Les premiers benchmarks du Snapdragon 855 montrent une nette augmentation des performances

17 janvier 2019 à 06h31
6
Snapdragon 855

Les premiers benchmarks complets du Snapdragon 855 sont tombés et la puce, destinée à équiper les smartphones premium de 2019 tient toutes ses promesses.

Le Snapdragon 855 sera le processeur phare de l'année 2019 pour les constructeurs Android. La puce signée Qualcomm, récemment présentée est en effet promise à une adoption rapide dans les téléphones haut de gamme des fabricants. OnePlus a d'ors et déjà annoncé que son prochain modèle utilisera la puce mobile.

Promesses tenues pour Qualcomm : des performances en hausse de près de 50%

Avant que les utilisateurs puissent mettre la main sur ces différents appareils, le Snapdragon 855 a été soumis ces derniers jours à différents benchmarks. Qualcomm a fourni un téléphone standard au site Android Central, équipé de la puce à différents sites afin d'analyser ses performances brutes.

Si les benchmarks ne doivent pas être pris pour argent comptant, ils permettent de constater que les promesses de Qualcomm, à savoir 45% d'augmentation de puissance, sont manifestement tenues.

Dans l'outil de mesure Antutu 7.1.1., les performances globales ont bondi de 52% par rapport à un Google Pixel 3, équipé lui du Snapdragon 845. Les performances brutes du CPU augmentent de 72%. Geekbench mesure lui une hausse des performances mono-core de 49% et de 42% en multi-core.

Des résultats bruts qui ne tiennent pas compte de l'optimisation des constructeurs

AnandTech, qui a lui aussi reçu le dispositif de test de la part de Qualcomm, salue l'excellente gestion de l'énergie du Snapdragon 855, mais regrette un bilan mitigé sur des tests simulant des usages réels avec les outils Speedometer 2.0 et WebXPRT 3. Sur ces derniers, la puce reste en retrait par rapport au Kirin 980 de Huawei et à l'A12 d'Apple.

Ces tests devront toutefois être réalisés dans les prochaines semaines sur les différents smartphones à venir en 2019. Les constructeurs Android optimisent les performances du processeur pour leurs appareils et peuvent influer à la hausse comme à la baisse sur ces résultats.

Source : 9to5Google
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
6
0
KlingonBrain
Et ça sers à quoi ?<br /> Vu que ces puces sont intégrés dans des smartphones.<br /> Et que les smartphones ne font tourner que des petits logiciels et des Os simplifiés.<br /> Pour résumer la progression des smartphones, je dirais “un matos toujours plus puissant, pour du petit logiciel toujours plus gourmand et mal optimisé”.<br /> Si ça continue comme ça, un jour il faudra un supercalculateur quantique pour afficher l’écran d’accueil de manière fluide.<br /> Mais peut être que si les smartphones étaient conçu comme de vrais outils de travail, c’est à dire des ordinateurs ouverts et non comme des minitels pour consommer du contenu, on saurait faire des choses utile de toute cette puissance.
SympathixLeGaulois
Sauf erreur, il n’y a pas que les smartphones équipés de puce SnapDragon. Il y a déjà les tablettes et il est également question d’en équipper des PC portables aussi. Un nouveau concurrent dans ce domaine avec des performances élevées et une gestion énergétique maîtrisée, cela peut donner de très bonnes solutions finales pour ces devices.
KlingonBrain
Les tablettes, ça reste un terminal de consommation pour la vidéo et le petit logiciels pas très différent du smartphone.<br /> Pour les PC portables, ça fait un moment qu’on en parle.<br /> Mais ces plateformes ARM ont encore tout à prouver sur le marché PC.<br /> Particulièrement le fait que ça puisse aller plus loin que simplement l’entrée de gamme.<br /> Parce que c’est une chose de se tirer la bourre sur une plateforme fermée avec des benchs et des petits jeux et une autre d’affronter les vrais tests des applications lourdes et des gros jeux sur PC.
Dahita
Il me semble que tout le monde ici oublie l’AR/VR.
KlingonBrain
Bah, la VR ça demande énormément de puissance graphique si tu veux de la qualité.<br /> Un SOC de smartphone, ça se bat pas dans la même catégorie qu’un bon gros PC avec de grosses cartes graphiques.<br /> Ca n’empêchera pas certains de faire des produits intéressants avec ça dans le segment entrée de gamme grand public. Mais avec des jeux qui tiendront compte des capacités.
dancod
C’est un peu chiant quand même d’avoir le PC sur la tête…
Voir tous les messages sur le forum

Actualités du moment

Star Wars : le jeu (en monde ouvert) de la franchise annulé par EA
EVGA se lance sur le marché des cartes son avec la Nu Audio
Une ville de Seine-et-Marne se bat contre les embouteillages causés par Waze
Microsoft signe un contrat de plus d’un milliard de dollars avec le Pentagone
Un processeur alimenté par des fréquences radio pour des appareils connectés sans batterie
Intel cherche patron disponible avant le 24 janvier
Apple Smart Battery Case : une coque (moche) pour booster l'autonomie des iPhone
Nouvelle licorne : Postmates, concurrent d'Uber Eats et Deliveroo, lève 100 M$
L’IA et la reconnaissance faciale utilisés pour repérer des anomalies génétiques
Un nouveau Ghostbuster en préparation, et il s'agirait d'une suite au film de 84
Haut de page