CES 2020 : la petite histoire de Potato, la pomme de terre connectée qui a vu Las Vegas

10 janvier 2020 à 17h32
0
Nicolas BALDECK

L'absurdité dont fait parfois preuve le monde de la tech n'en finit pas de nous ravir. Un jeune français a réussi à obtenir un stand au plus grand salon américain de l'électronique, le CES, en présentant... POTATO, sa pomme de terre connectée.

L'utilité de l'objet ? Elle est discutable. La pomme de terre est équipée d'une carte électronique qui se plante sur la patate, reliant celle-ci en Bluetooth à une application mobile. Pour faire quoi ? Mystère et boule de patate.

Un assistant vocal à la mode des pommes de terre

Comme le raconte BFM TV depuis le salon de l'électronique de Las Vegas, Nicolas Bladeck, presque trentenaire, a mis au point une « smart potato ». « Concrètement, j'ai un vrai produit: une carte électronique qui se plante dans la patate », résume-t-il au site du média français. « Elle prend son électricité dans la patate (comme une pile citron), et connecte la patate au téléphone, en Bluetooth. »

On peut également suivre la bonne « santé » de la pomme de terre grâce à une application mobile. Celle-ci répond à la manière d'un assistant vocal comme Alexa, ou presque, puisque la réponse s'affiche en direct sur l'écran du smartphone associé. Des réponses courtes ont été programmées dans ce but.



Un joli pied de nez aux gadgets absurdes

Nicolas Bladeck a obtenu un petit stand au salon de Las Vegas pour exposer sa création. On peut d'ailleurs le soutenir via une plateforme de financement participatif pour la « modique » somme de 34 dollars.



Au total, le jeune homme a dû dépenser environ 4 000 dollars pour venir présenter sa pomme de terre à Las Vegas. « J'ai simplement expliqué en quoi POTATO était un objet connecté doublé d'un assistant personnel, à même de recourir à la fois à l'intelligence artificielle et au cloud », explique-t-il. Il n'a presque connu aucune résistance pour obtenir son stand.

Une fois obtenu, il n'a pas pu résister à l'envie de venir au plus grand salon électronique du monde. Il conçoit son expérience comme un pied de nez aux très, très nombreux gadgets tech absurdes que l'on peut retrouver dans le salon chaque année. Une pièce de théâtre de Ionesco dans une patate, en somme.


Source : BFM TV.
3
4
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

Pour le patron de Take Two (GTA, BioShock), Stadia est une déception
Microsoft bloque la mise à jour de Windows 10 (mai 2020) sur de nombreux appareils
La Maison-Blanche s'en prend aux pays qui taxent les géants numériques américains
Microsoft licencie des dizaines de journalistes, remplacés par des robots
Citroën prépare une nouvelle berline hybride haut de gamme pour 2021
Le plus gros avion électrique de la planète a réussi son premier vol
« Il est temps de briser Amazon » : quand Elon Musk se paie Jeff Bezos
L'Allemagne impose une borne de recharge pour véhicules électriques dans chaque station-service
Gaia-X : le projet européen de cloud computing visant à concurrencer la Silicon Valley se précise
La Poste déploie l'Identité Numérique, un service pour se connecter à 700 services avec un identifiant unique
scroll top