Grippe : pour la première fois, une intelligence artificielle parvient à créer un vaccin

Alexandre Boero Contributeur
30 juillet 2019 à 06h30
0
vaccin.png
© Pixabay

SAM est devenue la première intelligence artificielle au monde à mettre au point un vaccin contre la grippe saisonnière.

L'intelligence artificielle semble avoir franchi un nouveau cap. Autant, il faut le reconnaître, l'informatique et les technologies travaillent étroitement avec le secteur médical, et ce depuis déjà de longues années. Mais jamais encore, une IA n'était parvenue à concevoir intégralement un médicament destiné à l'humain. SAM (Search Algorithm for Ligands ou algorithme de recherche de médicaments; en français) a réussi l'exploit en trouvant la formule d'un vaccin contre la grippe saisonnière.

L'IA a procédé à sa propre sélection de composés


Développée par des chercheurs australiens de l'université Flinders à Adélaïde, le programme SAM est animé d'une mission : celle de développer un médicament humain efficace. Pour qu'elle y parvienne, il a évidemment fallu la guider. Tel fut le rôle de l'équipe du professeur Nikolai Petrovsky, qui a d'abord enseigné à l'IA divers composés connus pour activer le système immunitaire humain et un ensemble de composés inefficaces. L'IA devait pouvoir opérer la distinction entre un médicament qui fonctionne, et un qui ne fonctionne pas.


Un second algorithme a permis aux chercheurs de créer plusieurs milliards de composés imaginaires qu'ils ont ensuite soumis à SAM. L'intelligence artificielle a pu les passer en revue pour en retenir une dizaine, jugés comme étant suffisamment efficaces en tant qu'adjuvants.

SAM a mis au point un vaccin encore plus efficace que ceux existants


Que s'est-il passé après l'étape de la sélection ? Les composés retenus par SAM ont été synthétisés en laboratoire puis testés sur des cellules humaines. Non seulement l'IA a la capacité de reconnaître des médicaments efficaces, mais elle a aussi prouvé sa capacité à former des combinaisons de médicaments encore plus efficaces que celles déjà existantes.

Après des tests menés sur les animaux, il s'est avéré que le vaccin développé « offre une très haute protection contre la grippe, et fait mieux que les vaccins existants », a confirmé le professeur Petrovsky, qui est impatient de passer à l'étape suivante.

L'étape suivante, justement, c'est le test sur l'Homme. Après ces expérimentations couronnées de succès, le nouveau vaccin va entamer une phase d'essais cliniques d'une année aux États-Unis. Une fois les tests sur l'humain validés, il faudra ensuite convaincre l'opinion publique, pas nécessairement prête à faire confiance à un médicament mis au point par un ordinateur. Et pourtant, chaque année, la grippe tue entre 290 000 et 650 000 personnes.

Source : Sciences et Avenir
23 réponses
12 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Normandie : la plus grande route solaire du monde est un échec
L'Angleterre envisage l'interdiction du smartphone en conduisant, même en main libre
Windows Defender obtient 3 fois le score maximum aux tests AV-Test
Sur Reddit, les développeurs d'Apex Legends dérapent et insultent leur communauté
Matrix 4 officiellement annoncé, avec Keanu Reeves et Carrie-Ann Moss
Piratées, les enceintes connectées pourraient être une menace pour leurs utilisateurs
Minecraft s'offre un boost graphique... réservé aux possesseurs de cartes NVIDIA RTX
WoW Classic : Blizzard dit s’attendre à des files d’attente monstrueuses à l’ouverture
Des scientifiques réinventent l'air conditionné grâce au froid de l'espace
Starman et sa Tesla Roadster viennent d'achever leur première orbite autour du Soleil

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top