Les annonceurs français critiquent Google Adwords

Plusieurs collectifs d'annonceurs contestent la politique de Google en matière de publicité. L'Union des Annonceurs, l'Union des Fabricants, le Syndicat de la presse quotidienne nationale et le Syndicat de la presse magazine affichent leur contestation face à la nouvelle politique d'achat de mots-clés de Google.

00A0000003165768-photo-google-adwords.jpg
Pour rappel, depuis le 14 septembre, la firme donne la possibilité d'acheter aux enchères un mot-clé correspondant à une marque dont il n'est pas propriétaire. Des situations parfois conflictuelles comme en atteste le cas Louis Vuitton.

Selon ces collectifs (représentants d'environ 1 000 annonceurs), l'ouverture de ce marché aurait donc comme conséquence de « développer des situations illégales - actes de parasitisme, de concurrence déloyale ou de contrefaçon, risque de confusion pour le consommateur en recherche de références fiables - face auxquelles Google ne peut rester sans réponse ».

Le message envoyé directement à Eric Schmidt, le p-dg de Google, pourrait donc ne pas rester lettre morte. Cependant, il paraît difficile que la firme revienne en arrière et puisse autoriser à nouveau les sociétés à bloquer a priori l'achat de mots clés. Ce contrôle se fait désormais a posteriori.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Sony confirme une oreillette Bluetooth plus petite pour la PS3
HTC : bientôt un app store en vue ?
Google sponsorise le WiFi dans l'avion
L'encre électronique en couleur bientôt sur les liseuses numériques
Opera Mobile 10.1 disponible en bêta sur Android
Les ventes de Blu-ray en hausse en Europe mais encore loin derrière le DVD
Sept foyers français sur dix équipés en ordinateur, quasiment tous connectés
Le site de la Royal Navy victime d’une injection SQL
Bloglines survivra, mais à quel prix ?
Trend Micro conteste les mises à jour pour Security Essentials
Haut de page