Ça y est, la certification Wi-Fi 6 est officielle, mais que veut-elle dire ?

17 septembre 2019 à 15h42
0
Wi-Fi 6

La Wi-Fi Alliance a officiellement publié sa nouvelle norme sans fil, baptisée Wi-Fi 6. Concrètement, celle-ci promet un débit plus important, mais également moins de latence et de congestion, grâce au recours à de nouvelles techniques. Décryptage.

La Wi-Fi Alliance est un organisme chargé d'éditer les différents standards IEEE 802.11, plus connus sous le nom de « Wi-Fi ». Cette semaine, le consortium a publié sa nouvelle norme, 802.11ax, dont le nom a été simplifié en « Wi-Fi 6 ». Voici quelques-unes des améliorations permises par cette certification.

Plus de connexions, plus de débit

En premier lieu, l'arrivée du Wi-Fi 6 s'accompagne bien sûr d'une augmentation du débit. En théorie, celui-ci peut désormais atteindre 10 Gb/s, soit 40 % de plus que le précédent standard, le Wi-Fi 5 (802.11ac).

Mais ce n'est pas tout. La nouvelle norme doit également permettre d'augmenter la capacité de la bande passante d'un réseau. Et ce, notamment grâce au recours à la technique de modulation d'amplitude en quadrature 1024 QAM. Sans rentrer dans les détails, cette méthode permet de fournir davantage de bits par information transmise, par rapport au Wi-Fi 5 qui reposait sur 256 QAM.

Dans le même ordre d'idées, le Wi-Fi 6 fait appel à la technologie MU-MIMO (Multi-User, Multiple-Input, Multiple-Output). Celle-ci permet de connecter davantage d'appareils en même temps, en offrant ainsi davantage de débit par utilisateur. En réalité, le MU-MIMO apparaissait déjà dans le standard précédent, mais uniquement en descendant. À présent, il pourra également être utilisé en débit montant.

Moins de latence

Enfin, la nouvelle certification de la Wi-Fi Alliance emploie un mécanisme appelé OFDMA (Orthogonal Frequency Division Multiple Access), qui permet de partager chaque canal de fréquence en plusieurs sous-canaux. Bénéfice de cette technique : offrir la possibilité de connecter un grand nombre d'appareils, en réduisant la latence pour chacun. Un avantage bienvenu pour les lieux regroupant de nombreux visiteurs, comme les aéroports ou les hôtels.

Si le Wi-Fi 6 n'a été officialisé que cette semaine, certains constructeurs ont toutefois pris de l'avance, en s'appuyant sur le projet de certification, révélé en fin d'année dernière. Ainsi, le Galaxy Note 10 de Samsung serait le premier smartphone certifié Wi-Fi 6. Mais d'autres devraient bientôt suivre, à commencer par l'iPhone 11.

Source : Tom's Hardware
Modifié le 17/09/2019 à 15h42
3
4
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

Découvrez la 2CV R-Fit 100% électrique, conçue en rétrofit
La Lucid Air surpasse la Tesla Model S avec une autonomie annoncée supérieure à 800 km
Delage dévoile un hypercar hybride à 2,3 millions de dollars
Nvidia : la RTX 3080 déclinée en trois modèles se confirme et arriverait dès septembre
Hyperion dévoile une supercar à hydrogène dotée d'une autonomie de 1 600 km
Microsoft lancera son smartphone Surface Duo le 10 septembre à 1 399 $
En Allemagne, les ventes de véhicules électriques ont explosé en juillet
Le processeur Kunpeng 920 d'Huawei rattraperait le Core i9-9900K d'Intel
Horizon Zero Dawn : le portage PC critiqué pour ses nombreux bugs
Xiaomi Mi 10 Ultra : une édition anniversaire qui veut

Notre charte communautaire

  • 1. Participez aux discussions
  • 2. Partagez vos connaissances
  • 3. Échangez vos idées
  • 4. Faites preuve de tolérance
  • 5. Restez courtois
  • 6. Publiez des messages utiles
  • 7. Soignez votre écriture
  • 8. Respectez le cadre légal
  • 9. Ne faites pas de promotion
  • 10. Ne plagiez pas
  • Consultez la charte
scroll top