Toyota a créé un robot spécialisé dans les paniers de basket à 3 points

07 avril 2019 à 20h58
7
Cue 3 robot basketteur Toyota
© AP Photo/Yuri Kageyama

Toyota a conçu un robot-basketteur, baptisé Cue 3. Sa spécialité : les shoots à 3 points. Et son taux de réussite en dehors de la raquette a de quoi faire pâlir d'envie les meilleurs joueurs de la planète.

Un basketteur comme Stephen Curry est parfois comparé à un robot pour sa capacité à enchaîner les tirs à 3 points. Mais en réalité, il n'aurait pas la partie facile lors d'un concours face à une vraie machine, telle que celle créée par Toyota.

Cue 3, le robot three-pointer

Cue 3, de son petit nom, mesure environ 2,08 m et possède un look de joueur de basket. Il faut dire que sa spécialité est le tir à longue distance. Pour cela, il utilise des capteurs sur son torse, lui permettant d'analyser sa position par rapport au panier. Puis, à l'aide de bras et de genoux motorisés, il envoie la balle en l'air et fait mouche... la plupart du temps.

En effet, lors d'une récente démonstration, Cue 3 a rentré cinq de ses huit tentatives à 3 points, soit une précision de 62,5 %. Un score à perfectionner, certes, mais qui est loin d'être ridicule. En comparaison, Stephen Curry, considéré comme le meilleur artificier de la NBA et troisième meilleur marqueur à 3 points de l'histoire, affiche un taux de réussite de 43,6 %. Cela dit, il s'agit là du total sur sa carrière, donc sur plus de 5 500 tentatives.


Un ballon d'essai pour la technologie associée

Le robot de Toyota va-t-il se voir proposer prochainement un contrat par l'une des meilleures franchises de la ligue américaine ? Il y a peu de chance pour le moment. Car Cue 3 est aujourd'hui incapable de courir, sauter, dribbler (ou de hurler sur les arbitres)...

En réalité, pour le constructeur japonais, il s'agit avant tout d'une démonstration technologique. Cue 3 est en effet capable de se repérer dans l'espace à l'aide de ses capteurs visuels et d'adapter sa position automatiquement en fonction des données reçues. Une faculté qui pourrait avoir d'autres applications que celles destinées au concours de tir à 3 points.

Source : Business Insider

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
7
0
cirdan
La performance du robot est sympa mais vos comparaisons avec les joueurs humains c’est n’importe quoi. Les statistiques de Curry sont comptabilisées en match, c’est à dire avec une opposition (des adversaires qui l’empêchent de viser et de tirer), et un temps limité. Vous mettez ce robot à la place d’un joueur humain, vu sa lenteur, il est probable qu’il n’aurait même pas le temps de placer le moindre shoot. Il faudrait qu’il mesure 3 mètres pour avoir le temps de placer ses tirs tranquillement.
Cybercafe_Mohamamed_Chaari
Le robotisme, dans l’agriculture, le bâtiment, la chirurgie, les gestes répétitifs, les métiers pénibles ou dangereux, va changer le monde. Il y a une utilité énorme et grandissante de cette technologie dans plusieurs secteurs prioritaires. Tout est question de priorité.
Felaz
Et d’argent, ça coûte cher l robotique!
dozy5341
Quand ça devient moins cher que le salaire d’un humain, on voit ce qui se passe. Je trouve que leur robot n’a rien de très impressionnant. C’est juste une mini catapulte beaucoup trop compliquée et même pas si précise.
mancart
J’avais vue au Kunstoff 2014, je crois que c’était wiettman battenfeld qui s’était amusé à programmer des robots pour jouer au basket. (passe + tire)<br /> La seule nouveauté dans ce que propose Toyota est sa “programmation dynamique”, contrairement aux robots de Wiettman qui envoyait le ballon toujours de la même position, par contre c’était du 100% de réussite.
c_planet
bonne nouvelle pour les joueurs se déplaçant avec un trépied à poche baxter de 50 kg ils vont peut-être être autorisés finalement.
sandalfo
le chemin est encore tellement long pour avoir un robot basketteur autonome !<br /> Deja les tirs c’est une chose mais les passes, la course, le dribble…
Voir tous les messages sur le forum

Actualités du moment

Baromètre télécoms T4 2018 : revenus des opérateurs en baisse, plus de très haut débit
LEGO SPIKE Prime, le nouveau kit robotique destiné à l'éducation
Audiovisuel public : Arte veut rester en marge de France Télé et Radio France
L'IA a plus la cote que la blockchain auprès des grandes entreprises, selon une enquête
Fenix, le navigateur expérimental de Mozilla, a désormais son dark mode
Windows 10 utilisé par plus de deux tiers des joueurs Steam
Insolite : il met un Raspberry Pi dans son clavier Raspberry Pi
🔥 RED by SFR : forfait 60Go à 15€ + 1 mois offert jusqu'au 8 avril !
Cybercriminalité : hausse des campagnes pour voler les données fiscales des particuliers
Snapchat dévoile ses grandes ambitions en matière de réalité augmentée
Haut de page