Free Mobile : l'Arcep rendra son verdict début mars

01 juin 2018 à 15h36
0
Le régulateur des Télécoms vient de préciser qu'il compte procéder prochainement à l'examen des réseaux mobiles d'Orange et de Free Mobile. L'Arcep indique qu'elle rendra ses observations au début du mois de mars.

00FA000001660992-photo-antenne-relais.jpg
Suite aux accusations de l'opérateur SFR et de deux organisations syndicales d'Orange, SFR et Bouygues Telecom (CFE-CGC et UNSA), l'Arcep avait confirmé la tenue d'une enquête sur les pratiques de Free Mobile. Le régulateur promettait alors de mener des enquêtes de terrain afin de vérifier la couverture mobile de chaque opérateur.

Dans une note, l'Arcep confirme sa position en précisant qu'elle procédera « très prochainement à l'audition conjointe de France Télécom et de Free Mobile. Cette audition portera notamment sur la mise en œuvre de l'accord d'itinérance signé par les deux opérateurs ». Pour sa part, l'opérateur SFR a déjà été auditionné le 9 février dernier.

Lors de l'audition des opérateurs, l'autorité questionnera donc Orange et Free Mobile sur l'accord d'itinérance signé entre eux. Récemment, l'opérateur historique a critiqué son concurrent en estimant que 97 % des communications passées par les clients de Free Mobile utilisaient le réseau d'Orange. Le régulateur devrait donc faire la lumière sur ces accusations.

Les résultats de l'enquête seront dévoilés début mars et l'Arcep dressera à cette occasion un premier bilan de l'arrivée de Free Mobile sur le marché.
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Vie privée : Microsoft profite une nouvelle fois des déboires de Google
AMD publie les Catalyst 12.2 pré-WHQL
Twitter ouvre un service publicitaire pour les petites entreprises
Le Syntec adresse 5 propositions pour le développement du logiciel
Clubic Week 2.0 : la révolution HADOPI est en marche
François Hollande confirme sa décision d'abroger la riposte graduée
Android : prochainement le déverrouillage de l'écran par reconnaissance vocale ?
Bull publie de bons résultats mais impute 34,5 millions d'euros à sa filiale Amesys
Google récupère 32 domaines cybersquattés, à base de fautes de frappe
Dartium : une version de Chromium compatible avec le langage Dart
Haut de page