Amazon et Super Micro veulent, comme Apple, étouffer le #ChipGate

24 octobre 2018 à 09h19
7
Amazon colis livraison logistique

Amazon et son fournisseur de serveurs s'unissent pour exiger de Bloomberg une rétractation complète à propos de l'affaire des puces espionnes chinoises.

Nouvelle épisode dans le feuilleton du ChipGate. L'histoire de ces puces chinoises qui auraient été placées par les autorités gouvernementales pour espionner les serveurs américains n'en finit plus de faire des vagues.

Les principaux concernés exigent de Bloomberg une rétraction complète

La semaine dernière, Tim Cook, président d'Apple, a demandé publiquement à Bloomberg de se rétracter, jugeant les informations présentes dans l'enquête fausses et sans fondement. C'est aujourd'hui Amazon et Super Micro, le fournisseur de serveurs cité dans l'article, qui à leur tour exigent un volte-face de la part de l'agence de presse américaine, rapporte The Verge.

Andy Jassy, responsable d'Amazon Web Services a répondu à la prise de parole de Tim Cook dans un tweet : « Tim Cook a raison. L'article de Bloomberg est faux à propos d'Amazon également ».


L'agence de presse se retrouve seule face à de nombreux experts en sécurité

Super Micro s'ajoute à ces critiques. Elle a indiqué ce lundi 22 octobre continuer ses investigations et vérifier les cartes mères de ses équipements à la recherche de la moindre trace de manipulation. Quelques heures plus tard, le PDG de Super Micro, Charles Liang, a déclaré « Bloomberg devrait agir de manière responsable et retirer ses allégations sans fondements ».

Outre les sociétés mises en cause par l'enquête, les responsables du Département de la Sécurité Intérieure américaine, de la NSA et de la cybersécurité britannique ont tous pointé du doigt le manque de preuves apportées par Bloomberg dans cette affaire. Des chercheurs en sécurité se sont également montrés critiques à l'égard des différents éléments apportés.

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
7
0
vodnok
Si Bloomberg dément… ils vont être attaqué et devoir payer des frais énormes pour atteinte à l’image
manu0086
Ils auraient bcp trop à y perdre que de confirmer… c’est une affaire d’Etat.<br /> D’ailleurs il est probable que la guerre commerciale contre la Chine soit une simple riposte à ce genre “d’attaques”.<br /> Ils nient mais vont continuer de sanctionner la Chine de plus en plus durement…
Johnny6
Perso je sens que Bloomberg n’a pas sorti ça comme ça pour déconner…<br /> Je me dis qu’ils sont est en train de bien laisser mijoter et que dans quelques temps on aura la suite.
wannted
aucun intérêt à Bloomberg de faire trainer.<br /> Avec Snowden on a tout su tout de suite et avec des preuves. Panama papers pareil.<br /> Et là on a rien ?
Johnny6
C’est peut-être fait exprès… Parfois on retrouve des situations qui ne suivent pas la logique habituelle et c’est quand on en voit la fin qu’on comprend pourquoi ça s’est passé ainsi.<br /> Perso que ça soit vrai ou faux… ça ne changera rien mais par curiosité j’aimerai bien que ça soit vrai, juste pour voir comment on va essayer de nous étouffer cela en simple rhume et hop à la trappe, un peu comme VW.
Voir tous les messages sur le forum

Actualités du moment

Le Snapdragon 675 sera plus rapide et supportera les triples appareils photo
Les trottinettes électriques devraient bientôt être intégrées au code de la route
Xiaomi : le Mi 8 Lite annoncé en France
Google Play vous proposera gratuitement les versions 4K de vos films en HD
Comment régler les couleurs de son écran PC ?
4 techniques simples pour nettoyer son PC
Alimentation de 850 W pour le multi-GPU chez Corsair
USB Type-C : tout savoir sur la nouvelle norme USB
De Facebook... à Sexebook, réseau social coquin ?
Haut de page