Parrot dégaine 5 nouveaux Minidrones : ça roule, ça vole, ça flotte !

12 juin 2015 à 10h42
0
Fort du succès de ses Minidrones, Parrot remet le couvert avec 5 nouveaux modèles destinés à s'adapter à tous les usages, pour des prix compris entre 99 et 199 euros.

L'année dernière, les deux premiers Minidrones de Parrot, à savoir le Jumping Sumo et le Rolling Spider, ont vraisemblablement rencontré un joli succès.«  Nous avons été étonnés de constater que même des écoles avaient acheté ces modèles » a expliqué Henri Seydoux, le PDG de l'entreprise française. Parrot a donc cherché à capitaliser sur le succès rencontré auprès des plus jeunes pour étoffer sa gamme de Minidrones, cuvée 2015.

0226000008071315-photo-parrot-minidrones-gamme-2015.jpg

Ça roule !

Le Jumping Sumo se voit ainsi doté non pas d'un, mais de deux héritiers : la gamme Jumping compte désormais le Night et le Race. Le Jumping Night est équipé de LED à l'intensité lumineuse ajustable, pour lui permettre de « voir dans le noir », ce qui s'avère vraiment efficace pour des explorations nocturnes. Capable de rouler à une vitesse de 7 km/h et de faire des bonds de 80 cm, ce modèle dispose d'une autonomie de 20 minutes et d'une charge rapide de 25 minutes.

0320000008071317-photo-parrot-night.jpg

Le Jumping Race, quant à lui, laisse de côté la vision nocturne pour se concentrer sur la rapidité : il est ainsi capable de rouler jusqu'à une vitesse de 13 km/h et saute jusqu'à 75 cm de hauteur. Ses larges roues lui offrent davantage de stabilité et il est possible de régler l'écart entre ces dernières par le biais des applications iOS et Android dédiées.

0320000008071311-photo-parrot-jumping-race-1.jpg

Enfin, l'une des grosses nouveautés de ces deux modèles, c'est la présence d'un haut-parleur et d'un microphone intégrés en vue de s'en servir de talkie-walkie pour communiquer avec quelqu'un. Comme il est possible de les connecter en Wi-Fi 2.4 ou 5 GHz, la portée s'avère très honnête. Des nouveautés qui vont gonfler le prix de ces deux modèles par rapport au Sumo : il faudra débourser 199 euros à partir de juillet pour en faire l'acquisition.

Ça vole !

Le Rolling Spider, de son côté, laisse place à deux nouveaux modèles nommés Airborne Night et Cargo. Les roues amovibles qui permettaient au Rolling Spider de rouler au plafond disparaissent au profit de nouvelles fonctionnalités.

Le Airborne Night, tout comme le Jumping Night, est muni de LED blanches à l'intensité modulable. Il peut donc effectuer des vols dans l'obscurité, avec une autonomie de 9 minutes, et à une vitesse de pointe de 18 km/h.

0320000008071349-photo-parrot-airborne-night.jpg

Le Airborne Cargo, de son côté, est capable d'embarquer de petites charges. Parrot a équipé le haut de son drone de petits picots pour accueillir par exemple des pièces de Lego (sans pour autant citer directement la marque). Si le constructeur ne donne pas d'indications précises concernant le poids que le drone peut embarquer, on peut empiler plusieurs pièces et personnages, pour les emmener en balade.

0320000008071305-photo-parrot-cargo.jpg

Les drones sont dotés d'une carène amovible, afin de protéger les hélices dans le cadre d'un vol en intérieur. En extérieur, attention : les deux modèles pèsent moins de 60 grammes et, malgré leurs capteurs qui permettent notamment de les stabiliser, un coup de vent peut avoir des conséquences désagréables... Enfin, sur les deux modèles, on trouve une caméra verticale pour prendre des photos, enregistrée sur la mémoire de 1 Go embarquée. Comptez 129 euros pour chaque modèle, également en vente en juillet.

Ça flotte !

Ça flotte, ou plutôt, ça plane sur l'eau : le Parrot Hydrofoil est une réelle surprise du line-up Minidrone 2015. Inspiré des racers de l'America's Cup, ce modèle se divise en deux parties : la structure flottante et le minidrone qui est fixé sur le dessus et lui permet d'avancer. Il intègre toutes les capacités de l'Airborne, peut avancer à 10 km/h sur l'eau et 18 km/h lorsqu'on utilise le drone indépendamment.

0190000008071309-photo-parrot-hydrofoil-2.jpg
0190000008071307-photo-parrot-hydrofoil-1.jpg

La structure de l'Hydrofoil est conçue pour ne jamais se retourner dans l'eau, et le test s'avère concluant. Néanmoins, nous avons pu l'essayer dans un bassin en intérieur : à l'extérieur, il faudra comme d'habitude se méfier du vent, et Parrot destine ce nouveau drone à une utilisation en piscine ou en bassin « sur de l'eau calme ». Son autonomie est de 9 minutes, et son prix de 169 euros. Sortie prévue, comme les autres modèles, en juillet prochain.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Le droit à l'oubli devra s'étendre à Google.com
Android : Google renforce la sécurité de Gmail et planche sur Hangouts 4.0
Bon Plan : la Galaxy Tab 4 10
Auchan cède GrosBill à Mutares, qui le rapprochera de Pixmania
LDLC croît à toute allure et veut doubler de taille en trois ans
BlackBerry envisagerait d'adopter le système Android
The Witcher 3 : 4 millions d'exemplaires vendus, 1,3 million sur PC
Twitter : les messages privés ne seront plus limités à 140 caractères
Microsoft abandonne Modern UI pour Skype
Infos US de la nuit : Dick Costolo quitte la direction de Twitter
Haut de page