Ça y est, la certification Wi-Fi 6 est officielle, mais que veut-elle dire ?

Bastien Contreras Contributeur
17 septembre 2019 à 15h42
0
Wi-Fi 6

La Wi-Fi Alliance a officiellement publié sa nouvelle norme sans fil, baptisée Wi-Fi 6. Concrètement, celle-ci promet un débit plus important, mais également moins de latence et de congestion, grâce au recours à de nouvelles techniques. Décryptage.

La Wi-Fi Alliance est un organisme chargé d'éditer les différents standards IEEE 802.11, plus connus sous le nom de « Wi-Fi ». Cette semaine, le consortium a publié sa nouvelle norme, 802.11ax, dont le nom a été simplifié en « Wi-Fi 6 ». Voici quelques-unes des améliorations permises par cette certification.

Plus de connexions, plus de débit

En premier lieu, l'arrivée du Wi-Fi 6 s'accompagne bien sûr d'une augmentation du débit. En théorie, celui-ci peut désormais atteindre 10 Gb/s, soit 40 % de plus que le précédent standard, le Wi-Fi 5 (802.11ac).

Mais ce n'est pas tout. La nouvelle norme doit également permettre d'augmenter la capacité de la bande passante d'un réseau. Et ce, notamment grâce au recours à la technique de modulation d'amplitude en quadrature 1024 QAM. Sans rentrer dans les détails, cette méthode permet de fournir davantage de bits par information transmise, par rapport au Wi-Fi 5 qui reposait sur 256 QAM.

Dans le même ordre d'idées, le Wi-Fi 6 fait appel à la technologie MU-MIMO (Multi-User, Multiple-Input, Multiple-Output). Celle-ci permet de connecter davantage d'appareils en même temps, en offrant ainsi davantage de débit par utilisateur. En réalité, le MU-MIMO apparaissait déjà dans le standard précédent, mais uniquement en descendant. À présent, il pourra également être utilisé en débit montant.

Moins de latence

Enfin, la nouvelle certification de la Wi-Fi Alliance emploie un mécanisme appelé OFDMA (Orthogonal Frequency Division Multiple Access), qui permet de partager chaque canal de fréquence en plusieurs sous-canaux. Bénéfice de cette technique : offrir la possibilité de connecter un grand nombre d'appareils, en réduisant la latence pour chacun. Un avantage bienvenu pour les lieux regroupant de nombreux visiteurs, comme les aéroports ou les hôtels.

Si le Wi-Fi 6 n'a été officialisé que cette semaine, certains constructeurs ont toutefois pris de l'avance, en s'appuyant sur le projet de certification, révélé en fin d'année dernière. Ainsi, le Galaxy Note 10 de Samsung serait le premier smartphone certifié Wi-Fi 6. Mais d'autres devraient bientôt suivre, à commencer par l'iPhone 11.

Source : Tom's Hardware
Modifié le 17/09/2019 à 15h42
3 réponses
4 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Gears 5 : 640 jours de ban pour des ragequit à répétition...
SpaceX : plutôt 42 000 satellites pour Starlink ?
L'énergie renouvelable est la principale source d'électricité au Royaume-Uni
Journée de la communauté Clubic.com : c'était samedi, c'était comment ?
Le géant de la réservation hôtelière Booking quitte lui aussi le navire Libra
Fortnite avalé par un trou noir... en pause avant un nouveau chapitre ?
M6 victime d'une cyberattaque affectant l'ensemble des employés du groupe
Blizzard allège la peine infligée au joueur ayant soutenu les manifestations de Hong Kong
Linky : une étude de l'ANFR ne relève aucune exposition anormale aux ondes radioélectriques
Le Conseil constitutionnel confirme que l'huile de palme n'est pas un biocarburant

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top