Miracast : premiers dispositifs certifiés Wi-Fi Display

0
La solution d'affichage Wi-Fi standard se concrétise, avec l'annonce aujourd'hui par la Wi-Fi Alliance de la certification Miracast des premiers composants du marché.

00F0000005249496-photo-logo-wi-fi-certified.jpg

Trois mois et demi après la finalisation de la certification, des composants des principaux acteurs du Wi-Fi bénéficient de la certification :
  • les contrôleurs Broadcom Wi-Fi N double bande
  • les contrôleurs Intel prenant en charge le WiDi
  • les contrôleurs destinés aux décodeurs et aux téléviseurs de Marvell et MediaTek
  • le contrôleur Ralink Wi-Fi N
  • le contrôleur Realtek RTL8192 pour ordinateur portable et le SoC RTD1185 destiné aux décodeurs
  • en plus des SoC de Nvidia et de Texas Instruments, tel qu'annoncé précédemment
Une prise en charge logicielle est requise, ne serait-ce que pour l'ajout d'éléments d'interface permettant de choisir le diffuseur et d'enclencher la transmission. Les premiers dispositifs pleinement opérationnels sont les Samsung Galaxy S III et certains téléviseurs du même fabricant.

Après leur mise à jour, les produits embarquant l'un de ces contrôleurs peuvent donc transmettre du son et de l'image vers n'importe quel autre produit compatible, quelle que soit sa marque. La certification Miracast, qui désigne en fait les produits compatibles à la fois avec les spécifications Wi-Fi Display et Wi-Fi Direct, est donc la première alternative universelle aux solutions propriétaires WiDi d'Intel et AirPlay d'Apple. Notons qu'elle prend en charge le HDCP, permettant de diffuser des contenus protégés tels que des films à la demande.
Vous êtes un utilisateur de Google Actualités ou de WhatsApp ? Suivez-nous pour ne rien rater de l'actu tech !
google-news

A découvrir en vidéo

Haut de page