AdBlock Plus veut définir les "publicités acceptables" sur le Web (maj)

04 avril 2014 à 14h17
0
L'équipe développant l'extension de navigateur AdBlock Plus a publié son "manifeste" dans laquelle elle souhaite définir les publicités jugées "acceptables" sur la Toile.

00AF000006121100-photo-logo-adblock-plus.jpg
Lorsque l'internaute installe l'extension AdBlock Plus, la plupart des publicités présentes sur les sites Internet sont automatiquement masquées. Toutefois, certaines sont volontairement filtrées : il s'agit des publicités jugées "acceptables". Adblock Plus souhaite désormais lancer un appel global pour sensibiliser les différents maillons de la chaine, de l'éditeur à l'annonceur.

Sur un site dédié, Adblock Plus explique que ces publicités ne doivent pas être perturbantes pour l'internaute (sons, clignotements...). Ce serait la nature même de ces bannières qui attirerait l'attention de l'internaute plutôt que l'offre elle-même. En outre, celle-ci ne doivent pas dénaturer le site de l'éditeur. L'internaute se rend sur un site Internet pour son contenu, la publicité ne doit donc pas perturber ce dernier. L'équipe ajoute qu'il est nécessaire d'être transparent envers l'internaute et d'identifier clairement les publicités et, à plus forte raison, les publi-rédactionnels. Enfin, toutes les publicités n'ont pas leur place sur n'importe quel site Internet, au risque d'affecter l'image de l'éditeur.

Interrogé par nos soins à l'occasion du salon LeWeb en décembre 2012, Till Faida et Tim Shumacher, respectivement co-fondateur et directeur des communications, expliquaient :

Il y a environ un an nous avons décidé de ne pas filtrer l'intégralité des publicités mais de laisser certaines d'entre elles. D'une manière générale, les utilisateurs ne sont pas si dérangés par la publicité. En fait les internautes ont tout à fait conscience que celles-ci permettent aux éditeurs de payer le contenu de leurs sites Internet ou les jeux gratuits. Finalement, il n'y a qu'une petite portion de gens qui ne souhaitent absolument voir aucune publicité. Nous avons donc changé de stratégie parce que nous pensons que certaines publicités sont tout à fait légitimes.


Toutefois, certains ont vu cette décision d'un mauvais œil et les forks d'AdBlock Plus se sont multipliés, à l'image de l'extension AdBlock. Dans cette initiative, AdBlock Plus permet aux petits sites et blogs de s'inscrire eux-mêmes sur une liste blanche mais au regard de la quantité de travail, elle demande une rémunération aux plus grandes entreprises. Ce modèle économique avait suscité le doute et la société avait été accusée d'accepter de l'argent de Google et d'autres grands acteurs de la Toile afin d'ajouter leurs publicités sur une liste blanche. Face à cette polémique, M. Shumacher expliquait que si l'entrée au sein de la liste blanche est bien monétisée, elle n'assure cependant pas la validation systématique de la part d'AdBlock Plus ; ce pouvoir étant remis à la communauté de plus de 200 contributeurs actifs.

Ce "manifeste" est présenté sous la forme d'une pétition. Pour l'heure, seules 57 personnes y ont adjoint leur nom. Actuellement, AdBlock Plus disposeraient de 50 à 60 millions d'utilisateurs. M. Shumacher expliquait en outre que "6 à 7% de l'ensemble des internautes Français utilisent AdBlock Plus, et c'est sans compter les divers projets similaires.".

Maj : précision sur le modèle économique d'AdBlock Plus.


Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Lucid Air : la berline électrique concurrente de la Model S ouvre ses précommandes en France
Rachat de Maxwell : Elon Musk s'exprime enfin sur l'impact sur les batteries Tesla
Fnac Darty : le groupe a perdu 70 millions d'euros au T4 2019, conséquence des mouvements sociaux
Quand Microsoft configure Bing par défaut sur Chrome en installant Office 365
Cyberpunk 2077 aurait été reporté à cause... du manque de puissance des consoles
Star Wars: Knights of the Old Republic pourrait avoir droit à un remake
Lobbying : les GAFA ont cassé leur tirelire en 2019
Tesla a dépassé Volkswagen en capitalisation boursière
Selon Apple, l’uniformisation des chargeurs en Europe tuerait l’innovation
Trump tweete le logo de sa Space Force... le Web trouve qu'il ressemble au logo Star Trek

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top