5G : pour le Haut conseil pour le climat, la technologie va augmenter l'impact environnemental du numérique

18 décembre 2020 à 19h15
16
5G
© Shutterstock

L'instance consultative indépendante doit remettre son rapport sur la 5G ce week-end. Et selon le Sénat, il est peu flatteur pour le réseau mobile.

Le Haut conseil pour le climat (HCC) a remis son rapport sur l'évaluation de l'impact environnemental de la 5G au Sénat, à la demande de son président Gérard Larcher. Les experts de l'institution créée par Emmanuel Macron publient pour la première fois un document venant analyser l'impact carbone détaillé du déploiement de la technologie mobile de cinquième génération.

Un rapport qui coïncide avec la proposition de loi sénatoriale

Selon la présidence du Sénat, le constat du HCC est sans appel : la 5G contribuera à l'augmentation du bilan carbone du numérique. Ce rapport vient ainsi conforter le diagnostic et les propositions émis par les sages du Palais du Luxembourg, qui a déposé sa proposition de loi visant à réduire l'empreinte environnementale du numérique en France.

Gérard Larcher a pu constater que cette évaluation du Haut conseil au climat n'a pu être remise au Parlement (Assemblée nationale et Sénat) avant l'attribution des fréquences mobiles 5G, ce qui aurait peut-être pu changer la donne.

Le rapport du HCC soumet également au Parlement plusieurs orientations qui, selon lui, s'alignent avec la proposition de loi sénatoriale. Il tend notamment vers la limitation du renouvellement des terminaux, qui s'inscrirait dans la lutte contre l'obsolescence programmée ; milite pour des objectifs de réduction des impacts des réseaux sous le contrôle de l'ARCEP, le régulateur des télécoms ; et se positionne en faveur d'engagements environnementaux minimaux qui joueraient lors de l'attribution des prochaines fréquences mobiles.

L'empreinte carbone et l'impact sur la santé, les deux sujets polémiques

La proposition de loi sera examinée par les sénateurs le 12 janvier prochain, bien avant l'annonce de la feuille de route attendue du gouvernement sur le sujet. L'impact environnemental de la 5G est en tout cas scruté de près par les élus.

Et à côté de ce sujet, il est aussi question des conséquences de la technologie sur notre santé. Beaucoup attendent le rapport de l'Agence nationale de sécurité sanitaire (ANSES) sur les risques sanitaires potentiels liés à la technologie. Celui-ci est toujours attendu pour la fin du premier semestre 2021.

Pendant ce temps, les opérateurs ont tour à tour lancé leurs premières offres 5G. Le dernier en date ? Free , avec un forfait 5G au même prix que le forfait 4G, et un large soutien des antennes 700 MHz issues de la 4G, pour contribuer au déploiement à hauteur de 40% de la population du nouveau réseau.

Modifié le 21/12/2020 à 09h11
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
16
18
Voir tous les messages sur le forum

Lectures liées

Le Realme Flash pourrait bénéficier d'une recharge magnétique, façon MagSafe d'Apple
Étanches, les Samsung Galaxy Flip et Galaxy Fold fuitent pourtant en photo
Fitbit Charge 5 en vue ? C'est ce que laisserait penser le nom de code «Morgan»
Avec le Nokia 6310, HMD réinvente le feature phone
ZTE lance l'Axon 30 : son nouveau smartphone avec caméra sous l'écran
HMD lance le Nokia XR20, un smartphone ultra résistant
Samsung confirme qu'aucun nouveau Galaxy Note ne sortira cet été
Attendu en automne, le Surface Duo 2 disposerait d’un triple module photo
Qu'y a-t-il dans une batterie MagSafe ? Deux batteries et une bobine (ou presque)
Google clarifie la situation autour de Wear OS 3.0, découvrez si votre montre sera compatible
Haut de page