L'équipe derrière l'OS /e/ souhaiterait flasher votre téléphone pour vous

Nathan Le Gohlisse Contributeur
30 avril 2019 à 13h20
0
Smartphones-e-Fondation.jpg
Crédit illustration : e Fondation

La fondation /e/ s'apprête à faire un pas de plus en direction de l'utilisateur, qui pourrait bientôt envoyer son smartphone aux membres de l'organisme afin qu'il lui soit rendu flashé et prêt à l'emploi. Une démarche intéressante pour ouvrir l'écosystème /e/, respectueux de la vie privée, aux personnes les moins expertes en informatique.

Flasher son téléphone Android pour y installer un nouvel OS, voilà qui peut vite relever du parcours du combattant pour le commun des mortels. Bien consciente du problème, l'équipe derrière l'environnement libre et open-source /e/ souhaite proposer aux utilisateurs une aide simple et efficace pour quitter le pré-carré de Google et consorts. Elle consisterait à envoyer par la poste un smartphone à des experts de la fondation. Ce dernier serait alors pris en charge et renvoyé à son propriétaire avec un nouvel OS : celui conçu par l'organisme. Pour l'heure, cette initiative reste cependant à l'étude, apprend-on d'une page dédiée, accessible sur le blog de la fondation.

/e/, une organisation à but non lucratif créée l'année dernière

Fondée en Mai 2018, la « e Foundation » se décrit elle même comme un « projet d'intérêt public à but non lucratif ». Son objectif : permettre aux utilisateurs de smartphones sous Android, notamment, de se défaire de l'emprise de Google et de son appétit insatiable pour les données personnelles. Pour y parvenir, la fondation se développe peu à peu et propose un OS bien à elle, /e/, conçu avec le respect de la vie privée en ligne de mire. Disponible gratuitement en bêta, le système d'exploitation libre peut être installé sur un total de 79 modèles de smartphones (à l'heure où nous rédigeons ces lignes) dont la liste est publiée à cette adresse.

Ce dernier s'accompagne d'une suite d'applications, également créées par l'organisme, et se montre compatible avec des applications grand public pour un confort d'utilisation accru, tant pour les particuliers que les professionnels, explique le site officiel de la fondation.

Entièrement basé sur les dons, le bénévolat, l'entraide et le bouche à oreille, /e/ cherche des moyens annexes pour se financer et poursuivre son développement. Pour ce faire, la fondation table entre autre sur la vente de smartphones « post-marché », autrement dit achetés dans le commerce, équipés de l'OS /e/, puis revendus à l'utilisateur final. Sur sa feuille de route, l'organisme explique également être en recherche de partenaires et de revendeurs pour pré-installer son OS sur des smartphones « vierges » et ainsi faire ses premiers pas dans la grande distribution.

Smartphone mail-in : une initiative soumise au sondage

Parallèlement à ces différents projets, et comme évoqué plus haut, les utilisateurs pourraient en outre bientôt envoyer leur smartphone à l'équipe /e/ pour qu'il soit débarrassé d'Android avant de passer aux couleurs de l'OS libre. Un service qui semble toutefois se chercher en termes de financement.

Sur son site officiel, la fondation propose en effet un sondage anonyme sur Limesurvey pour déterminer, à l'aide de sa communauté, quel prix pourrait être appliqué à ce potentiel nouveau service. L'offre inclurait l'expédition du mobile (via un autocollant d'expédition prépayé), son ramassage, le flash dudit smartphone, et enfin l'emballage de ce dernier pour son retour au bercail.

Le sondage est disponible à cette adresse. Pour le moment, les prix suggérés pour ce service commencent à partir de 25 euros.
7 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Porn : Macron veut
Émissions de CO2 : Bruno Le Maire milite pour le déplafonnement du malus automobile
Le minage de cryptomonnaies participe au réchauffement climatique
La loi d'orientation des mobilités (LOM) a été adoptée par le Parlement
Bill Gates est de nouveau l'homme le plus riche au monde devant Jeff Bezos
Xavier Niel se dit prêt à investir 1,4 milliard de sa fortune personnelle dans Iliad-Free
Mustang Mach-E : Ford lâche la cavalerie électrique… et ça va faire mal
Votre maison côtière sera-t-elle sous l’eau chaque année en 2050/2100 ?
Pourquoi Stadia ne sera pas intéressant avant un an
Berline électrique BMW i4 : puissance, autonomie et performances révélées

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top