La pub est gênante pour 74 % des mobinautes

Thomas Pontiroli
12 octobre 2015 à 15h16
0
En bref. Les mobinautes sont gênés par la pub, tout en lui reconnaissant une utilité.

Sur la pub mobile, les avis sont mitigés. C'est ce que rapporte une étude menée par la Mobile marketing association et le cabinet GkK auprès d'un millier de personnes. Il y a les pour : pour deux tiers des sondés, le marketing mobile les aide à trouver facilement un point de vente - le « drive-to-store » est un modèle sur lequel parient beaucoup les annonceurs, car il leur permet de transformer une pub en visite en magasin.

Un peu plus de 60 % des personnes louent aussi le côté informatif des annonces, pouvant faire office d'alerte sur la disponibilité d'un produit. Mais il y a aussi les contre, et ils sont assez nombreux. Pas moins de trois quart des mobinautes continuent de se plaindre du côté gênant de la publicité, une proportion équivalente se dit résignée. L'un des défauts de la pub mobile : avoir reproduit les caractéristiques de la pub pour desktop.

L'étude révèle aussi le fameux paradoxe des données personnelles : 68 % des répondants ont le sentiment d'être espionnés et 67 % craignent de communiquer des informations privées à leur insu, alors que ce sont justement ces données qui permettent d'atteindre un meilleur ciblage, et de baisser la pression publicitaire.


À lire également :

Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Automobile : le gouvernement envisagerait un malus lié au poids des véhicules
Le Royaume-Uni devrait interdire les ventes de voitures thermiques en 2030
Après Bethesda, Microsoft tease, déjà, un autre rachat à venir ?
Airbus dévoile ses trois concepts d'avion à hydrogène, opérationnel d'ici 2035
Voiture électrique : allez-vous sauter le pas et à quel prix ?
Microsoft rachète Bethesda Softworks et l'ensemble de ses studios
Xbox Series X | S : le module d'extension d'1 To NVMe coûtera 269,99€ en France
L'adoption de Firefox en chute de 85%
Batteries de voitures : et si on allait plutôt chercher les matériaux au fond des océans ?
Battery Day : des batteries révolutionnaires et une Tesla à 25 000 dollars sous trois ans
scroll top