Réseaux sociaux, jeux vidéo, brevets, Siri : Tim Cook inaugure la conférence D10

30 mai 2012 à 18h19
0
00FA000005198150-photo-tim-cook-d10.jpg
Le PDG d'Apple Tim Cook a inauguré hier soir la conférence D10 organisée par le blog tech All Thing Digital. Face aux journalistes Walt Mossberg et Kara Swisher, celui qui a pris la relève de Steve Jobs s'est expliqué sur différents sujets d'actualité lié à Apple.

Après avoir avoué que le jour du décès de Steve Jobs avait été « l'un des plus tristes » de sa vie, Tim Cook a expliqué qu'il ne comptait pas révolutionner la culture d'entreprise d'Apple... une version très différente est cependant donnée concernant la culture du secret au sein de la firme de Cupertino. « Nous allons doubler la sécurité autour des produits » a ainsi déclaré le PDG de l'entreprise.

Le seul aspect de la société qui sera rendu plus transparent sera celui qui tourne autour de ses relations avec ses fournisseurs et ses assembleurs, notamment concernant les conditions de travail. « Nous avons réalisé des audits annuels. Je pense que nous avons été très transparent, mais désormais nous réaliserons des audits mensuels » a-t-il expliqué. Une situation qui rappelle le vécu d'Apple avec Foxconn, filiale de Honhai plusieurs fois accusée de malmener ses ouvriers. Tim Cook en a profité pour souligner un fait peu connu : les processeurs ARM de l'iPhone et de l'iPad ne sont pas fabriqués en Chine mais aux USA, au Texas, de même que les verres Corning Glass qui sont produits au Kentucky.

Un S qui veut dire Siri

Le saviez-vous ? Le S de l'iPhone 4S ne signifie pas « speed », comme c'était le cas pour l'iPhone 3GS, mais Siri, du nom du logiciel de pilotage vocal intégré dans le terminal. Tim Cook a rappelé, à ce titre, que la version actuelle était toujours une « version bêta » et que l'entreprise était encore en train de paufiner l'application. « Je pense que les clients seront heureux avec les nouvelles fonctionnalités à venir dans les prochains mois » a-t-il commenté.

Tim Cook est également revenu sur les ventes d'Apple TV, et a souligné que 2,7 millions d'exemplaires ont trouvé preneur depuis début 2012, alors que, sur l'année 2008, 2,8 millions avaient été écoulés.

Une alliance Apple/Facebook ? « Restez branchés »

« Stay tuned » a lancé Tim Cook lors de l'évocation, par les journalistes, d'un rapprochement entre Apple et le réseau social Facebook. « Nous voulons fournir à nos clients des moyens simples et élégants pour faire ce qu'ils veulent faire. Et Facebook a des millions, des centaines de millions de clients. Par conséquent, nous voulons que les possesseurs d'iPhone ou d'iPad aient la meilleure expérience possible de Facebook sur ces plateformes. » Sans se mouiller sur les projets d'Apple, Cook a insisté sur le fait qu'il désire « faire plus avec Facebook ».

01F4000005198214-photo-tim-cook-d10.jpg

Côté réseau sociaux, le PDG d'Apple est également revenu sur l'échec de Ping, intégré à iTunes, mais finalement peu utilisé. « Je pense que l'utilisateur s'est dit qu'il n'allait pas beaucoup s'impliquer » dans ce réseau social, estime Tim Cook. « Allons-nous tuer Ping ? C'est à voir ».

« Apple n'est pas un développeur pour le reste du monde »

L'information était déjà connue : Tim Cook n'est pas friand des guerres de brevets, et l'a confirmé lors du D10. Pour lui, la plupart des attaques sont infondées, car basées sur « des brevets liés à des standards essentiels » : difficile de ne pas voir ici une allusion aux conflits d'Apple avec Samsung, qui a placé des brevets liés au FRAND au cœur de ses accusations. « Personne ne devrait pouvoir obtenir une injonction en se basant sur le brevet d'un standard » a estimé Tim Cook, qui souligne par ailleurs qu'Apple n'a jamais joué cette carte.

L'important pour Cook ? Qu'Apple « ne devienne pas un développeur pour le reste du monde. » « Nous ne voulons pas que les gens nous copient » a insisté le PDG, qui a également précisé que les guerres des brevets n'arrêteraient pas l'innovation au sein de l'entreprise.

La question des jeux vidéo

On se souvient de la récente rumeur selon laquelle Tim Cook aurait rendu visite à l'équipe de Valve, et donc de Steam, dans ses locaux. Rapidement montée en épingle, l'affaire avait été démentie très rapidement par Gabe Newell.

De son côté, Tim Cook a démenti tout concept de console de jeux Apple. « Je ne suis pas intéressé par le marché des consoles dans le sens traditionnel » a-t-il expliqué. « Mais Apple est un grand joueur aujourd'hui, et ce constat ne fera que grandir dans l'avenir ». A priori, c'est plutôt du côté des jeux mobiles que la firme souhaite se tourner : à ce niveau -là, Apple a déjà bien travaillé, notamment avec son Game Center proposé sur ses différents terminaux. Reste à savoir quelle sera la suite.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Actualités récentes

Maison connectée : Amazon Echo 4e gen + 1 ampoule Philips Hue en promo
Black Friday Week : le TOP des bons plans high-tech à saisir ce lundi soir !
Rendez votre TV intelligente avec la Mi Box S encore moins chère
Meilleur prix jamais vu pour le Magic Trackpad 2 d'Apple sur Amazon 🔥
5 To de stockage à moins de 100€ avec ce disque dur externe Western Digital Elements
Apple accusée de lobbying contre un projet de loi visant à responsabiliser les entreprises US quant au travail forcé
Épargnez-vous le ménage avec cet aspirateur iRobot Roomba 671 en promo avant l'heure
Un pack SSD Samsung T5 1To avec une carte MicroSD 64 Go Evo Plus à prix choc
Apple et Facebook se clashent sur le respect de la vie privée des utilisateurs
Les smartphones Xiaomi Redmi Note 9S et 9 Pro à prix cassé avant le Black Friday
Haut de page