Baisse de la publicité : Yahoo montre Microsoft du doigt

01 juin 2018 à 15h36
0
00FA000004202144-photo-microsoft-adcenter-logo.jpg
Pour Yahoo, qui présentait hier ses résultats, une partie du revers subi vient de son partenariat avec Microsoft. En deux ans, ses revenus issus de la publicité après rétroversion de la commission à ses partenaires aurait perdu 35%, si l'on en croit des graphiques publiés par Search Engine Land.

Le boulet de canon est venu directement de Carol Bartz, la PDG du groupe Yahoo. Mardi, après l'annonce des résultats de son entreprise, elle a mis en cause publiquement Microsoft et sa plateforme de publicité adCenter. Selon elle, la mise en place de la solution Microsoft en même temps que le partenariat de recherche - pour rappel, Yahoo utilise désormais Bing comme moteur de recherche sur plusieurs versions nationales - a amené un effet pervers : une baisse du revenu généré par la publicité à chaque recherche d'un utilisateur.

Le problème, selon Yahoo, c'est que les publicités de Microsoft sont moins bien ciblées qu'avec l'ancien système de Yahoo. Aux Etats-Unis et au Canada, où l'intégration de Bing est effective depuis août 2010 et où adCenter est utilisé depuis octobre 2010, le partenariat aurait surtout bénéficié à Microsoft. Celui-ci a en effet fortement augmenté sur le marché de la recherche dans ces pays. En additionnant Bing et Yahoo, il se taille près du tiers des parts de marché aux Etats-Unis.

Mais la part de marché de Yahoo sur la recherche a stagné, et les revenus générés auraient donc chuté. Microsoft a rapidement réagi, puisqu'il a décidé hier de remplacer Darren Hudson par Frank Holland à la tête des ventes de publicité. Officiellement, il n'y a pas de lien avec les allégations de Carol Bartz. D'autant que Darren Hudson n'était pas responsable technique de la plateforme adCenter. Mais il est difficile de croire que l'ombre de Yahoo est très loin, d'autant que Microsoft en profite pour réorganiser sa divisio. Baptisée Advertising and Online, elle ne s'occupera plus que des relations avec les entreprises partenaires, ce qui laisse penser que Microsoft a décidé de montrer patte blanche et de se concentrer sur l'amélioration de son système.
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

ESET lance son antivirus NOD32 pour Linux
Apple vs Samsung : tu me poursuis, je te poursuis
Microsoft : un brevet menaçant les kiosques d'e-book ?
Stuxnet : cette fois l'Iran accuse Siemens
Cisco accusé d'avoir fait arrêter un ingénieur de Multiven
Microsoft renforce ses moyens d'enquête sur des vulnérabilités externes
Sony Ericsson W8 : premier smartphone Walkman sous Android
Le top 15 de l'e-commerce français selon Médiamétrie
Les startups Android asiatiques vont bientôt avoir leur fonds d'amorçage
Google lance son concurrent de Groupon outre-Atlantique
Haut de page