Les dépenses en publicité en ligne vont doubler en cinq ans

Thomas Pontiroli
12 octobre 2012 à 15h48
0
D'ici 2017, les dépenses publicitaires en ligne vont croître sur un rythme annuel à deux chiffres, selon Forrester, représentant plus de 35 milliards de dollars en Europe et aux États-Unis.

00C8000005323124-photo-target-advertising-logo-sq-gb-publicit-cibl-e-pub.jpg
Selon l'étude « Global Digital Media Buying Forecast » menée par Forrester, les dépenses en publicité sur Internet vont progresser fortement entre 2012 et 2017, évoluant selon un taux de croissance annuel moyen de 17% aux États-Unis, pour atteindre 28 milliards de dollars à cette échéance, contre 12,7 milliards actuellement. En Europe, la croissance sera un peu moins vigoureuse, mais tout de même très soutenue avec une évolution annuelle des dépenses de 13%, représentant 7,7 milliards d'euros en 2016, contre 4,8 milliards aujourd'hui.

Cette explosion des dépenses ira de pair avec une adoption plus large des AdExchanges, les plates-formes automatisées d'achat et de vente d'espaces publicitaires. Elles pèseront 30% d'ici 2017, prévoit Forrester. « Cette augmentation de l'investissement va créer quelques changements sur le marché pour les acheteurs d'espaces, comme l'accroissement des taux de CPM et une compétition encore plus forte pour cibler les inventaires et les segments d'audience clef », indique Joanna O'connell, l'auteure de l'étude. Aux États-Unis, le prix moyen du CPM (coût pour mille) doublera, de 2,66 dollars à 4,68 dollars en 2017.

0230000005460677-photo-pub-en-ligne-europe.jpg

Celle-ci note par ailleurs que la croissance ralentira sur le Vieux continent, mais avance qu'il existera des « opportunités » grâce à la vidéo, au jeu vidéo (lire sur ce sujet Le jeu vidéo peut être un redoutable outil marketing) et aux enchères en temps réel (RTB). Parmi les formats publicitaires les plus en vogue en Europe, les dépenses en contenus enrichis passeront de 2 milliards d'euros en 2012 à 4 milliards en 2017, celles en vidéo doubleront aussi (900 millions en 2012 et 1,8 milliard en 2017) et les annonces textuelles passeront de 1 milliard d'euros à 1,4 milliard. Seules les images statiques reculeront, perdant 200 millions pour peser 425 millions des dépenses.

Aux États-Unis, la tendance sera globalement la même : la vidéo enregistrera la plus forte croissance avec un taux moyen annuel de 26% sur la période, suivie des Text Ads (+17%) et du contenu enrichi (+16%). Alors que les images statiques perdront 45%. En comparaison, le marché de la publicité hors ligne connaît un rythme de croissance annuel de seulement 1,1% dans le pays.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Emmanuel Macron se moque des opposants au déploiement de la 5G
L'UE envisage de renforcer les limites d'émission de CO2 pour le secteur automobile
Clubic évolue (en douceur)
5G : plusieurs dizaines d'élus de gauche veulent repousser le lancement de la technologie
L'attaque d'un hôpital par ransomware pourrait tourner en homicide après la mort d'une patiente allemande
Le data center sous-marin de Microsoft refait surface après deux ans d'immersion
AMD dévoile le design de sa Radeon RX 6000 sur Twitter
Après Bouygues, au tour de RED by SFR d'augmenter des forfaits sans possibilité de refus
PS5 : des jeux jusqu'à 79,99 €, soit 10 € de plus que sur l'ancienne génération ?!
Les satellites SpaceX, même peints, gâchent les nuits des astronomes
scroll top