Les programmes numériques des candidats aux municipales à Nice

11 mars 2014 à 18h46
0
Jusqu'au premier tour des élections municipales, la rédaction publie les propositions concernant le numérique des principaux candidats des 6 villes les plus peuplées de France. Après Paris, Marseille, Lyon et Toulouse, cette semaine, la parole est donnée aux programmes des candidats à la mairie de Nice.

Ils apparaissent ainsi en fonction de l'importance qu'ils accordent au numérique (développement d'Internet, Smart city, services aux citoyens...) au sein de leur programme. Afin de comprendre comment ils appréhendent le numérique, les initiatives émises par l'ensemble des candidats figurent dans cette revue.


00FA000006641376-photo-christian-estrosi-d-put-maire-de-nice-et-vice-pr-sident-de-l-ump.jpg
Christian Estrosi (UMP-UDI) : « Renforcer la vidéo-surveillance »
  • Améliorer la qualité de vie des habitants en créant un moyen de paiement numérique destiné à faciliter les démarches des habitants.
  • Créer un portail Web prenant comme thème central la Culture à Nice.
  • Lancer un programme de numérisation des collections d'art, de science et d'histoire de la ville afin de les publier sur Internet.
  • Informer les citoyens en leur proposant un compte Twitter unique de la municipalité. Mettre en place de nouveaux panneaux d'informations numériques.
  • Installer 500 caméras de vidéo-protection supplémentaires.
  • Proposer plusieurs outils au service de la création d'entreprises. L'idée est de mettre sur pied un FabLab ainsi qu'un soutien aux fonds d'amorçages locaux.
  • Développer l'Economie de la santé en croisant cette activité avec le numérique.
  • Créer un portail municipal du covoiturage.

Donné en tête des intentions de vote, le maire sortant entend continuer la politique menée jusqu'à présent. Favoriser l'utilisation d'outils numériques en tant que support d'information mais aussi mettre l'accent sur la vidéo-surveillance sont deux aspects majeurs des propositions du candidat. A noter que Nice est déjà la ville la plus équipée en caméras de vidéo-surveillance avec plus de 900 dispositifs à travers la ville, soit une caméra pour 392 habitants.


00C8000007225472-photo-patrick-allemand-nice.jpg
Patrick Allemand (Rassemblement de la Gauche-MRC) : « Développer l'accès Wi-Fi à Nice »
  • Généraliser l'Open data et permettre l'utilisation de données publiques. L'objectif est de créer des emplois par ce biais.
  • Développer l'accès Wi-Fi sur toutes les places et grands jardins de la ville 24h/24h avec connexion limitée par périodes de 30 minutes. L'été prochain des expérimentations seront menées sur une plage afin de proposer du Wi-Fi gratuit.
  • Proposer des parcours numériques thématiques pour les touristes et leur permettre de retrouver des informations locales et interactives sur un smartphone (via des QR codes).
  • Mettre en place un portail numérique d'informations et de réservations pour les événements et besoins des touristes.
  • Nommer une équipe 2.0 chargée de « faire rayonner Nice » sur les réseaux sociaux.
  • Demander la création d'un domaine en .nice et proposer une adresse personnalisée à tous les résidents de la ville.
  • Créer des classes numériques pour tous les enfants. Pour ce faire, la promesse est de quadrupler le budget pour doter les écoles d'équipements numériques adaptés à l'éducation.
  • Proposer la création d'un FabLab à proximité d'une pépinière d'entreprise ou d'un incubateur. Dans ce lieu ouvert au public, seront mises à disposition des machines-outils pilotées par ordinateur, pour la conception ou la réalisation de certains objets.

Le programme de l'opposition se concentre sur la fourniture de services aux habitants de la ville. L'idée est de proposer des accès Wi-Fi publics assez facilement mais aussi d'utiliser les moyens qu'offre le Web pour que la municipalité communique davantage avec ses administrés. Afin d'impliquer les habitants de la ville, chacun pourrait bénéficier par exemple d'une adresse en .nice.


Robert Injey (Front de Gauche) : « Logiciels libres, Open data et FabLabs »
  • Favoriser l'usage de logiciels libres, de formats ouverts et systématiser l'Open data. L'idée est d'élaborer des critères de préférence pour les appels d'offres et autres marchés publics.
  • Contribuer au développement de laboratoires de fabrication partagés et mutualisés (Fab Labs).
  • Réaliser un audit sur l'efficacité et le cout réel de la vidéosurveillance.
  • Mettre en place un plan d'action contre la fracture numérique en développant des lieux publics dans lesquels chacun pourra accéder à un ordinateur mais aussi se former, se faire accompagner.
  • Proposer des programmes de formation au numérique.
  • Raccorder systématiquement et à tarif préférentiel le parc de logements sociaux au haut débit.

00C8000002478984-photo-camera-de-vid-osurveillance.jpg
Olivier Bettati (Sans étiquette, Divers droite)
  • Implanter 100 caméras de vidéo-surveillance supplémentaires sur l'ensemble de la commune. L'idée est de cibler en particulier certaines zones.
A noter que le candidat, ancien membre de l'équipe Estrosi, propose une application mobile sous iOS et Android rassemblant ses propositions et ses rendez-vous électoraux.

Marie-Christine Arnautu (FN)
  • La liste ayant été présentée tardivement, aucun programme local évoquant le numérique n'existe. Toutefois, au niveau national, le FN propose de moderniser la fonction publique via l'utilisation des outils numériques. Ses recommandations vont ainsi de l'instauration d'une licence globale à la proposition des mesures destinées à lutter contre « l'isolement moral et psychique crée par Internet, Facebook et autres jeux vidéo sans surveillance ».

Jacques Peyrat (Entente Républicaine), Philippe Vardon (Régionaliste et identitaire), Michel Cotta (Droite libre)
  • Les positionnements des candidats étant axés sur l'identité régionale, aucune mention au numérique ne figure au sein de leurs programmes respectifs.

La semaine prochaine, nous aborderons les programmes des candidats à Nantes.

Pour en savoir plus
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Le MIT met au point un outil de captation du CO2 plus efficace et moins cher
Une Tesla Model S dépasse le million de kilomètres
L'ancien salarié d'une auto-école condamné pour un avis négatif posté sur Google+
Voitures électriques : au Q3 2019, les ventes mondiales ont chuté de 10 %
Fini le réseau cuivré, Orange veut passer au 100 % fibre à partir de 2023
Taxe GAFA : les USA prêts à taxer les produits français jusqu'à... 100 %
Apple renouvellerait ses iPhone deux fois par an à partir de 2021, et c’est une très mauvaise idée
Recyclage, consommation et énergie, la technologie est-elle un problème... ou une solution ?
D'après Porsche, sa Taycan électrique lui attirerait les clients de Tesla
L'Escobar Fold 1 : un smartphone pliable à 349 dollars par le frère de Pablo Escobar

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top