Le mode nuit "couleurs chaudes" serait, en fait, pire pour votre sommeil

18 décembre 2019 à 12h32
0
smartphone-soir-nuit-lumière.jpg
© Pixabay

Les chercheurs de l'Université de Manchester déconstruisent le principe selon lequel le mode nuit des smartphones aiderait à tomber dans les bras de Morphée.

Et là, le mythe s'écroule. Les chercheurs de l'Université de Manchester ont publié les résultats d'une étude, le 16 décembre 2019, montrant qu'en réalité, les couleurs chaudes utilisées par le mode nuit/sombre de nos smartphones ne nous aideraient aucunement à nous endormir mais auraient, en plus, des effets néfastes sur notre sommeil.

Les similitudes entre le mode nuit et ce que l'on voit à la lumière du jour

Le soir, vous avez peut-être pris l'habitude de passer un moment sur Instagram à regarder le sapin de Noël de votre ami ou à visiter votre site favori en privilégiant le mode nuit (ou dark mode, ou mode sombre), pensant que cela favoriserait votre sommeil et vous aiderait à mieux dormir. L'étude dirigée par Tim Brown prouve manifestement le contraire.


Les chercheurs de l'Université de Manchester affirment que les petits changements de luminosité, produits par le mode nuit, génèrent des couleurs qui s'apparentent davantage à ce que l'on voit à la lumière du jour.

Pour en venir à ce raisonnement tout bonnement contraire à la croyance populaire, les scientifiques ont effectué des tests sur des souris, en leur projetant un éclairage spécial qui permettait d'ajuster la couleur sans pour autant changer l'intensité de la luminosité.

Les couleurs bleues perturbent moins le sommeil

Ces derniers se sont aperçus que les couleurs bleues (froides) produisaient de plus faibles effets sur l'horloge corporelle des petites souris que les couleurs chaudes (jaunes). Comprenons donc que la lumière bleue ne serait pas si mauvaise que ça et ne perturberait pas vraiment notre sommeil, contrairement au mode nuit. « Notre perception de la couleur provient des cellules du cône rétinien et les nouvelles recherches montrent que les signaux de couleur bleue qu'elles fournissent réduisent l'impact sur notre cycle du sommeil », explique le docteur Brown.


« Nous montrons que l'opinion commune selon laquelle la lumière bleue a le plus fort effet sur l'horloge est erronée ; en fait, les couleurs bleues associées au crépuscule ont un effet plus faible que la lumière blanche ou jaune de luminosité équivalente », précise-t-il. « Nos résultats suggèrent que l'utilisation de lumières tamisées et plus fraîches le soir et de lumières plus chaudes et lumineuses le jour peut être plus bénéfique ».

Mais le meilleur moyen de ne pas perturber son sommeil reste encore de ne plus regarder le moindre écran avant de s'endormir. Plus facile à dire qu'à faire, certes.

Source : The Guardian
Modifié le 18/12/2019 à 15h03
13
14
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

Coronavirus : le traçage numérique
Coup dur chez HPE : des SSD destinés aux entreprises pourraient se briquer après 40 000 heures
L'empreinte carbone issue de la consommation des Français a chuté de deux-tiers avec le confinement
Le stockage d’énergie sous forme d’hydrogène fait un bond en avant
Xiaomi lancera la très attendue Mi TV 4S 65
Des Macbook propulsés par des processeurs ARM prévus pour l'an prochain
Folding@home dépasse l'ExaFLOP pour lutter contre le Coronavirus
ESET commercialise un antivirus dédié aux terminaux Linux
Square-Enix avance (officieusement) la date de sortie de Final Fantasy VII Remake !
Xiaomi présente le 70mai A1, un nouveau scooter électrique à petit prix
scroll top