HTC First : lancement compromis au Royaume-Uni et en France (màj)

Mise à jour : Le site The Verge a eu confirmation par Facebook que le lancement du HTC First avait bien été retardé en Europe - et donc au Royaume-Uni et en France - mais que cette décision n'émanait pas des opérateurs, mais du réseau social lui-même. Facebook précise en effet « avoir demandé à EE et Orange de stopper la distribution du HTC First, le temps de d'optimiser au mieux l'application Home. » Une démarche qui pourrait prendre plusieurs mois précise la plateforme, qui travaille actuellement sur les retours des utilisateurs pour corriger les points critiques de son application.

Les mauvaises ventes du HTC First aux Etats-Unis et les mauvais retours publiés sur Google Play concernant Facebook Home sont donc, sans surprise, à l'origine de cette situation. Le terminal de HTC ne devrait donc pas être commercialisé en France en juin, comme initialement prévu.

Publication initiale : 23 mai 2013.


La déconfiture du HTC First, fruit de la collaboration entre le constructeur taïwanais et Facebook, semble n'en plus finir. Après l'opérateur américain AT&T, se serait au tour du Britannique EE de renoncer à vendre le terminal. En France, Orange hésiterait.

00FA000005992446-photo-htc-first.jpg
Alors que HTC voit actuellement ses dirigeants quitter l'entreprise en file indienne, la firme taïwanaise doit également faire face à ce qui semble être un échec cuisant : celui du HTC First, terminal annoncé à l'occasion du lancement de Facebook Home. Surnommé le « Facebook Phone » puisqu'il intègre nativement l'application du réseau social, le HTC First n'aurait pas convaincu beaucoup de consommateurs aux Etats-Unis, où il se serait à peine vendu 15 000 unités.

Un constat qui a poussé l'opérateur américain AT&T à baisser le prix du terminal subventionné de 99 dollars à... 0,99 dollars, pour écouler les stocks en vue de sa suppression de son catalogue. Désormais, selon une source du site Mobile News indique que l'opérateur britannique Everything Everywhere (EE) aurait annulé les précommandes du terminal effectué par ses clients, et ne compterait plus du tout le proposer à la vente. Dans la mesure où EE était destiné à être le seul opérateur à proposer le terminal en Grande-Bretagne, il semblerait que le HTC First n'y fasse même pas un bref passage.

Enfin, en France, c'est Orange qui hésiterait à commercialiser le smartphone. Le site indique qu'Orange mettrait « la pression à Facebook », puisqu'il compterait attendre une mise à jour notable de Facebook Home pour envisager la commercialisation du HTC First. Initialement, le terminal devait être proposé à partir du mois de juin, mais sa disponibilité pourrait être repoussée, voire annulée.
Modifié le 24/11/2020 à 17h53
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités récentes

Epic Store : The Lion’s Song offert cette semaine, et une surprise prévue pour la semaine prochaine
Les PC portables modulaires et réparables Framework arriveront en Europe d'ici la fin de l'année
Ghostrunner 2 sera exclusif aux consoles nouvelle génération et aux PC
Gigabyte fait un commentaire sur la fabrication chinoise, perd 550 millions et... présente ses excuses
Samsung : 151 milliards injectés dans les semi-conducteurs d'ici 2030
Vous pouvez transférer les notes ou publications Facebook vers Google Docs
Twitter : la certification et son petit badge bleu de retour dès la semaine prochaine
MSI : un faux site officiel distribue une version d'Afterburner bourrée de malwares
Nintendo va sortir de nombreux jeux durant les mois à venir
Vinted : une levée de fonds de 250 millions d'euros pour s'exporter en Europe et ailleurs
Haut de page