Dites bonjour à la 6G : on vous détaille le plan de la France pour la prochaine génération des réseaux

Alexandre Boero
Chargé de l'actualité de Clubic
10 juillet 2023 à 18h15
17
© Shutterstock pour Clubic
© Shutterstock pour Clubic

Le gouvernement vient de lancer un programme de recherche destiné à mettre la France sur les bons rails de la 6G, future génération mobile.

Dans le cadre du programme France 2030, les ministres Sylvie Retailleau (Enseignement supérieur et Recherche) et Jean-Noël Barront (Transition numérique et Télécommunications) ont annoncé ce lundi depuis l'Institut Mines Telecom, le lancement d'un programme de recherche qui doit aboutir à la création d'une plateforme « France 6G ». Cette dernière devra aider le pays à mieux préparer l'arrivée de la sixième génération des réseaux mobiles.

Un programme fédérateur, pour s'affirmer en leader européen de la 6G

Le programme, baptisé « Réseaux du futur » et qui sera doté d'un budget de 65 millions d'euros issus du plan France 2030, sera copiloté par le Commissariat à l'Énergie atomique (CEA), l'Institut Mines Télécom (IMT) et le Centre national de la Recherche scientifique (CNRS). Il a été conçu pour rassembler la recherche publique autour de grands projets de recherche, une dizaine, pour à terme garantir la souveraineté numérique de la France, dans le prolongement de ce qui avait été fait avec la 5G.

Concrètement, le programme devra offrir aux acteurs des télécommunications les briques techniques et technologiques de la 6G pour renforcer la position de l'écosystème hexagonal. La plateforme France 6G devra rassembler et coordonner l'écosystème industriel, académique et institutionnel sur le chemin de la standardisation du réseau, en veillant au respect de la réglementation et en présentant des valeurs environnementales devenues indispensables.

Comme tout nouveau réseau mobile, la 6G présente une importance toute particulière. Ses débits devraient être jusqu'à 100 fois supérieurs à ceux de la 5G. Elle pourrait d'ailleurs être commercialisée d'ici la fin de la décennie. Notons qu'en France, la 5G a dépassé les 6 millions d'utilisateurs en 2022.

© Andrzej Rostek / Shutterstock
© Andrzej Rostek / Shutterstock

Une initiative qui devra avoir un rayonnement européen et international

Les dispositifs qui seront lancés grâce au programme du gouvernement seront opérés par l'Agence nationale de la Recherche (ANR). Cet établissement public, sous tutelle du ministère chargé de la Recherche, a traditionnellement pour mission de soutenir et de promouvoir le développement de recherches fondamentales et finalisées, et ce dans tous les domaines et disciplines.

La plateforme, qui devra avoir « un rayonnement européen et international à fort impact dans la standardisation France 6G », devra non seulement répondre à un besoin de communication, mais aussi offrir une connectivité non terrestre qui puisse être nativement multiservice. La robotique interactive, la réalité immersive et les jumeaux numériques sont autant de technologies qui devraient bénéficier à la 6G, et inversement.

Alexandre Boero

Chargé de l'actualité de Clubic

Chargé de l'actualité de Clubic

Journaliste, chargé de l'actualité de CLUBIC. Reporter, vidéaste, animateur et même imitateur-chanteur, j'ai écrit mon premier article en 6ème. J'ai fait de cette vocation mon métier (diplômé de l'EJC...

