5G : pour le Haut conseil pour le climat, la technologie va augmenter l'impact environnemental du numérique

21 décembre 2020 à 09h11
16
5G
© Shutterstock

L'instance consultative indépendante doit remettre son rapport sur la 5G ce week-end. Et selon le Sénat, il est peu flatteur pour le réseau mobile.

Le Haut conseil pour le climat (HCC) a remis son rapport sur l'évaluation de l'impact environnemental de la 5G au Sénat, à la demande de son président Gérard Larcher. Les experts de l'institution créée par Emmanuel Macron publient pour la première fois un document venant analyser l'impact carbone détaillé du déploiement de la technologie mobile de cinquième génération.

Un rapport qui coïncide avec la proposition de loi sénatoriale

Selon la présidence du Sénat, le constat du HCC est sans appel : la 5G contribuera à l'augmentation du bilan carbone du numérique. Ce rapport vient ainsi conforter le diagnostic et les propositions émis par les sages du Palais du Luxembourg, qui a déposé sa proposition de loi visant à réduire l'empreinte environnementale du numérique en France.

Gérard Larcher a pu constater que cette évaluation du Haut conseil au climat n'a pu être remise au Parlement (Assemblée nationale et Sénat) avant l'attribution des fréquences mobiles 5G, ce qui aurait peut-être pu changer la donne.

Le rapport du HCC soumet également au Parlement plusieurs orientations qui, selon lui, s'alignent avec la proposition de loi sénatoriale. Il tend notamment vers la limitation du renouvellement des terminaux, qui s'inscrirait dans la lutte contre l'obsolescence programmée ; milite pour des objectifs de réduction des impacts des réseaux sous le contrôle de l'ARCEP, le régulateur des télécoms ; et se positionne en faveur d'engagements environnementaux minimaux qui joueraient lors de l'attribution des prochaines fréquences mobiles.

L'empreinte carbone et l'impact sur la santé, les deux sujets polémiques

La proposition de loi sera examinée par les sénateurs le 12 janvier prochain, bien avant l'annonce de la feuille de route attendue du gouvernement sur le sujet. L'impact environnemental de la 5G est en tout cas scruté de près par les élus.

Et à côté de ce sujet, il est aussi question des conséquences de la technologie sur notre santé. Beaucoup attendent le rapport de l'Agence nationale de sécurité sanitaire (ANSES) sur les risques sanitaires potentiels liés à la technologie. Celui-ci est toujours attendu pour la fin du premier semestre 2021.

Pendant ce temps, les opérateurs ont tour à tour lancé leurs premières offres 5G. Le dernier en date ? Free , avec un forfait 5G au même prix que le forfait 4G, et un large soutien des antennes 700 MHz issues de la 4G, pour contribuer au déploiement à hauteur de 40% de la population du nouveau réseau.

