Un coffre-fort ouvert en 30 minutes par un robot

le 14 août 2017
 0
La convention Def-Con de Las Vegas est l'occasion de découvrir quelques nouveautés du monde de la technologie et des pirates. Si ces derniers se concentrent surtout sur les nouvelles techniques pour attaquer des sites Internet, prendre le contrôle d'ordinateurs à distance ou voler des données bancaires, certains s'amusent à utiliser leurs connaissances pour s'attaquer au monde réel.

C'est le cas de l'équipe de SparkFun Electronics, entreprise spécialisée dans les composants électroniques de Boulder, dans le Colorado, comme le raconte la BBC.

Un robot capable d'ouvrir un coffre-fort à combinaison



Lors d'une présentation en live réalisée le 29 juillet 2017, l'équipe de hackers de SparkFun Electronics a tenté d'ouvrir un coffre-fort avec un robot. Le coffre-fort, de la marque SentryFace, fonctionne avec une combinaison à six chiffres, soit 1 million de possibilités au total. Mais le robot a été en mesure de les réduire à 1 000.

Pour ce faire, le robot a analysé les touches du coffre-fort permettant d'insérer la combinaison. En seulement 20 secondes, ils ont pu découvrir que le dernier nombre de la combinaison était 93. Puis ils ont utilisé une technique qui risque rapidement de disparaître : la marge d'erreur. Selon les hackers, le coffre-fort en question permet une marge d'erreur pour les nombres : si le nombre de la combinaison est 25, vous pouvez taper 24 et voir le coffre s'ouvrir tout de même.

01F4000006472908-photo-coffre-fort-22l-clef-code.jpg


Une attaque par force brute



Une fois le nombre de possibilités restantes réduit à 1 000, le robot a tout simplement utilisé la force brute pour ouvrir la porte du coffre fort : il a testé toutes les combinaisons restantes. En moins de 30 minutes, la combinaison exacte, 51.36.93, a été identifiée et la porte s'est ouverte sous un tonnerre d'applaudissements.

L'expérience est réussie mais elle se veut une mise en garde : selon les hackers, un tel robot peut être conçu pour n'importe quel coffre-fort. Celui présenté à la Def-Con a été imprimé en 3D et ne coûterait, en tout et pour tout, que 200 dollars.

Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.

Dernières actualités

Selon cette enquête, les femmes progresseraient plus vite que les hommes à Dota 2
Découvrez IA4EU, la plateforme européenne collaborative sur l'intelligence artificielle
See You Yesterday : Netflix dévoile la bande-annonce du film de Spike Lee
Linux on DeX est désormais compatible avec le Galaxy S9, S10 et Tab S5e
Pour iCloud, entre autres, Apple verse plus de 30 millions chaque mois à AWS
Hideo Kojima, créateur de Metal Gear, tease un gros projet lié au cloud gaming
Après Thanos, Fortnite et Marvel vont de nouveau s'associer autour des Avengers
🔥 Bon plan : casque Bluetooth TaoTronics à réduction de bruit active à 48,99€ au lieu de 69,99€
Jeu vidéo : de plus en plus d'offres à pourvoir chaque année en France
Huawei : la CIA s'en mêle et signale un financement par l'agence de sécurité chinoise
Kodi
⚡ Bon plan : HooToo Hub USB C avec Charge Type C à 24,99€ au lieu de 39,99€
Les finances de Spotify sont dans le vert pour la première fois depuis sa création
Byte, le successeur spirituel de Vine, commence à recruter pour sa bêta
NVIDIA : les GTX 1660 Ti et 1650 intégrées à plus à 80 modèles de laptops dès aujourd’hui
scroll top