Lire d'autres articles

Journaliste, chargé de l'actualité de CLUBIC. Reporter, vidéaste, animateur et même imitateur-chanteur, j'ai écrit mon premier article en 6ème. J'ai fait de cette vocation mon métier (diplômé de l'EJCAM), pour écrire, interroger, filmer, monter et produire au quotidien. Des atomes crochus avec la Tech, certes, mais aussi avec l'univers des médias, du sport et du voyage. Outre le journalisme, la prod' vidéo et l'animation, je possède une chaîne YouTube (à mon nom) qui devrait piquer votre curiosité si vous aimez les belles balades à travers le monde, les nouvelles technologies et Koh-Lanta :)

Lire d'autres articles
Vous êtes un utilisateur de Google Actualités ou de WhatsApp ? Suivez-nous pour ne rien rater de l'actu tech !
google-news

A découvrir en vidéo

Rejoignez la communauté Clubic S'inscrire

Rejoignez la communauté des passionnés de nouvelles technologies. Venez partager votre passion et débattre de l’actualité avec nos membres qui s’entraident et partagent leur expertise quotidiennement.

S'inscrire

Commentaires (17)

fri2
On a pas fini de voir des antennes brûler …<br /> Sera t elle aussi injectable lors de vaccins ?
os2
un peu en retard non? quand on sait que huawei teste déjà depuis quelques années…
mikrocefal
pas encore de la 5G et on parle de la 6G , trop vite pour moi !
kopper
Mon dieu je crois rêver ! Déjà la 5G est un cauchemar niveau débit…
Catstom
Et si on arrêtait un peu cette course aux G…
ivico
Elle est belle la sobriété. Franchement, a quoi bon?<br /> Une fois qu’on a ce qu’il faut pour regarder de la 4k sur un écran de 7 pouces on devrait se dire que c’est bon non?<br /> Quel est l’usage envisagé?<br /> Ne devrions nous pas réfléchir à faire aussi bien avec moins que de continuer dans le toujours plus?<br /> Envoyé depuis un tel 4g de presque 5ans.
Pernel
Les plotistes vont s’en donner à cœur joie.
ypapanoel
…et les platistes… n’en parlons pas
Pernel
Je les mets dans le même panier ^^
fightermad
Déjà un bon réseau 4G partout ce serait pas mal et une vraie 5G en ville
trollkien
Serait déjà bien de déployer la 5G ailleurs qu’en ville ou ils ont déjà la fibre.<br /> Dans mon bled je capte vite fait de la 4G bornée à 3 ou 4 km
kroman
Et s’ils remettaient du débit sur la 3G ? <br /> Quand mon téléphone bascule là dessus, faute de réception 4G, plus rien ne fonctionne…
wackyseb
Pas de 5G ni à la maison, ni au boulot, ni dans la forêt, ni mes sentiers de balade.<br /> Alors la 6G c’est bien le dernier de mes soucis.<br /> En plus il faut payer plus cher pour la 5G. Mouais, je comprend mieux pourquoi seulement 6 millions d’utilisateurs.<br /> Et encore, sur les 6 millions, on va retirer les smartphones entreprises avec forfait 5G pour correspondre à la réalité.
Lana
Déjà que la 5G n’est pas déployée de partout, alors vouloir la 6G, ça devient peu utile.<br /> En + les forfaits vont encore augmenter en prix.<br /> Puis comme les débits annoncés sont toujours théoriques (dans les meilleures conditions possibles), en réalité, c’est autre chose, nous utilisateurs lambdas, on finira par même plus voir la différence entre les différentes G.
bam823543
Haaa enfin ! la boucle est bouclée. Ben oui, je t’envoie un message 5G de la co…ben ça veut rien dire, alors que : je t’envoie un message 6G de la co ! Là ça tombe sous le sens <br /> Merci au progrès
BizBiz37
Si déjà on avait un réseau fibre performant et établi sur l’ensemble sur territoire, au lieu de s’intéresser à un réseau mobile sachant qu’une partie de la France ne capte même pas la 4G … totalement stupide
melcky
Que l’on souhaite faire des progrès technique, ok<br /> Proposer de meilleurs debits, de nouveaux usages, une plus grande couverture, encore ok<br /> Que cela se fasse sans diminuer la consommation globale (tous xG réunis) pas ok.
Voir tous les messages sur le forum
Haut de page

Sur le même sujet