fait
Nos théories sur l'évolution de l'Univers remises en question par 39 galaxies

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top