Un vote du Parlement européen accorde une protection renforcée aux lanceurs d'alerte

17 avril 2019 à 18h46
0
Edward Snowden
Rena Schild / Shutterstock.com

Strasbourg a tranché en faveur d'un statut protecteur pour les lanceurs d'alerte après trois ans de débat.

C'est une victoire écrasante pour les lanceurs d'alerte. Plus de 591 députés européens se sont exprimé en faveur du projet de directive de protection de ces « whistleblowers » contre 29 voix opposées. Cette directive, qui devrait prendre effet d'ici deux ans, permettra ainsi à n'importe quel lanceur d'alerte européen et à ses alliés d'être protégés en cas de représailles.

Une protection de « haut-niveau » et des « canaux sécurisés »


C'est au nez et à la barbe de l'Allemagne et de la France que le Parlement a décidé de trancher en faveur d'une protection de « haut-niveau » pour les lanceurs d'alerte, comme le titre la BBC. « C'est la première fois que les lanceurs d'alerte bénéficient d'une protection à l'échelle européenne », ajoute le média anglais.

Alors que France et Allemagne souhaitaient que ces divulgateurs informent d'abord leur hiérarchie de leurs découvertes, l'Union européenne a décidé de créer des « canaux sécurisés » leur permettant de communiquer directement avec les autorités compétentes. Si celles-ci ne réagissaient pas aux alertes, ces informateurs seront « autorisés à révéler publiquement leurs découvertes », sans craindre aucune forme de « punition » incluant par exemple un licenciement ou des poursuites judiciaires.

Le lanceur d'alerte enfin reconnu pour son « rôle clé » dans la société


Pour l'eurodéputée française radicale de gauche, Virginie Rozière, cette directive est une « belle avancée de la démocratie européenne ». Bien plus qu'une victoire légale, c'est une victoire symbolique pour les lanceurs d'alerte qui, selon l'UE, jouent un « rôle clé » dans la société et le respect de ses lois. Une mesure visant à encourager les potentiels lanceurs d'alerte à s'exprimer, très souvent en proie à la « peur de représailles », explique Frans Timmermans, Vice-Président de la Commission européenne.

Cette loi aidera la société à « lutter contre la fraude, la corruption, l'évasion fiscale et les dommages à l'encontre de la santé des gens et de l'environnement ». Il faudra cependant attendre encore deux ans avant que cette directive n'entre en vigueur.

4 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Sommée de cesser de diffuser les chaines d'Altice, Free opérerait la coupure dès vendredi
Des scientifiques ont découvert le plus grand trou noir jamais observé à ce jour
Déjà plus de 45 000 précommandes pour la Mini Cooper SE électrique
L'Angleterre envisage l'interdiction du smartphone en conduisant, même en main libre
La PS5 et la Scarlett pourraient offrir des graphismes photoréalistes selon le boss de Take-Two
Piratées, les enceintes connectées pourraient être une menace pour leurs utilisateurs
L'Audi e-tron devient la voiture électrique la plus sûre du monde
Une étude montre que les cyclistes
Un restaurant de burgers cuisinés par des robots ? Une start-up l’a fait
OnePlus dévoile OnePlus TV, sa marque de TV connectée

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top