3G : les fréquences résiduelles iront à Orange et SFR

01 juin 2018 à 15h36
0
Les deux blocs de fréquence restant suite à l'attribution de la quatrième licence 3G à Free Mobile iront finalement à Orange et SFR, a annoncé mardi soir l'Arcep après la clôture de la Bourse. Ils faisaient l'objet d'un appel d'offres auquel Orange, SFR et Free avaient participé.

SFR recevra ainsi un bloc de 5 MHz, en échange duquel l'opérateur a remis une proposition financière de 300 millions d'euros. Orange se voit quant à lui attribuer le second bloc, de 4,8 MHz, suite à une proposition portant sur la somme de 282 millions d'euros. Les deux concurrents s'engagent à accueillir, sur leurs nouvelles plages de fréquence respectives, des opérateurs mobiles virtuels (MVNO).

« La procédure a ainsi permis d'atteindre avec succès les deux objectifs qui lui avaient été assignés : améliorer significativement les conditions d'accueil des MVNO et apporter des recettes substantielles à l'Etat », se félicite l'Autorité de régulation des télécoms. Ajoutée aux 240 millions d'euros versés par Free pour les 5 MHz associés à la quatrième licence 3G, la procédure d'attribution porte à plus de 820 millions d'euros la valeur de ces 14,8 MHz de fréquence.

Après cette attribution, la bande 2,1 GHz sera partagée entre les quatre opérateurs de la manière suivante, indique l'Arcep.

03196290-photo-fr-quences-arcep-2-1-ghz.jpg
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

BFG arrête les cartes graphiques
Réseaux WiFi : Google refuse de montrer ses disques durs
Newsgroup : le moteur de recherche NewzBin rend les armes
BIS 3.1 : après Gmail, RIM synchronise avec Yahoo! & Hotmail
Microsoft poursuit Salesforce sur neuf brevets
Google se lance dans les pronostics de l'Eurovision
L'application Kindle bientôt sur Android
Microsoft Office Pro disponible en évaluation gratuite
Mondrian : le prochain super smartphone de HTC ?
Dell et IBM plancheraient sur des serveurs à puces ARM
Haut de page