Un coffre-fort ouvert en 30 minutes par un robot

14 août 2017 à 15h05
0
La convention Def-Con de Las Vegas est l'occasion de découvrir quelques nouveautés du monde de la technologie et des pirates. Si ces derniers se concentrent surtout sur les nouvelles techniques pour attaquer des sites Internet, prendre le contrôle d'ordinateurs à distance ou voler des données bancaires, certains s'amusent à utiliser leurs connaissances pour s'attaquer au monde réel.

C'est le cas de l'équipe de SparkFun Electronics, entreprise spécialisée dans les composants électroniques de Boulder, dans le Colorado, comme le raconte la BBC.

Un robot capable d'ouvrir un coffre-fort à combinaison

Lors d'une présentation en live réalisée le 29 juillet 2017, l'équipe de hackers de SparkFun Electronics a tenté d'ouvrir un coffre-fort avec un robot. Le coffre-fort, de la marque SentryFace, fonctionne avec une combinaison à six chiffres, soit 1 million de possibilités au total. Mais le robot a été en mesure de les réduire à 1 000.

Pour ce faire, le robot a analysé les touches du coffre-fort permettant d'insérer la combinaison. En seulement 20 secondes, ils ont pu découvrir que le dernier nombre de la combinaison était 93. Puis ils ont utilisé une technique qui risque rapidement de disparaître : la marge d'erreur. Selon les hackers, le coffre-fort en question permet une marge d'erreur pour les nombres : si le nombre de la combinaison est 25, vous pouvez taper 24 et voir le coffre s'ouvrir tout de même.

01F4000006472908-photo-coffre-fort-22l-clef-code.jpg


Une attaque par force brute

Une fois le nombre de possibilités restantes réduit à 1 000, le robot a tout simplement utilisé la force brute pour ouvrir la porte du coffre fort : il a testé toutes les combinaisons restantes. En moins de 30 minutes, la combinaison exacte, 51.36.93, a été identifiée et la porte s'est ouverte sous un tonnerre d'applaudissements.

L'expérience est réussie mais elle se veut une mise en garde : selon les hackers, un tel robot peut être conçu pour n'importe quel coffre-fort. Celui présenté à la Def-Con a été imprimé en 3D et ne coûterait, en tout et pour tout, que 200 dollars.

Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Tournée mondiale pour l’hologramme de Ronnie James Dio
1492 : Amazon veut découvrir l'Amérique de la santé connectée
Giphy : bientôt des Gifs sponsorisés ?
Ice Lake : les processeurs Intel de neuvième génération ?
Le Nokia 8 enfin dévoilé : aluminium et optique Zeiss
Mots de passe : les
Dumbo : comment la CIA aveugle les caméras de surveillance
A 9 ans, il postule au poste d’Officier de protection planétaire
Qui a le meilleur réseau 4G au Sud-Est en bord de mer ?
Un ordinateur en or à 847.000 euros
Haut de page