CES 2020 : Le sulfureux Escobar Phone privé de stand par les organisateurs

Pierre Crochart
Spécialiste smartphone & gaming
03 janvier 2020 à 11h43
0
Escobar Fold
© Escobar Inc.

Roberto Escobar ne pourra pas exhiber son délirant Escobar Fold 1 lors du CES de Las Vegas la semaine prochaine.

Voyant probablement d'un mauvais œil que le frère de Pablo Escobar vienne faire la promotion d'un smartphone lors de l'événement, la Consumer Technology Association, qui organise le CES, a fait savoir au principal intéressé qu'il n'y avait pas droit de cité.

Une présence inconvenante

Contactés par CNET, les organisateurs ont simplement commenté que la présence de l'entreprise de Roberto Escobar n'était pas « convenante » pour le salon.

Un sabotage pur et simple pour Olof Gustafsson, P-D.G de Escobar Inc. Dans les colonnes du site américain, l'homme d'affaires explique que « la position dominante de Samsung et des autres majors de la Tech minent nos efforts et nous voient clairement comme des menaces majeures pour leur existence ». Rien que ça.


Car outre le caractère sulfureux de l'Escobar Phone qui, rappelons-le, sera commercialisé à partir de 350 $, c'est dans une véritable croisade que se lance l'entreprise. Une croisade contre Apple en particulier, que Roberto Escobar estime coupable d'escroquerie en vendant « des téléphones inutiles et hors de prix ». Il intentera une class action à cet effet le 6 janvier prochain, sommant l'entreprise de Tim Cook de « reverser une partie de ses bénéfices au peuple ».

Source : CNET
Modifié le 03/01/2020 à 11h51
6
7
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

Il va pleuvoir des radars tourelles, avec 1 200 installations supplémentaires d'ici 2020
Traçage numérique : Emmanuel Macron officialise l'arrivée prochaine d'une application
Porn : Macron veut
Trop chers, pas assez autonomes, les véhicules électriques n'intéressent qu'un français sur dix
Radars tourelles : on les croyait indestructibles, ils ne résistent pourtant pas à la colère de citoyens
De nouveaux modèles climatiques ont été créés... et la situation est pire que prévue
Amazon suspend provisoirement l'activité de ses centres de distribution français
Le nucléaire provoque-t-il moins de morts que le solaire ou l’éolien ?
Convention citoyenne pour le climat : les propositions phares retenues, et leur avenir
Émissions de CO2 : l'Assemblée nationale vote l'augmentation du malus à 20 000 euros
scroll top