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
16
18
betathedj
Pour notre liberté je propose de mettre ces idiots dans une fusée et les expédier direct au fin fond de la galaxie!
Fraaalesi
Ta liberté s’arrête là où commence celle des générations futures. Alors oui, la 5G a beau t’apporter un petit confort, si elle a une grosse empreinte climatique (j’ai bien dit « SI », je ne dit pas qu’elle en a une) alors il faudrait peut etre qu’on réfléchisse avant de l’adopter et foncer dans le mur climatique encore plus vite.
kellog89
Bien-sûr que ça augmente l’empreinte CO2 du NUMÉRIQUE mais ça contribue aussi pour une certaine part, à la baisse du CO2 Non numérique,(et peut être aussi à des pertes d’emploi)
Yahren
Tout cela est évident et déja répété partout. Tu peux peux mettre des « osef » partout si tu veux mais ça n’englobera pas ta pensée avec la mienne ni celle des autres au sujet de l’humanité et de l’aspect défaitiste.
eric957
La thune
emmanuel38
C’est évident !<br /> Le renouvèlement des téléphones mobiles a une vitesse effrénée est une catastrophe (CO2, pollution, etc.), mais je ne suis pas certain que la 5G soit le facteur déterminant (même si cela contribue).<br /> Imposons aux fabricants de mobiles, des obligations concrètes :<br /> -&gt; mises à jour de l’OS pendant 6 ans, sécurité pendant 10 ans<br /> -&gt; batterie remplaçable facilement<br /> -&gt; smartphone réellement réparable<br /> Ceux qui utilisent uniquement leur smartphone pour téléphoner ou faire un message (mail, sms, etc) se fichent d’avoir le dernier processeur ou même la 5G.
pacpac33
Encore une commission qui nous coute un bras, qui rend ses rapports en retard, et qui nous assène des vérités toutes faites digne de n’importe quel journaleux de bas état ou de tout Français équipé d’un cerveau. D’accord pour la fusée, elle coutera moins chère que le fonctionnement de cette commission sur le moyen terme.
icejedi
À noter que selon un précédent rapport gouvernemental pour ne pas trop polluer les gens devraient se contenter d’une heure de streaming par jour en 480p maximum car l’impact de notre consommation de vidéos sur internet est de plus en plus catastrophique (avant le confinement, ça polluait déjà plus que toute l’aviation réunie).<br /> Or la 5G, c’est précisément pour favoriser l’inverse : une consommation d’internet toujours plus massive…
iksarfighter
Tout ça ne vaut pas une bonne semaine de vacances AR en avion à La Réunion et tout le CO2 qui s’en suit (3 tonnes).
Werehog
Je ne comprends toujours pas que la 5G a été déployée alors que le rapport sur les risques sanitaires n’a pas encore été rendu.<br /> Qu’est-ce qui se passerait si le rapport était accablant ? On annule tout, on démonte les installations, on rembourse les attributions de fréquences ?<br /> Bah non, rien de tout ça. En gros on s’en fout des conséquences sanitaires, ce rapport ne sera même pas pris en considération et ne sert du coup à rien ! Ça aurait été un minimum de l’attendre avant de déployer. Comme quoi l’argent passe encore une fois avant la santé. La France ne serait plus à un scandale sanitaire près, au pire…
Numerique
Qu’elle est l’empreinte carbone de la pollution publicitaire TOUT support confondu?
Aurelienazerty
En regardant de prêt le rapport, on voit que 50% de l’empreinte carbone vient des terminaux, 25% de l’usage…<br /> Je n’ai pas vu les opérateurs nous mettre un pistolet sur la tempe pour que l’on change de téléphone tous les ans. D’ailleurs, il y a des offres «&nbsp;sim uniquement&nbsp;» moins chère, ou toutes offres sans engagement. Bref, c’est de la responsabilité individuel et non «&nbsp;la faute&nbsp;» d’une technologie. Mais c’est plus facile de taper dessus.<br /> Et puis, ce n’est pas comme si le numérique ne pouvait pas éviter du C0² ailleurs : télétravail, visio depuis sont téléphone etc.<br /> Mais bon taper sur la science c’est tendance.
Dahita
«&nbsp;on ne sait pas dire si telle ou telle onde est nocif donc on connait déjà le résultat de ton rapport…&nbsp;»<br /> Pardon?! Les AM, FM, ultraviolets, infrarouges, tu as l’impressions qu’on ne les a pas etudie?<br /> Le monde n’a pas attendu la 5G pour faire des etudes sur la nocivite d’ondes sur les humains, faut se renseigner un peu avant de dire n’importe quoi.
Voir tous les messages sur le forum

Actualités du moment

Vanmoof S3: un hollandais très électrique !
Control : la version next-gen arrivera en février avec du ray tracing
Après The Americans, Matthew Rhys est de retour sur FX pour l'adaptation du comics extraterrestre Wyrd
Bon plan Noël : la trottinette électrique Xiaomi Mi Scooter Pro 2 en promo chez Fnac
Avec Blob Opera, créez votre propre opéra grâce au machine learning
Apple retire discrètement le serveur web Zoom caché via une mise à jour sur Mac
Mini critique Truth Seekers (S01)
Mini critique The Mandalorian (S02E01)
Mini critique Moonbase 8 (S01E01)
Les meilleures séries d'anthologie
Haut de page