Orange impute un "grave incident" réseau à Free Mobile

14 février 2012 à 08h35
0
Orange fait monter la pression autour de l'accord d'itinérance qui permet à Free Mobile d'exploiter son réseau. Il soupçonne ce dernier d'être à l'origine d'un « très grave incident » survenu le 7 février dernier, consécutif à une utilisation abusive de ses ressources réseau. Les deux opérateurs doivent se rencontrer mardi pour en discuter.

Depuis l'ouverture de l'offre commerciale Free Mobile, concurrence et syndicats d'opérateurs soupçonnent le nouveau venu de ne pas réellement exploiter son réseau sur le minimum de 27% de la population qu'il est censé couvrir dans le cadre des accords conclus avec le régulateur des télécoms. Après la saisine de l'Arcep par des syndicats d'opérateur et la demande d'une enquête complémentaire par SFR, c'est au tour d'Orange, principal concerné, de mettre les pieds dans le plat.

Le Point a affirmé lundi avoir pu consulter une lettre écrite par Orange à Maxime Lombardini, directeur général de Free, et datée du 8 février dernier, dans laquelle l'opérateur signale la saturation de certains de ses équipements et services dans la soirée du 7 février. Il y estime que l'indisponibilité de son réseau découlerait du trop grand nombre de communications émanant des clients Free Mobile.

« Orange prévient qu'il tirera des conséquences de cet incident et demande à Free de prendre les mesures nécessaires pour faire passer plus de communications par son réseau propre », décrit notre confrère. L'opérateur estimerait que plus de 97% des communications de Free Mobile passent par ses antennes relais.

0190000004866182-photo-lancement-free-mobile.jpg

Rappelons que dans le cadre du processus d'attribution de la quatrième licence 3G, Free Mobile s'est engagé à couvrir par lui-même un minimum de 27% de la population française, seuil à partir duquel le nouveau venu est en droit de profiter d'un accord d'itinérance avec l'un des opérateurs déjà en place. Cette couverture a bien été auditée par l'Arcep, mais Free Mobile l'exploite-t-il vraiment ?

Certains en doutent. « L'utilisation actuelle de l'itinérance par Free est celle d'un opérateur virtuel, d'un full MVNO, pas d'un opérateur de réseau », estimerait ainsi un représentant d'Orange cité par La Tribune.

Les deux opérateurs sont maintenant censés se rencontrer mardi, à l'occasion d'un comité de pilotage lors duquel Orange demandera à Free Mobile de s'engager sur l'utilisation de son propre réseau. Faute d'accord satisfaisant, l'opérateur historique serait contraint de porter l'affaire devant l'Arcep, qui mène actuellement de nouvelles mesures relatives à la couverture effective du réseau Free Mobile, et devrait livrer ses résultats d'ici la fin du mois de février.

En attendant, les opérateurs poursuivront leur guerre de communication, à laquelle participe peut-être ce type de fuites.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

De nouveaux modèles climatiques ont été créés... et la situation est pire que prévue
Stallman quitte la Free Software Fundation après la divulgation d'emails évoquant l'affaire Epstein
La dernière mise à jour de Windows 10 causerait des pannes de carte réseau
Ça y est, le Fold est disponible en France... pour 1,6 SMIC (net).
Des défauts de fabrication découverts sur six réacteurs nucléaires en activité en France
Un démantèlement des GAFA ?
En Californie, Donald Trump tente d’annuler la loi sur les limites d'émissions de CO2
Le TGI de Paris invalide la clause de non-revente de jeux dématérialisés de Steam
iPhone 11 / 11 Pro : les premiers tests sont en ligne, 2019 est-il un bon cru ?
Avec sa Model S, Tesla aurait battu le record de la Porsche Taycan sur le circuit de Nürburgring

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top